La Californie confinée, les "millenials" ne sont pas épargnés par le virus

La ville de Los Angeles applique les règles de confinement depuis jeudi soir. ©AFP

La Californie est le premier état américain à ordonner le confinement de sa population. Aux États-Unis, un nombre inquiétant de personnes âgées entre 20 et 44 ans sont hospitalisés.

Le gouverneur de Californie Gavin Newsom a ordonné jeudi aux 40 millions d'habitants de l'état de rester chez eux pour éviter la propagation du coronavirus et maintenir la capacité d'accueil des hôpitaux.

"Les huit prochaines semaines seront cruciales."
Gavin Newsom
Gouverneur de Californie

La Californie devient le premier état américain à appliquer le confinement. La mesure ne comporte aucune limite dans le temps, Gavin Newsom l'ayant ordonné "jusqu'à nouvel ordre". Tout au plus a-t-il précisé que "les huit prochaines semaines seront cruciales". Plus de 1.000 personnes sont atteintes du coronavirus en Californie, 19 sont décédées.

Une modélisation de la progression du virus indiquait que 56% des habitants de Californie pourraient être touchés par la maladie, selon le gouverneur Newsom.

La ville de Los Angeles, placée sous confinement par son maire Éric Garcetti, pourrait être touchée "de manière disproportionnée", affirme le gouverneur.

Les "millenials" ne sont pas épargnés

Les États-Unis comptent à ce jour plus de 12.000 personnes atteintes par le virus et déplorent 200 décès. La progression de la maladie correspond à celle de la Chine, bien que les autorités sanitaires américaines aient constaté un nombre très élevé de jeunes adultes atteints gravement par le Covid-19.

Selon les Centers for Disease Control (CDC), 40% des cas graves de Covid-19 concernent des gens âgés de 20 à 54 ans. Le taux de mortalité est plus élevé chez les personnes âgées de plus de 65 ans.

20
%
Pas moins de 20% des malades hospitalisés aux États-Unis sont ont entre 20 et 44 ans.

Le nombre de jeunes adultes atteints inquiète les autorités américaines. Pas moins de 20% des malades hospitalisés aux États-Unis ont entre 20 et 44 ans, tandis que 2% à 4% d'entre eux se trouvent aux soins intensifs. Au New Jersey un homme de 32 ans a été hospitalisé alors qu'il était en bonne santé. 

Les bébés, une catégorie généralement préservée, ne sont pas non plus épargnés. Un enfant de deux ans a été hospitalisé, devenant le plus jeune malade du pays.

Le virus serait-il devenu plus virulent? Aurait-il muté? Ce n'est qu'une hypothèse parmi d'autres. Vu le manque de recul, selon les scientifiques il est impossible d'expliquer à ce stade pourquoi un si grand nombre de jeunes adultes sont atteints aux États-Unis. 

Ces données démontrent que les "millenials", la génération Y, sont aussi concernés par les formes les plus graves de la maladie. Cette tranche d'âge pourtant a le sentiment d'échapper au pire.

Le constat est d'autant plus important qu'il est établi qu'un tiers des contaminations provient des moins de 30 ans, certains, dans cette tranche d'âge, étant moins enclin à respecter les consignes de confinement.

Lire également

Publicité
Publicité