1. Dossiers
  2. Coronavirus
live

La France passe la barre des 10.000 morts, plus de 17.000 en Italie

La France a passé le cap des 10.000 morts: 7.091 décès ont été enregistrés en milieu hospitalier, soit 607 de plus en 24 heures, et 3.237 dans les maisons de repos, soit un total de 10.328 morts. L'Italie a de son côté passé la barre des 17.000 morts avec 604 nouveaux décès en 24 heures.
  • Ce qu'il faut retenir de la journée

    ► Le Bureau fédéral du plan s'attend désormais à une inflation de 0,4% en 2020, d'après de nouvelles prévisions publiées ce mardi. L'indice pivot pour les allocations sociales et les salaires dans le secteur public a été atteint en février 2020, avec pour conséquence une hausse de 2% des allocations sociales en mars et des salaires dans la fonction publique en avril.

    ► Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a décidé ce mardi que si les mesures de confinement se prolongeaient au-delà du 19 avril - et ainsi la fermeture des écoles - les épreuves certificatives externes, soit le CEB en fin de 6e primaire, le CE1D en fin de 2e secondaire et le CESS en fin de 6e secondaire, seront annulées. Lire Le CEB passera à la trappe si le confinement se prolonge

    ► Le ministre en charge du matériel médical, Philippe De Backer, est prêt à passer à une nouvelle étape dans le dépistage du covid-19. Il attend les recommandations des experts qui conseillent le gouvernement fédéral, a-t-il expliqué en commission de la Santé de la Chambre.

     La France a passé le cap des 10.000 morts: 7.091 décès ont été enregistrés en milieu hospitalier, soit 607 de plus en 24 heures, et 3.237 dans les maisons de repos, soit un total de 10.328 morts. L'Italie a de son côté passé la barre des 17.000 morts avec 604 nouveaux décès en 24 heures. Le Royaume-Uni a enregistré 786 décès supplémentaires de personnes atteintes du coronavirus en 24 heures, un nouveau record, portant à plus de 6.000 le nombre de morts dans le pays. A New York, l'Etat a enregistré 731 morts du coronavirus au cours des dernières 24 heures, nouveau record depuis le début de l'épidémie.

    Le bilan belge des dernières 24 heures: 314 personnes ont été hospitalisées. Au total, 6.012 lits sont occupés par des personnes atteintes du Covid-19, dont 1.260 en soins intensifs. 2.035 décès sont à déplorer depuis le début de l'épidémie, soit 162 de plus en un jour. Les autorités sanitaires ont aussi été informées de 241 décès qui ont eu lieu dans des maisons de repos en Flandre. 4.157 patients sont sortis de l’hôpital et ont été déclarés guéris depuis le 15 mars. 

    ► Qui sont les dix membres du groupe de travail "déconfinement"? Le "Groupe d’Experts en charge de l’Exit Strategy" (GEES, c'est son petit nom officiel) est composé de personnalités issues des mondes scientifique, académique et économique. Le groupe de travail "déconfinement" est constitué

    ► Le virus pourrait-il devenir cyclique, comme la grippe? "Oui, nous savons que d'autres coronavirus, qui sont responsables d'infections plus légères chez l'homme et que nous suivons déjà depuis de nombreuses années, ont des pics durant la période hivernale. Nous ne savons pas encore si ce sera le même type de cycle que nous observons avec ce coronavirus, mais c'est tout à fait possible que ce virus revienne de façon régulière", a expliqué Emmanuel André.

    ► Plusieurs organisations de classes moyennes, tant au nord qu'au sud du pays, ont exprimé leur souhait de voir les soldes d'été reportés d'un mois, de juillet à août, en raison de l'épidémie de Covid-19. Comeos pense qu'il serait "prématuré" de déjà reporter les soldes au mois d'août.

    ► L'état de santé du Premier ministre anglais Boris Johnson s'est détérioré et, sur le conseil de son équipe médicale, il a été transféré au service des soins intensifs. Il est dans un état stable aux soins intensifs et n'a pas de pneumonie, selon Downing Street.

    Lourd impact du Covid-19 sur l'emploi belge - "Alors que nous prévoyions il y a trois mois une hausse de l'activité économique d'un peu plus de 1% pour cette année, nous nous attendons à présent, selon notre scénario de base, à ce que l'économie belge recule de près de 4% en 2020. La situation sur le marché du travail devrait également se dégrader." Les prévisions de l'Ires annoncent donc une forte chute du PIB belge. 

    ► L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) exhorte les pays ou les régions ayant instauré des mesures de confinement de la population, pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus, à ne pas les lever de manière trop précoce.

     Dépister le plus vite possible les personnes malades, leur entourage proche et retracer leurs contacts sera nécessaire, estime mardi Emmanuel André, porte-parole interfédéral Covid-19, lors du point presse quotidien du Centre de crise. Une stratégie de 'tracking' à mettre en œuvre lorsque l'épidémie sera mieux contrôlée.

     Comment réussir notre déconfinement? Quels secteurs va-t-on relancer en premier, qui va retrouver sa liberté? Un déconfinement réussi nécessite plusieurs outils qui tardent à se mettre en place en Belgique.

     L'UE va garantir plus de 15 milliards d'euros pour aider les pays les plus vulnérables en Afrique et dans le reste du monde à lutter contre la pandémie du Covid-19, a annoncé mardi la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen.

  • Jack Dorsey, fondateur de Twitter, donne 1 milliard de dollars pour lutter contre le Covid-19

    Le fondateur et patron de Twitter, Jack Dorsey, va donner 1 milliard de dollars d'actions de son autre société, Square, pour participer à la lutte contre la pandémie de coronavirus.

    Dans un message posté sur le réseau social, il explique que la somme représente 28% de sa fortune. "Quand nous aurons désamorcé cette pandémie, les fonds seront orientés vers la santé et l'éducation des filles, ainsi que le revenu universel", précise-t-il.

  • Le Bureau du plan baisse ses prévisions d'inflation à 0,4% en 2020

    Le Bureau fédéral du plan s'attend désormais à une inflation de 0,4% en 2020, d'après de nouvelles prévisions publiées ce mardi. L'indice pivot pour les allocations sociales et les salaires dans le secteur public a été atteint en février 2020, avec pour conséquence une hausse de 2% des allocations sociales en mars et des salaires dans la fonction publique en avril.

    Selon les prévisions actuelles, le prochain dépassement de l'indice pivot par l'indice santé lissé n'aurait pas lieu avant 2022. Le Bureau du plan révise à nouveau ses prévisions d'inflation à la baisse, tablant désormais sur 0,4% en 2020 et 1,2% l'année prochaine. Fin mars, le Bureau du Plan s'attendait à ce que l'inflation s'élève à 0,5% cette année, contre des prévisions de 1 à 1,1% quelques semaines auparavant.

  • L'examen d'entrée en médecine du 3 juillet est annulé, la première épreuve aura lieu le 28 août

    L’examen d’entrée en médecine et dentisterie prévu le 3 juillet prochain est annulé. La première épreuve aura finalement lieu le 28 août, tandis que la deuxième se déroulera le 14 octobre, a annoncé mardi soir le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles

  • La France passe la barre des 10.000 morts

    La France a passé mardi la barre des 10.000 morts depuis le début de l'épidémie de coronavirus, qui "continue sa progression" a indiqué le directeur général de la Santé français.

    Depuis début mars, 7.091 décès ont été enregistrés en milieu hospitalier, soit 607 de plus en 24 heures, chiffre quotidien le plus important depuis le début de l'épidémie, et 3.237 dans les Ehpad et établissements médico-sociaux, soit un total de 10.328 morts.

  • Une attestation nécessaire pour entrer sur le territoire français à partir de mercredi

    Les voyageurs entrant sur le territoire français seront tenus d'être munis d'une attestation à partir de ce mercredi, a annoncé le ministère de l'Intérieur français, dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire pour lutter contre la propagation du covid-19.

    Trois attestations différentes ont été mises en ligne sur le site du ministère: pour un voyage depuis l'étranger vers la France métropolitaine, pour un déplacement depuis l'étranger vers une collectivité d'Outre-mer, mais aussi pour un déplacement de la France métropolitaine vers les Outre-mer.

  • Les épreuves certificatives annulées si le confinement se prolonge au-delà du 19 avril

    Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a décidé ce mardi que si les mesures de confinement se prolongeaient au-delà du 19 avril - et ainsi la fermeture des écoles - les épreuves certificatives externes, soit le CEB en fin de 6e primaire, le CE1D en fin de 2e secondaire et le CESS en fin de 6e secondaire, seront annulées. Le gouvernement et la ministre de l'Éducation, Caroline Désir, ont élaboré des plans selon deux scénarios possibles.

    Dans le premier, les mesures de confinement, qui s'étendent actuellement jusqu'au 19 avril, prennent fin et la rentrée scolaire se déroule comme prévu le 20 avril. Alors rien ne change et les épreuves certificatives seront maintenues.

    Second scénario: les mesures de confinement sont prolongées, ces examens seront alors annulés. "Il appartiendra aux conseils de classe de se prononcer sur la réussite des élèves et l'octroi des certificats sur base de leur travail régulier".

  • L'Italie passe la barre des 17.000 morts

    Le nombre de malades du coronavirus en soins intensifs a baissé pour la quatrième journée consécutive en Italie, qui a toutefois passé la barre des 17.000 morts avec 604 nouveaux décès en 24 heures. Selon le bilan quotidien de la Protection civile, la péninsule a enregistré 17.127 morts pour 135.586 cas (+3.039 en 24 heures) depuis le début de la pandémie.

    Le nombre de patients en soins intensifs s'élève désormais à 3.792 (-106 en 24 heures) et la hausse des contagions est tombée à seulement +2,3%, ce qui n'a pas empêché les autorités italiennes de lancer de nouveaux appels à la prudence et au respect des règles de confinement, qui sont en vigueur au moins jusqu'au 13 avril.

  • Fin du bouclage à Wuhan, une foule de passagers à la gare

    Des centaines de passagers s'apprêtent à quitter Wuhan en train dans les prochaines heures, au moment où les autorités lèvent le bouclage imposé depuis deux mois à la ville chinoise berceau de l'épidémie de Covid-19. Il s'agit d'un événement important, synonyme d'une entame de fin de crise sanitaire en Chine.

    Depuis le 23 janvier, les personnes présentes dans cette municipalité de 11 millions d'habitants du centre du pays ne pas pouvaient sortir des frontières de la commune. Dès 18h, les autorités ont levé les dernières restrictions qui empêchaient de quitter Wuhan.

  • La BNB appelle les assureurs à suspendre les dividendes

    Conformément aux recommandations de l’Autorité européenne des assurances et des pensions professionnelles (EIOPA), la Banque nationale appelle formellement les assureurs à suspendre temporairement les distributions de dividendes prévues. "Cette suspension sera réexaminée au fur et à mesure que les conséquences financières et économiques de la pandémie de Covid-19 se préciseront, mais elle s’appliquera assurément jusqu’au 1er octobre 2020 dans un premier temps", précise-t-elle.

    La Banque les enjoint en outre à adopter une attitude prudente et conservatrice en matière de rémunération variable et de participation aux bénéfices. "Il convient de fixer la partie variable de la politique de rémunération à un niveau prudent et d’envisager un report aussi longtemps que les conséquences financières et économiques de la pandémie de Covid-19 pour l’entreprise ne sont pas clairement établies. Une attitude analogue est demandée en ce qui concerne la politique de participation bénéficiaire et de ristournes, en tenant compte néanmoins des conséquences sociales et économiques potentielles pour les assurés", indique la Banque nationale dans un communiqué.

  • Les fleuristes demandent l'interdiction de vendre des fleurs en dehors des supermarchés

    Il est irresponsable que des supermarchés et stations-service proposent des fleurs à la vente hors du magasin, indique ce mardi l'Union royale des fleuristes de Belgique dans un communiqué. L'union demande l'interdiction de vente en dehors du magasin. Les fleuristes et pépinières ont fermé leurs portes en raison de la crise du coronavirus. Dans les magasins où sont vendus des produits alimentaires comme les supermarchés, des fleurs et des plantes y sont toujours vendues.

    L'union des fleuristes est préoccupée par le fait que des plantes et fleurs sont proposées à la vente en dehors des magasins. Irresponsable selon l'union professionnelle. "La vente dans les magasins est autorisée et ne pose pas de problèmes. La vente en dehors ne satisfait pas aux conditions qui ont été établies", précise l'organisation. "Les gens se retrouvent par dizaines sur quelques mètres carrés, prennent des choses en main constamment et les remettent sans désinfection".

  • De Backer prêt à élargir le dépistage, il attend l'avis des experts

    Le ministre en charge du matériel médical, Philippe De Backer, est prêt à passer à une nouvelle étape dans le dépistage du covid-19. Il attend les recommandations des experts qui conseillent le gouvernement fédéral, a-t-il expliqué en commission de la Santé de la Chambre.

    La semaine dernière, il avait annoncé que la barre des 10.000 tests par jour serait atteinte dans les jours qui suivaient. C'est le cas depuis ce samedi. Le ministre est donc prêt à soumettre au dépistage d'autres catégories que les patients et soignants présentant des symptômes, en commençant par tout le personnel en première ligne de la lutte contre la pandémie.

    Comme depuis le début de la crise, le problème de l'approvisionnement et de la distribution des masques de protection demeure au centre des préoccupations. Pas moins de 40 millions ont déjà été commandés, dont 11,4 millions ont déjà été livrés et 7,6 millions distribués. La distribution ne se fait pas sans difficultés. Le "risk management group", qui rassemble les experts et où sont également représentées les Régions, n'a ainsi pu parvenir à un accord lundi soir. Une nouvelle réunion est prévue mercredi matin.

    Face à l'indécision, M. De Backer a décidé lui-même le déblocage d'un million de masques pour les hôpitaux et autres centres où sont donnés des soins. La ministre fédérale de la Santé, Maggie De Block, n'a pas caché le problème de la multiplicité des niveaux de pouvoir. "C'est très difficile de trouver des accords avec neuf ministres compétents", a-t-elle dit. Plusieurs députés estiment également qu'il est temps de poser la question du port généralisé du masque dans la population. Une recommandation unique doit être formulée, demande le MR. "Si le message n'est pas clair, nous allons encore creuser la pénurie pour ceux qui en ont besoin", a averti Caroline Taquin.

    Le cdH souhaite que soit entendu le nombre croissant de spécialistes qui recommandent le port d'un masque, non pas FFP2 ou même chirurgical, mais simplement en tissu. "Bon nombre de spécialistes plaident pour le masque en complément des gestes barrière, certainement quand commencera le déconfinement", a souligné Catherine Fonck.

    Le pays n'a pas seulement besoin d'équipement. Le gouvernement veille aussi à l'approvisionnement en médicaments. Le stock est suffisant pour les semaines à venir mais il faut l'alimenter. Certains pays où ils sont produits commencent à mettre en place des interdictions d'exportation. La Belgique essaie de les éviter par la voie diplomatique, a expliqué M. De Backer.

  • 786 morts de plus au Royaume-Uni en 24 heures, plus de 6.000 décès au total

    Le Royaume-Uni a enregistré 786 décès supplémentaires de personnes atteintes du coronavirus en 24 heures, un nouveau record, portant à plus de 6.000 le nombre de morts dans le pays.

    Au total, 6.159 patients sont morts à l'hôpital après avoir été testés positifs. 213.181 personnes ont été testées au Covid-19 dont 55.242 se sont révélées positives.

  • L'Etat de New York enregistre 731 morts en 24 heures, nouveau record

    L'Etat de New York a enregistré 731 morts du coronavirus au cours des dernières 24 heures, nouveau record depuis le début de l'épidémie dans cet Etat, a indiqué le gouverneur Andrew Cuomo, tout en soulignant une possible stabilisation des hospitalisations.

    Le précédent record datait de samedi, avec 630 morts en 24 heures. L'Etat de New York, épicentre de l'épidémie aux Etats-Unis, a désormais recensé 5.489 morts depuis le début de l'épidémie, selon M. Cuomo.

  • La restructuration chez Brussels Airlines sera "intensifiée"

    Le groupe aéronautique allemand Lufthansa, maison-mère de Brussels Airlines, a a décidé de prendre des mesures globales pour réduire la capacité des vols à long terme. La restructuration chez Brussels Airlines sera "intensifiée" tout comme chez Austrian Airlines, une autre filiale. Les opérations de vols sont suspendues chez Germanwings, la filiale allemande low-cost.

    Lufthansa ne pense pas que le secteur aérien retrouvera rapidement le niveau d'avant la crise du coronavirus. Il faudra, selon elle, des mois avant que les limitations de voyage soient complètement levées dans le monde. Dès lors, des mesures sont prises dans "presque toutes les opérations de vols du groupe Lufthansa".

  • Où acheter des masques?

    Certaines régions ou villes du monde recommandent ou obligent le port d’un masque pour lutter contre la pandémie. Où pouvez-vous en trouver?

  • Les pharmacies délivrent moins de médicaments (Association pharmaceutique belge)

    Les pharmaciens ont vu leurs ventes de médicaments diminuer de 20% durant les deux dernières semaines, indique mardi l'Association pharmaceutique belge (APB). "Nous craignons que tout le monde ne puisse pas continuer à prendre son traitement habituel", redoute l'APB. Le nombre de médicaments vendus quotidiennement en Belgique est passé d'une moyenne de 500.000 à 400.000 unités au cours des deux dernières semaines, précise l'association.

    "Nous craignons que les gens reportent leurs soins ou traitements habituels alors qu'il n'y a aucune raison à cela", poursuit-elle, ajoutant que les médecins généralistes et les pharmacies restent disponibles, même dans le cadre des mesures de confinement.

  • Les lignes d'écoute pour les victimes de violences conjugales sont saturées en Belgique

    Les lignes d'écoute téléphonique destinées au signalement des violences conjugales et intrafamiliales sont saturées dans l'intégralité du pays. Le nombre d'appels au 0800/30.030 (Écoute violences conjugales) a doublé. En Flandre, le 1712 fait état d'une augmentation de 70% des appels entre la première et la quatrième semaine de confinement, si bien que le ministre flamand du Bien-être, Wouter Beke (CD&V), a décidé d'accorder une subvention supplémentaire à la ligne d'assistance téléphonique. 

    -> Au début du confinement, nous écrivions | Le risque de violence au sein des familles va exploser

  • Plafond des paiements sans contact: Test-Achats ne veut pas d'une mesure définitive

    L'organisation de défense des consommateurs Test-Achats s'oppose à des mesures définitives pour les paiements sans contact. Febelfin, la fédération du secteur financier, a en effet annoncé lundi le relèvement du plafond de 25 à 50 euros pour les paiements sans contact. Cette mesure fait partie de l'arsenal destiné à lutter contre le coronavirus.

    "Dans les circonstances actuelles, nous pouvons comprendre le souhait d'augmenter les seuils de paiement, mais il ne faut pas oublier qu'une telle augmentation attirera probablement fraudeurs et escrocs", signale Test Achats, qui demande que le relèvement de plafond ne s'applique que lors de la crise du coronavirus.

  • Environ 25 millions d'emplois menacés dans le secteur aéronautique avec la crise

    Quelque 25 millions d'emplois risquent de disparaître si l'effondrement de la demande de transport aérien dans le contexte de la crise du coronavirus s'éternise durant plusieurs mois, s'inquiète mardi l'Association internationale du transport aérien (Iata). Les compagnies aériennes appellent dès lors à nouveau les gouvernements à fournir une aide financière immédiate pour les aider à rester viables et capables de mener la reprise lorsque la pandémie sera contenue.

    À l'échelle mondiale, les moyens de subsistance de 65,5 millions de personnes dépendent de l'industrie aéronautique, en ce compris dans des secteurs tels que les voyages et le tourisme, détaille l'Iata. Parmi ceux-ci, on compte 2,7 millions d'emplois au sein des compagnies aériennes. 

  • L'UE garantit 15 milliards d'euros pour aider les pays les plus vulnérables

    L'UE va garantir plus de 15 milliards d'euros pour aider les pays les plus vulnérables en Afrique et dans le reste du monde à lutter contre la pandémie du Covid-19, a annoncé mardi la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen. 

  • Filigranes contrainte de mettre fin à son service de "take-away"

    Suite à un contrôle policier, Filigranes, la plus grande librairie du pays  été contrainte de mettre fin à son service de take-away (retrait au magasin). Les commandes passées entre le 1er et le 7 avril seront envoyées par bpost, sans frais, précise Filgranes. 

    Contrainte, comme les les autres librairies du pays, de fermer ses portes suite aux mesures de confinement, Filigranes en avait profité pour lancer prématurément son service de commerce électronique, initialement prévu pour août. Un service qui prévoyait trois volets: la livraison dans les 19 communes bruxelloises, l'envoi des commandes par bpost dans tout le pays et le retrait des commandes au magasin. Si les deux premiers continuent à être assurés, le troisème s'arrête donc bien que, selon Filigranes, toutes les mesures sanitaires aient été prises, les clients ne rentrant pas dans le magasin pour prendre livraison de leur commande. 

  • Trois PME sur 10 pourraient ne pas survivre en cas de prolongement des mesures

    Environ 30,8% des PME belges pourraient ne pas survivre en cas de prolongation des mesures de confinement actuellement en vigueur, selon une analyse de Belfius mardi basée sur une étude concernant la situation financière des PME avant la crise.

    Selon celle-ci, 20,3% des PME présentaient avant la crise une liquidité insuffisante, qui menace donc déjà leur survie à très court terme. Mais à moyen terme, 30,8% pourraient tout simplement disparaître faute d'une solvabilité suffisante. "Les sociétés concernées sont en effet sous-capitalisées ou trop endettées, c'est-à-dire ne disposent pas de fonds propres suffisants pour absorber le choc économique qu'elles subissent actuellement", précise la banque.

  • Comment réussir notre déconfinement?

    Quels secteurs va-t-on relancer en premier, qui va retrouver sa liberté? Un déconfinement réussi nécessite plusieurs outils qui tardent à se mettre en place en Belgique. 

  • En Belgique, Sia Partners estime que les émissions de CO2 sont actuellement réduites de 34%

    Le consultant Sia Partners estime que, du fait du confinement, les émissions de CO2 ont chuté de 34% en Belgique

    Seulement, l'entreprise souligne que, "en dépit de ces baisses significatives, il convient de rappeler que la situation que nous vivons actuellement ne répond pas au changement de paradigme nécessaire pour suivre la trajectoire recommandée par l'accord de Paris". En effet, le consultant pointe que cette baisse des émissions ne suffirait pas à atteindre les objectifs définis par la COP21. Selon lui, "un véritable découplage entre les émissions de CO2 et la croissance de l'activité économique est nécessaire pour réussir la transition énergétique."

    Pour la suite, Sia Partners pointe du doigt quatre conséquences néfastes de cette baisse temporaire des émissions de CO2: (1) le risque d'un effet rebond, (2) les délais additionnels encourus dans les projets renouvelables, (3) la baisse potentielle du soutien des Etats à la transition énergétique et (4) la baisse du prix du CO2 entraînée par la chute du cours du pétrole sur les marchés. (Maxime Vande Weyer)

  • Le 'tracking' sera nécessaire et le port généralisé du masque est envisagé

    Dépister le plus vite possible les personnes malades, leur entourage proche et retracer leurs contacts sera nécessaire, estime mardi Emmanuel André, porte-parole interfédéral Covid-19, lors du point presse quotidien du Centre de crise. Une stratégie de 'tracking' à mettre en œuvre lorsque l'épidémie sera mieux contrôlée.

    Le virologue envisage en outre le port généralisé d'un masque buccal lorsque les mesures de distanciation sociale seront allégées, pour autant que cela se fasse de manière cohérente.

  • Volvo Car Gand prête à reprendre la production

    L'usine de Volvo Car Gand est prête à reprendre la production. Si le gouvernement fédéral réduit les mesures actuellement en place, le constructeur automobile reprendra la production le 20 avril. L'entreprise se concerte, avec les autorités fédérales, sur de nouvelles mesures à prendre sur la distanciation sociale et l'hygiène "en vue d'assurer la sécurité et la santé de nos travailleurs", a indiqué Barbara Blomme, porte-parole de Volvo Car Gand. 

  • Les Pays-Bas passent également la triste barre des 2.000 décès

    2.101
    décès
    Le coronavirus a officiellement coûté la vie à 2.101 personnes aux Pays-Bas, indique ce mardi l'Institut royal de santé publique et d'environnement (RIVM). Ce nombre a grossi de 234 unités en 24 heures.

  • Boris Johnson n'a pas de pneumonie et son état est "stable"

    Le Premier ministre britannique Boris Johnson est dans un état stable aux soins intensifs et n'a pas de pneumonie, selon Downing Street. "L'état de santé du Premier ministre est resté stable toute la nuit", a déclaré un porte-parole du gouvernement aux journalistes. "Il reçoit un traitement standard à l'oxygène et respire sans aucune autre assistance", a-t-il ajouté.

  • Pouvez-vous demander une indemnité à votre employeur?

    Chauffage, électricité, internet: vous télétravaillez et vos consommations vont nettement augmenter suite au confinement. Votre employeur doit-il vous payer une indemnité? 

  • Cardoen livre des véhicules à domicile

    Cardoen, la société de vente de véhicules d’occasion ou "de direction", a décidé de se lancer dans la livraison de véhicules à domicile, notamment pour faire face au coronavirus. Pour le moment, il est interdit, en effet, de retirer physiquement une voiture.

    La société, propriété des français d’Aramisauto, organise des rendez-vous vidéos avec les clients pour qu’ils posent leurs questions. Une fois les ventes conclues, les voitures sont livrées à domicile. Plus de 60 voitures ont déjà été livrées avec succès et 150 voitures devraient l'être au total, l’essentiel des voitures étant déjà immatriculées.

    "La plupart des clients pensaient que leur véhicule ne leur serait pas livré compte tenu des circonstances. Cardoen entend rester aux côtés de ses clients en toute condition. Nous avons donc décidé de livrer gratuitement à domicile les voitures achetées", insiste le directeur commercial de Cardoen, Ivo Willems.

  • Le bilan belge des dernières 24 heures

    314 personnes ont été hospitalisées au cours des dernières 24 heures en raison de leur infection au nouveau coronavirus, indiquent les autorités sanitaires dans leur bulletin quotidien.

    • Au total, 6.012 lits sont occupés par des personnes atteintes du Covid-19, dont 1.260 en soins intensifs (+3 en un jour).

    2.035 décès sont à déplorer depuis le début de l'épidémie, soit 162 de plus en un jour. Les autorités sanitaires ont aussi été informées de 241 décès qui ont eu lieu dans des maisons de repos en Flandre entre le 1er et le 4 avril.

    • 4.157 patients sont sortis de l’hôpital et ont été déclarés guéris depuis le 15 mars, soit une augmentation de 171 au cours des 24 dernières heures.


     

    Tout savoir sur le coronavirus Covid-19

    La pandémie de coronavirus Covid-19 frappe de plein fouet la vie quotidienne des Belges et l'économie. Quel est l'impact du virus sur votre santé et sur votre portefeuille? Les dernières informations et les analyses dans notre dossier. 

    Par thématique:

  • Plus de la moitié des Belges vivent à 5 km d'un hôpital

    Plus de la moitié de la population belge (58%) vit dans un périmètre de cinq kilomètres autour d'un hôpital équipé d'un service d'urgence, selon Statbel. La situation diffère toutefois fortement selon les régions et la province de Luxembourg apparaît bien isolée des établissements hospitaliers.

    Grâce à de nouveaux découpages géographiques, l'office belge de statistiques révèle la distance à laquelle la population vit d'un point défini, tel qu'un hôpital, une gare, une frontière, une autoroute ou une entrée d'autoroute.

    Il en ressort que 58% des Belges ont à leur disposition un hôpital avec un service d'urgence dans un périmètre de cinq kilomètres. 87% de la population a un hôpital dans un rayon de 10 km et 99% dans un périmètre de 20 km.

    La situation des Belges varie toutefois selon leur lieu de résidence: si tous les Bruxellois ont un hôpital à proximité (5 km), seules 22% de la population en province de Luxembourg et 35% dans celle du Limbourg vivent à cinq kilomètres d'un établissement hospitalier.

     

  • L'OMS met en garde contre une levée trop rapide des confinements

    L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) exhorte les pays ou les régions ayant instauré des mesures de confinement de la population, pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus, à ne pas les lever de manière trop précoce.  

    "L'un des éléments les plus importants est de ne pas lever les mesures trop tôt afin de ne pas avoir de rechute. C'est comme quand on est malade, si on quitte le lit trop tôt et qu'on se remet à courir trop tôt, on risque une rechute et des complications."
    Christian Lindmeier
    Porte-parole de l'OMS

  • Les pharmaciens très sollicités

    Dans la dernière enquête réalisée entre le 30 mars et le 3 avril dans le cadre du baromètre de la VUB, qui évalue deux fois par semaine l’impact du Covid-19 sur les officines belges, il ressort que deux tiers des visites à la pharmacie sont liées au coronavirus et 40% ne sont pas essentielles.

    "Les pharmaciens tiennent bon en cette période de crise", indiquent les professeurs à l'initiative de cette enquête, précisant qu'"après le pic observé au cours des semaines écoulées, la fréquentation des officines reste élevée mais tend à se normaliser. La pression sur les pharmaciens est toutefois particulièrement marquée sous l’effet du nombre accru de visites, du doublement des contacts téléphoniques qui s’y ajoutent, de l’absence d’un certain nombre de collègues et de l’impact physique et psychologique de la pandémie. S’ajoute à cela que, baisse des consultations en médecine générale aidant, la fonction soignante des pharmaciens s’est fortement élargie". 

  • Quand le pic hospitalier sera-t-il atteint?

    À la question de savoir quand le pic sera atteint en Belgique, Emmanuel André, porte-parole interfédéral dans la lutte contre le Covid-19 explique qu'au vu des chiffres et de l'évolution de ces derniers jours, nous sommes arrivés à un plateau. "Ce plateau, si nous maintenons les efforts au niveau de la communauté, en termes de limitation de la transmission, devrait pouvoir être maintenu et pourrait également se transformer en une diminution progressive. Ce plateau, si nous relâchons les efforts maintenant, nous savons que ce qui nous attend c'est une nouvelle augmentation."

    "Aujourd'hui, c'est notre décision de savoir si nous voulons transformer ce plateau en pic et d'aller vers une phase où nous descendons, ou, si nous voulons aller trop vite, que ce plateau devienne une phase avant celle d'une nouvelle augmentation."
    Emmanuel André

    "C'est pour cela que c'est extrêmement important aujourd'hui de maintenir notre effort et même si on commence à parler de stratégie de sortie, il faut savoir que nous ne sommes pas aujourd'hui dans une position où nous pouvons relâcher nos efforts, il faut continuer", insiste le porte-parole interfédéral. 

  • Le nombre de tests réalisés s'élargit en Belgique

    Ces dernières semaines, la capacité à réaliser des tests de laboratoire en Belgique a très fortement augmenté, a déclaré Emmanuel André, porte-parole interfédéral dans la lutte contre le Covid-19. "Ceci grâce, notamment, à des plateformes développées dans des laboratoires universitaires, mais aussi grâce à un effort conjoint des firmes pharmaceutiques des entreprises de biotechnologie et des universités."

    Sont actuellement testés quotidiennement en Belgique les personnes qui doivent être admises à l'hôpital et un certain nombre de soignants qui sont exposés au coronavirus.  

    "Aujourd'hui, le nombre de personnes hospitalisées commence à diminuer alors que notre capacité à réaliser des tests ne fait qu'augmenter. Il existe donc un espace pour tester beaucoup plus et c'est donc dans ce sens que nous travaillons. En élargissant les critères: qui doit être testé? Il faut que les hôpitaux et les laboratoires aient des indications claires. D'autres initiatives sont actuellement en cours, notamment vers les maisons de repos. Donc ce nombre de tests est de 80.512 depuis le début de l'épidémie et nous estimons que dans les prochains jours, nous pourrons utiliser au maximum les capacités développées", a encore expliqué Emmanuel André.

  • Le virus pourrait-il devenir cyclique, comme la grippe?

    "Oui", répond d'emblée Emmanuel André, porte-parole interfédéral dans la lutte contre le Covid-19. "Nous savons que d'autres coronavirus, qui sont responsables d'infections plus légères chez l'homme et que nous suivons déjà depuis de nombreuses années, ont des pics durant la période hivernale. Nous ne savons pas encore si ce sera le même type de cycle que nous observons avec ce coronavirus, mais c'est tout à fait possible que ce virus revienne de façon régulière", explique Emmanuel André. 

    "C'est pour cela que l'ensemble des efforts que nous faisons aujourd'hui dans notre vie quotidienne, mais aussi les efforts réalisés dans les laboratoires de recherches pour trouver des vaccins et des nouveaux médicaments, sont tout aussi importants pour pouvoir se préparer à ces prochains pics et pour pouvoir protéger au maximum notre population."

  • WhatsApp limite le partage des fake news

    L’application de messagerie WhatsApp a décidé mardi de limiter à une seule personne le transfert des messages considérés comme viraux afin de lutter contre la propagation des fausses informations liées au coronavirus.

    La pandémie s'est accompagnée d'une "infodémie", selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), soit la diffusion à grande échelle de fausses informations, conduisant les autorités à demander aux réseaux sociaux de redoubler d'efforts pour lutter contre ce phénomène.

    WhatsApp, qui compte plus de deux milliards d'utilisateurs dans le monde, a expliqué avoir pris cette décision après avoir constaté une "augmentation significative" du nombre de messages transférés depuis le début de la crise sanitaire. Un message est considéré comme viral s'il a été transféré plus de cinq fois.

  • Le rythme des décès en Espagne grimpe à nouveau

    Le nombre quotidien de décès dus au nouveau coronavirus en Espagne a augmenté pour la première fois en cinq jours, avec 743 morts signalées mardi pour un total de 13.798. L'Espagne avait fait état, la veille, de 637 morts supplémentaires au cours des précédentes 24 heures.

    Le nombre total de cas de contamination dans le pays s'établit ce mardi à 140.510, contre 135.032 lundi, a annoncé le ministère de la Santé.

  • Deux parents sur 3 opposés au maintien des examens de fin d'année

    Deux parents sur trois sont opposés au maintien des examens de fin d'année pour leurs enfants à la suite de la suspension des cours dans l'enseignement primaire et secondaire en raison de la pandémie de coronavirus. C'est ce que révèle une enquête sur la continuité des apprentissages pendant les trois semaines de confinement menée par la Fédération des associations de parents de l'enseignement officiel (Fapeo).

    Cette enquête menée en ligne indique, sur la base des plus de 4.500 réponses reçues en quatre jours, que 90% des enfants en primaire et en secondaire ont reçu du travail scolaire, essentiellement via des moyens numériques. Tous ne disposent pas du matériel nécessaire pour effectuer ces travaux et le suivi par les parents est très compliqué à assurer.

    Près d'un parent sur trois s'inquiète pour la réussite de l'année scolaire.

  • Ahold Delhaize a déjà pris des mesures pour plus de 170 millions d'euros

    Le groupe de distribution Ahold Delhaize a annoncé, ce mardi, avoir pris une série de mesures face à l'épidémie de Covid-19 pour un montant de plus de 170 millions d'euros. Ces mesures concernent, par exemple, la sécurité de ses collaborateurs dans les magasins et celle des clients. Il s'agit aussi de dons en faveur d'associations.

    La maison-mère des magasins Delhaize a installé, par exemple, des écrans de plexiglas aux caisses et revu le cheminement dans les magasins pour permettre le maintien de la distance sociale.

    Le groupe indique également avoir versé près de 20 millions d'euros à des œuvres de bienfaisance (banques alimentaires, systèmes de santé, Croix-Rouge, etc.).

  • Le Japon déclare l'état d'urgence et débloque 990 milliards de dollars

    Le premier Ministre japonais Shinzo Abe a déclaré l’état d’urgence pour "lutter contre le coronavirus". L’état d’urgence sera d’application pour la capitale Tokyo et six autres préfectures. Cela concerne au total 44% de la population japonaise.

    Shinzo Abe a également dévoilé un plan de relance à hauteur de 990 milliards de dollars, soit l’équivalent d’un cinquième de l’économie du pays. C’est supérieur aux plans de relance américain ou allemand déjà annoncés.

  • Revoir le point presse journalier sur le coronavirus

    La conférence de presse du 7 avril

    ©EPA

  • Toujours plus de contenus vidéo gratuits

    Durant le mois d’avril, Proximus propose cinq films à la demande gratuits, ainsi que deux films pour enfants à la demande gratuits pour tous ses clients TV.

    Pour ceux qui sont plutôt à la recherche de contenus sportifs, la NBA offre gratuitement, pendant 30 jours, l'accès à son NBA League Pass (199 euros). Celui-ci permet de voir et de revoir tous les matchs de la ligue américaine de basket-ball qui se sont déroulés entre le 1er octobre 2019 et le 11 mars 2020 (soit la date de suspension du reste de la saison 2019-2020 afin d'éviter la propagation du virus) mais également tous les matchs qui ont eu lieu depuis la saison 2012-2013.

    Même topo du côté de la NFL. Son Game Pass (à 195 euros) est gratuit jusqu'au 31 juillet 2020. Cette offre permet de revoir tous les matchs de la saison 2019 ainsi que d'autres programmes originaux. (Caroline Sury)

  • Déjà plus de 100 signalements d'abus sur la plateforme de Test Achats

    Depuis son lancement, le 30 mars dernier, la plateforme de Test Achats sur laquelle les consommateurs sont invités à signaler des abus a déjà reçu plus de 100 signalements qui méritent d’être analysés en profondeur par ses experts. La grande majorité des signalements est liée à une hausse de prix.

    Certaines entreprises et boutiques en ligne profitent, en effet, de l'anxiété généralisée liée à la crise du coronavirus pour tenter de vendre des médicaments contrefaits ou des compléments alimentaires inutiles, faire payer des prix exorbitants ou encore réclamer des frais de livraison astronomiques. 

  • Le robinet de crédit pour les entreprises n'est pas encore ouvert

    Deux semaines après l'accord de principe passé entre le gouvernement fédéral et les banques sur des mesures de soutien à ceux frappés par la crise du coronavirus, nombreuses sont les entreprises qui ne savent toujours pas si elles peuvent bénéficier d'un crédit-pont avec garantie d'État.

    Les banques reçoivent déjà beaucoup de demandes de la part des entreprises, mais ne peuvent pas démarrer les dossiers sans que des critères soient arrêtés. Dans le chef de la fédération bancaire Febelfin on espère avantage de clarté cette semaine. 

    Le ministre des Finances Alexander De Croo (Open Vld), Febelfin et la Banque nationale ont présenté un important plan de soutien en mars, avec un système de garantie de 50 milliards d'euros. Les modalités du report de paiement, pour une période maximale de six mois, des crédits hypothécaires et des crédits aux entreprises dans le cadre de la crise du coronavirus ont été clarifiées la semaine passée, mais le plan de soutien n'est pas encore prêt. (David Adriaen et Pieter Suy)

  • Un médecin liégeois a une solution pour doubler la capacité des respirateurs

    Jean Ruwet, un jeune médecin liégeois, a créé une pièce en inox pouvant être ajoutée sur n’importe quel respirateur existant et qui permet de doubler la capacité des respirateurs classiques en branchant deux patients sur le même respirateur. Le design de cette pièce a été pensé de manière à être facile à produire, peu coûteux et réutilisable.

     

    En utilisant cette pièce, on peut envisager de doubler instantanément la capacité d'une salle de soins intensifs pour un budget d'environ 50 euros par pièce. Elle est pour l'instant au stade du prototype, mais le médecin liégeois et une équipe d’étudiants de Solvay travaillent déjà sur une deuxième version de leur pièce qui permettrait un réglage individuel des principaux paramètres respiratoires pour chacun des deux patients partageant le respirateur. Leur prototype constituerait une première mondiale en la matière. 

  • La discrimination de locataires faisant partie du personnel soignant interdite par la loi, rappelle Unia

    Unia a envoyé une lettre aux syndicats des propriétaires et des locataires afin de leur rappeler que les comportements discriminants à l'égard du personnel soignant, comme l'expulsion d'un logement, peuvent être punis par la loi, indique ce mardi le centre interfédéral de lutte contre la discrimination. "Ces comportements n'ont pas leur place dans une société où la solidarité doit prévaloir", ajoute son directeur Patrick Charlier.

  • Le Bel 20 en "bull market"

    L'indice Bel 20 gagne 2,93% à 3.056,83 points, soit un bond de 20,88% depuis son plus bas à 2.528,77 points touché le 17 mars. Le Bel 20 est donc en "bull market" (marché haussier).

  • L'économie belge reculerait de 4% cette année, selon l'Ires

    "Alors que nous prévoyions il y a trois mois une hausse de l'activité économique d'un peu plus de 1% pour cette année, nous nous attendons à présent, selon notre scénario de base, à ce que l'économie belge recule de près de 4% en 2020. La situation sur le marché du travail devrait également se dégrader." Les prévisions de l'Ires annoncent donc une forte chute du PIB belge. 

    "La situation sur le marché du travail devrait également se dégrader."
    L'Ires
    UCLouvain

    L'institut économique de l'UCLouvain chiffre également les pertes d'emploi. Il estime la diminution de l'emploi à 22.000 unités endéans cette année et la hausse des demandeurs d'emploi à 35.000.

    Ce scénario se base sur un confinement qui durerait au total de 6 à 8 semaines, suivi par une reprise graduelle de l'activité économique. "La sortie de la crise sanitaire devra donc être gérée avec la plus grande prudence et sans aucune précipitation", insiste l'Ires.  

  • Rebond des contaminations en Allemagne

    L'Allemagne a enregistré un léger rebond du nombre de nouvelles contaminations au coronavirus en l'espace de 24 heures, et ce, après quatre jours de baisse. Au total, l'Allemagne compte 99.225 cas de coronavirus, soit 3.834 de plus que dans le bilan précédent. Lundi, les autorités sanitaires avaient avancé le nombre de 3.677 nouveaux cas avérés.

    Le Covid-19 a tué 173 personnes de plus entre lundi et mardi, portant le bilan allemand de l'épidémie à 1.607 morts. 

  • Aucune amélioration pour la santé de Boris Johnson

    L'admission du Premier ministre Boris Johnson en soins intensifs suscite une forte inquiétude au Royaume-Uni. Lundi, au cours de l'après-midi, l'état de santé du Premier ministre s'est détérioré et, sur le conseil de son équipe médicale, il a été transféré au service des soins intensifs du St Thomas' Hospital. Diagnostiqué positif au Covid-19 le 27 mars, Boris Johnson avait refusé d'arrêter de travailler depuis ses appartements de Downing Street. 

    Dimanche, au bout de 10 jours, il avait été hospitalisé "pour des examens". Une "mesure de précaution", officiellement. Le lendemain, il n'allait pas mieux, bien au contraire. Ce mardi, deux sources proches du cabinet du Premier ministre ont confirmé à l'agence Reuters qu'aucune amélioration de la santé du chef de gouvernement n'avait été constatée depuis son admission en soins intensifs. Le Premier ministre a reçu de l'oxygène mais ne se trouve pas sous respirateur. Il reste sous étroite surveillance. 

    La reine Elisabeth II est tenue informée de l'état de santé de son Premier ministre, selon le Palais de Buckingham. Et Dominic Raab, ministre des Affaires étrangères, le remplace "là où c'est nécessaire", a précisé le porte-parole de Boris Johnson. La première tâche pour le ministre Raab sera de présider ce mardi la réunion quotidienne d'urgence regroupant des ministres, le principal responsable médical et le conseiller scientifique.

  • Comeos pense qu'il serait "prématuré" de déjà reporter les soldes au mois d'août

    Plusieurs organisations de classes moyennes, tant au nord qu'au sud du pays, ont exprimé leur souhait de voir les soldes d'été reportés d'un mois, de juillet à août, en raison de l'épidémie de Covid-19. Comeos, la fédération du secteur du commerce, qui représente les grandes enseignes de mode, juge néanmoins prématuré de déjà décider d'un tel report. Une enquête de Comeos montre que les chaînes de magasins de mode craignent d'être confrontées à des stocks considérables.

  • La colère du secteur du transport et de la logistique

    Un préavis de grève a été déposé par la FGTB-Ubt et la CSC-Transcom dans le secteur du transport et de la logistique. Les syndicats dénoncent le manque de soutien aux salariés. Au sein du secteur, les différentes fédérations (UPTR, Febetra, Tranport en Logistiek Vlaanderen) reconnaissent l'absence de mesures gouvernementales pour le secteur. Elles ajoutent toutefois que le secteur n'a pas les moyens d'offrir de primes.     

    "Il ne fait évidemment aucun doute que les fédérations et les employeurs du secteur savent reconnaître les mérites de ceux et celles qui travaillent tous les jours tant à remplir les rayons des grandes surfaces, qu’à approvisionner les hôpitaux et les pharmacies ou à faire tourner la chaîne logistique pour permettre à notre économie de ne pas totalement sombrer."

    Les entreprises du secteur sont confrontées à une chute des volumes. De nombreux camions roulent quasi à vide pour assurer les livraisons des clients encore actifs. À cela, s'ajoutent les mesures nécessaires pour garantir la distanciation sociale et un taux record d'absentéisme. "Dans ces circonstances, espérer atteindre un seuil de rentabilité est tout simplement illusoire."

    Cette fin de non-recevoir est qualifiée de "gifle" par les organisations syndicales qui estiment que les travailleurs du secteur sont passés de "héros" à "zéros" aux yeux des patrons.  Ils ajoutent qu'ils couvriront toutes les actions spontanées dans le secteur.

  • L'Europe joue sa crédibilité

    Les ministres des Finances de la zone euro se réunissent ce mardi par visioconférence pour tenter de s'entendre sur la réponse à donner à la crise économique provoquée par la pandémie de Covid-19. La réaction européenne tarde en raison de vieilles divisions entre les États du nord et du sud de l'Europe sur la rigueur budgétaire, alors qu'une importante récession menace l'économie européenne. Ces jours sont cruciaux pour une Europe qui joue sa crédibilité.

  • Qui sont les dix membres du groupe de travail "déconfinement"?

    Le "Groupe d’Experts en charge de l’Exit Strategy" (GEES, c'est son petit nom officiel) est composé de personnalités issues des mondes scientifique, académique et économique. Il doit préparer la sortie de crise. Une tâche ardue. Va-t-on rouvrir les écoles? Et les commerces? Pourra-t-on sortir de chez soi? Voir sa famille et ses amis? Quand? Comment? Voilà quelques questions que ce groupe de travail "déconfinement" va devoir résoudre. 

  • Recul des nouveaux cas en Chine

    La Chine continentale a fait état, ce mardi, d'un recul du nombre de nouveaux cas quotidiens de contamination au coronavirus, après avoir fermé ses frontières à près de l'ensemble des ressortissants étrangers dans le but d'endiguer une potentielle nouvelle vague d'infections avec des cas importés.

    La Chine a ainsi recensé, lundi, 32 cas confirmés de contamination, contre 39 la veille. Tous les nouveaux cas concernent des voyageurs arrivés de l'étranger, précisent les autorités chinoises. Le nombre de cas d'infection importés s'élève désormais à 983. Le berceau de l'épidémie, Wuhan, dans la province centrale du Hubei, a signalé seulement deux nouveaux cas confirmés au cours des deux dernières semaines.

    L'épidémie a causé au total 81.740 cas de contamination et 3.331 décès en Chine continentale, selon le bilan communiqué mardi par la Commission nationale de la santé.  

  • Ce qu'il faut retenir de la journée de lundi

    ► Le Premier ministre britannique Boris Johnson, atteint du Covid-19 depuis dix jours, a été transféré en soins intensifs lundi soir, au lendemain de son hospitalisation dans le centre de Londres, a annoncé son porte-parole. "Au cours de l'après-midi, l'état de santé du Premier ministre s'est détérioré et, sur le conseil de son équipe médicale, il a été transféré au service des soins intensifs de l'hôpital", a indiqué le porte-parole. Le bilan de la pandémie a dépassé les 5.000 morts au Royaume-Uni, avec 439 décès supplémentaires en une seule journée. Il y a 51.608 contaminations officiellement recensées.

    ► Le bilan belge des dernières 24 heures: 420 personnes ont été hospitalisées. Au total, 5.840 lits sont occupés par des personnes atteintes du Covid-19, dont 1.257 en soins intensifs (-4 en un jour). Il y a donc un recul constaté dans le nombre de lits occupés dans les unités de soins intensifs. 1.632 décès sont à déplorer depuis le début de l'épidémie, soit 185 de plus en un jour.

    ► À lire | Il ne faut pas se réjouir trop vite - Les indicateurs montrent une certaine stabilisation de l'épidémie de Covid-19 en Belgique depuis quelques jours. Mais les chiffres peuvent être trompeurs et les appuis permettant d'accélérer le déconfinement font défaut. 

    ► Les États-Unis ont franchi la barre des 10.000 morts recensés du coronavirus. La pandémie y a tué au total 10.335 personnes, pour 347.003 cas officiellement déclarés. La première puissance mondiale est le troisième pays le plus endeuillé après l'Italie (15.877 morts) et l'Espagne (13.055). En France, l'épidémie de coronavirus a fait 8.911 morts, soit 833 décès de plus au cours des dernières 24 heures.

    ► Certaines boutiques d'Orange et de Telenet/Base vont rouvrir leurs portes sur rendez-vous et dans des conditions très strictes. Ce ne sera, par contre, pas le cas chez Proximus, où tous les services peuvent se faire à distance.

    ► Angela Merkel a plaidé lundi pour que l'Europe devienne plus "souveraine" dans la production de masques sanitaires, alors que leur grande demande pour lutter contre le Covid-19 est devenue une compétition mondiale sans pitié. Les masques seuls ne sont pas "la solution miracle" contre la pandémie de Covid-19, et leur usage généralisé dans la population n'est justifié qu'en cas d'accès limité à l'eau pour se laver les mains, ou lorsque la distanciation physique est difficile, a par ailleurs estimé le patron de l'OMS.

    ► Le groupe de travail "déconfinement" est constitué. Ce groupe de travail aura comme objectif d’élaborer une vision stratégique afin de guider la période d’assouplissement des mesures prises dans le cadre de la lutte contre le coronavirus.

    ► Lors d'une allocution télévisée dimanche soir, la Première ministre Sophie Wilmès a appelé les Belges à "tenir bon" face à la situation tout en soulignant les signes encourageants dans l'évolution du virus. "C'est un long processus de reconstruction qui nous attend." Lire | Sophie Wilmès: "Il y aura un avant et un après Covid-19"

    ► Les start-ups belges sont au bord de la banqueroute. Elles demandent des garanties financières de l'État pour les sauver. Une initiative inédite pour le secteur. Lire | 600 start-ups belges demandent une aide d'État

    ► Vers un report des soldes d'été? L'Open Vld dépose une proposition pour reporter les soldes

    ► Brussels Airlines a décidé de prolonger la suspension de ses vols jusqu'au 15 mai, alors qu'ils devaient initialement reprendre le 20 avril. La compagnie aérienne nationale justifie cette décision par les restrictions de voyage toujours en vigueur un peu partout dans le monde et la demande quasi inexistante.

    ► Le ministre des Finances Alexander De Croo (Open Vld) a décidé de reporter certains contrôles fiscaux jugés non-essentiels (moins urgents). Aucun nouveau contrôle fiscal ne devrait être lancé durant la période de confinement.

    Relèvement des limites du paiement sans contact. À partir du 14 avril, les consommateurs ne devront saisir un code PIN que lorsqu'ils paieront plus de 50 euros.

    ► Selon une enquête menée par le prestataire RH SD Worx auprès de plus de 1.000 PME, un tiers d'entre elles misent massivement sur le travail à domicile pour contrer la crise du coronavirus.


  • Bonjour et bienvenue

Plus sur Les Marchés

Messages sponsorisés