Le gardiennage, maillon essentiel de la sécurité

©BELGAIMAGE

Depuis vendredi, la société de gardiennage Protection Unit a mis en place une cellule de crise afin de suivre au plus près l'évolution de la propagation du coronavirus.

Pas toujours évident pour les sociétés de gardiennage de communiquer en ces temps de crise. Du côté de Securitas, on préfère par exemple axer la communication en interne et on renvoie vers la fédération."Ce que nous pourrions dire aujourd'hui aura sans doute changé demain", assure la porte-parole de la société. 

Mise en place d'une cellule de crise

Du côté de la société Protection Unit, on précise que "les agents de gardiennage sont un maillon essentiel dans la chaîne de sûreté". C'est pourquoi, dès le 13 mars, cette société de gardiennage a mis en place une cellule de crise afin de suivre au plus près l'évolution de la situation. "Nous réalisons en ce moment un monitoring site par site", nous explique Michaël François, le porte-parole de la société. Ce dernier précise également que la société a fait un stock de gels hydroalcooliques et de gants, qui ont été distribués aux agents présents sur le terrain. 

"Nous réalisons en ce moment un monitoring site par site."
Michaël François
Porte-parole de Protection Unit

Ces derniers jours, Protection Unit a répondu aux besoins de ses clients qui nécessitaient des renforts. Ce fut le cas, on s'en doute, pour le secteur hospitalier et pour la grande distribution. Si nécessaire, la société de gardiennage se dit prête à faire appel à une réserve d'agents mobilisables immédiatement

Autant que possible, Protection Unit veille à ce que ses agents puissent effectuer leur mission en toute sécurité. C'est dans cette optique qu'une désinfection systématique des postes a été prévue toutes les deux heures à l'aéroport de Liège. 

Lire également

Publicité
Publicité