Ores, Sibelga, Resa et Fluvius se limitent aux interventions d'urgence

Les équipes techniques des gestionnaires des réseaux de distribution d'électricité et de gaz du pays ont été dotées de masques et de gants dans les cas urgents. ©BELGA

Les principaux gestionnaires des réseaux de distribution d'électricité et de gaz du pays ont coordonné leurs actions pour faire face à la crise sanitaire. Objectif: garantir la sécurité d'approvisionnement ainsi que celle des travailleurs et des clients.

C'est au tour des gestionnaires des réseaux de distribution d'électricité et de gaz du pays (GRD) de se positionner face à la crise sanitaire. Sibelga (Bruxelles), Fluvius (Flandre), Ores et Resa (Wallonie) ont décidé de se coordonner quant aux mesures à prendre pour les semaines à venir. Ils ont également mis au point une communication spécifique à l'endroit de l'ensemble de leurs équipes.

L'objectif des quatre GRD consiste à garantir la sécurité d'approvisionnement en électricité et en gaz pour l'ensemble du pays, tout en veillant à protéger les travailleurs et les clients. Concrètement, seules les interventions d'urgence seront maintenues, et ce, jusqu'à nouvel ordre. 

75%
des équipes de Sibelga
750 des 1.000 employés de Sibelga travaillent à domicile, et ce, jusqu'à nouvel ordre.

Par intervention d'urgence, les GRD entendent celles "relatives aux pannes et odeurs de gaz, aux incidents de réseaux ainsi que les travaux garantissant l’accès à l’énergie (ouverture de compteurs, etc.)". Aussi, les interventions non-urgentes – les travaux planifiés chez les clients, les détections systématiques, les entretiens ou la relève des compteurs – seront suspendues jusqu'à nouvel ordre. "Tout ce qui n'est pas urgent est en stand-by complet", indique Jean-Michel Brebant, le porte-parole d'Ores.

Priorité aux fonctions critiques

Comme dans beaucoup de secteurs, les GRD ont instauré le télétravail généralisé pour les fonctions non-critiques. À titre d'exemple, 75% des effectifs de Sibelga évoluent désormais à domicile. Chez Ores, ce chiffre est de 50%. Ces mesures concernent également les travailleurs externes et les intérimaires.

Tout savoir sur le coronavirus Covid-19

Voyages à l'étranger suspendus, événements annulés, activité ralentie: la propagation du nouveau coronavirus affecte de plus en plus la vie quotidienne des Belges, inquiets, mais aussi l'économie dans son ensemble.

> Toutes les infos dans notre dossier

Les centres de conduite des réseaux (dispatching) se sont vus imposer de strictes mesures d'hygiène. Leurs équipes se succèdent désormais sans contact physique et selon un protocole adapté. 

Les techniciens de terrain, appelés sur des interventions urgentes au domicile des clients, doivent, eux aussi, appliquer des mesures de précaution particulières. En l'espèce, les équipes "volantes" des quatre GRD ont été dotées de gants et masques. Les équipes techniques sont aussi informées de la situation du client chez qui elles se rendent afin d'adopter un comportement adapté, en cas de quarantaine du client, par exemple. L'objectif, ici aussi, est de réduire au maximum les interactions physiques.

Enfin, Sibelga mis à part, les GRD indiquent que leurs bureaux d'accueil restent ouverts. Les cartes de compteurs à budget peuvent donc toujours être rechargées.

Lire également

Publicité
Publicité