Biocartis planche sur un test de diagnostic pour le coronavirus

Biocartis, la biotech belge dirigée par Herman Verrelst, estime que le lancement de son test pour détecter le SARS-CoV-2 pourrait se faire au second semestre 2020, sous réserve d’une autorisation d’urgence accordée par la FDA. ©Wim Kempenaers

La biotech belge Biocartis, spécialisée dans le diagnostic, signale qu'elle développe actuellement un test pour détecter le Sars-CoV-2. Elle a suspendu ses prévisions pour 2020.

La société belge Biocartis , cotée sur Euronext Bruxelles, annonce qu’elle développe un test pour le Sars-CoV-2 le virus qui provoque le Covid-19. 

Après approbation réglementaire, ce test est destiné à aider les professionnels de la santé à gérer la pandémie de Covid-19 grâce à des tests rapides et faciles sur les personnes présentant des symptômes pseudo-grippaux, précise la biotech dans un communiqué. Il sera utilisable sur sa plate-forme de diagnostic Idylla.

En combinaison avec un autre test, il pourrait aussi faciliter la prise en charge des patients au sein des unités de soins intensifs.

Sous réserve d’une autorisation d’urgence accordée par la FDA, l'autorité sanitaire américaine, son lancement est attendu au cours du second semestre 2020, estime Biocartis.

Guidance suspendue

Biocartis signale, dans un communiqué séparé, qu’en raison de la pandémie, les placements d’Idylla, son mini-labo de diagnostic, ont ralenti vers la fin du premier trimestre, l’accès aux hôpitaux étant restreint. Les restrictions budgétaires dans les systèmes de soins au lendemain de la pandémie pourraient également avoir un impact sur les placements. Biocartis a donc décidé de suspendre sa guidance 2020 en la matière.

Au cours du premier trimestre, les ventes des cartouches de diagnostic ont grimpé, pour leur part, de 68%. Mais le ralentissement des placements d’Idylla pourra aussi affecter les ventes de ces dernières pendant le second semestre, ce qui pourrait toutefois être compensé, en partie, par le test Sars-CoV-2 sur Idylla, estime la société. La guidance est suspendue, ici aussi, bien que Biocartis pense que le potentiel existe toujours pour atteindre ses objectifs 2020.

La biotech table toujours sur une position de liquidités autour de 110 millions d’euros fin 2020.

Elle annonce également la nomination de Jean-Marc Roelandt comme directeur financier. Il occupait avant la même fonction chez MDxHealth.

Lire également

Publicité
Publicité