Boris Johnson, positif au Covid-19, est aux soins intensifs

L'état de santé de Boris Johnson, infecté au Covid-19, s'est dégradé. ©EPA

Le Premier ministre britannique Boris Johnson, testé positif au nouveau coronavirus il y a onze jours, a été hospitalisé et placé aux soins intensifs lundi soir, suite à la dégradation de son état.

Boris Johnson avait été testé positif au nouveau coronavirus il y a onze jours. Dimanche, le Premier ministre britannique avait été hospitalisé par "mesure de précaution". Mais lundi soir, il est passé aux soins intensifs. Sa santé s'est brutalement dégradée. Le conservateur est le seul chef d'État ou de gouvernement d'une grande puissance à avoir contracté la maladie.

Boris Johnson est au St Thomas' Hospital. ©REUTERS

"Cela ne fait aucun doute que la tournure prise par les événements signifie que Boris Johnson est gravement malade", estimait lundi soir Derek Hill, professeur d'imagerie médicale à l'University College de Londres, cité par Science Media Centre. 

Manque de prudence

Rappelons que Johnson avait tardé à imposer des mesures de confinement aux Britanniques, se vantant ne pas avoir peur de la maladie. "J'ai serré la main de tout le monde", y compris de malades, déclarait-il le 3 mars en racontant sa visite à un hôpital. "Boris Johnson a ignoré les conseils sanitaires à ses propres périls", commentait The Independant quand le diagnostic est tombé fin mars.

Tout savoir sur le coronavirus Covid-19

La pandémie de coronavirus Covid-19 frappe de plein fouet la vie quotidienne des Belges et l'économie. Quel est l'impact du virus sur votre santé et sur votre portefeuille? Les dernières informations et les analyses dans notre dossier. 

Par thématique:

Le chef de la diplomatie britannique Dominic Raab assurera le remplacement durant la période d'hospitalisation de son chef.

Des messages de soutien ont afflué de toutes parts, du côté des Européens ou de Donald Trump, qui a souhaité un prompt rétablissement à son "très bon ami".

La pandémie a déjà tué près de 5.000 personnes au Royaume-Uni. Les Britanniques subissent un confinement total depuis deux semaines et le gouvernement a menacé dimanche de le durcir si ses consignes n'étaient pas suivies.

Lire également

Publicité
Publicité