Bruxelles devient le centre de la propagation du Covid-19

©Photo News

Pour la première fois depuis juillet, la propagation du virus recule. Si le nombre de cas baisse au niveau national, les régions présentent des différences majeures.

Le nombre de cas quotidiens était de 574 en moyenne au cours des sept jours entre le 7 et 13 août. Cela représente une baisse de 5% par rapport à la semaine précédente, selon Sciensano. La propagation du virus recule enfin. Depuis plusieurs jours, la hausse du nombre de contaminations quotidiennes ralentissait. Dimanche, le nombre de cas moyen durant la période de sept jours affichait une hausse de 1% par rapport à la semaine précédente.

-5%
de cas quotidien
Le nombre de cas quotidien était de 574 en moyenne au cours des sept jours entre le 7 et 13 août. Cela représente une baisse de 5% par rapport à la semaine précédente, selon Sciensano.

Le centre de la propagation passe d'Anvers à Bruxelles

Si les tendances actuelles continuent, Bruxelles devrait prendre la place d'Anvers d'ici mercredi.

La raison de la légère baisse nationale est simple: la propagation recule dans la province d'Anvers. Depuis plusieurs semaines, elle avait affiché une hausse importante de contaminations. Aujourd'hui, Anvers enregistre la plus forte baisse avec -24% par rapport à la semaine dernière. Mais si le Covid-19 recule en Flandre, c'est à Bruxelles que le nombre de cas augmente fortement (+48%). Si les tendances actuelles continuent, Bruxelles devrait prendre la place d'Anvers d'ici mercredi. C'est ce qu'ont annoncé le SPF Santé publique et le Centre national de crise ce lundi.

Cas en baisse, mais hospitalisations en hausse

Durant la période du 7 au 13 août, le nombre d'hospitalisations a fortement augmenté. 33 nouvelles personnes ont été hospitalisées chaque jour, soit une hausse de 35% par rapport à la semaine précédente.

Au cours de la même période, le nombre de personnes décédées du Covid-19 en moyenne est de 8,3 par jour, soit une hausse de 115% des décès par rapport à la semaine précédente (3.8). Au total, 9.939 personnes sont mortes des suites de la maladie en Belgique.

Bien que les hospitalisations soient en hausse, il ne s'agit pas d'une deuxième vague. En effet, l'augmentation est importante mais le chiffre est bas par rapport aux mois derniers: avec 33 hospitalisations, on est loin de la vague d'avril. Le SPF Santé public a qualifié cette hausse d'"attendue et sous contrôle".

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité