Une valse d'assouplissements en perspective

L'horeca pourrait d'abord ne rouvrir qu'en terrasse avec un nombre limité de clients. ©Tim Dirven

Le comité de concertation va devoir fournir des éclaircissements à pas mal de secteurs. Pour l'horeca, une réouverture partielle se précise à partir du 8 ou du 10 mai.

Qu'y aura-t-il sur la table du comité de concertation qui se réunit ce mercredi matin? Les dossiers habituels, ceux avec lesquels on joue au yo-yo depuis près d'un an.

Pour certains, la décision est urgente. On demande des dates et des détails. "On veut offrir de la visibilité", promet le porte-parole du Premier ministre Alexander De Croo.

"On veut offrir de la visibilité."
Le porte-parole du Premier ministre

Les écoles. Fermées une semaine plus tôt que prévu avant les vacances, elles rouvriront leurs portes ce lundi 19 avril. Mais selon quelles modalités?

19/04
Les écoles rouvrent lundi prochain

De la maternelle au 1er degré du secondaire, les élèves devraient retourner à plein temps en classe. Pour les ados de la 3e à la 6e (et 7e) secondaire, le mi-temps présentiel, mi-temps distanciel qu'on connaît depuis novembre est acquis. Pour le supérieur, on en resterait à une présence de 20% sur les campus.

Les voyages. Difficile de tenir tête plus longtemps à la Commission européenne. Les voyages non essentiels devraient bien reprendre lundi prochain, mais assortis d'une batterie de précautions en matière de testing (sans doute deux, au retour et une semaine plus tard) et quarantaine (de 7 jours? De 10 jours?). À trancher, le sort de la frontière avec le Brésil où la situation sanitaire est catastrophique.

"Il faut un phasage et un engagement sur le phasage."
Denis Ducarme (MR)

Un Codeco "Culture"

Ensuite, il y a les dossiers qui ne sont pas pour tout de suite, mais pour lesquels les acteurs aimeraient avoir des réponses, puisque des perspectives ont déjà été énoncées. "Il faut un phasage et un engagement sur le phasage", disait Denis Ducarme (MR) sur Bel RTL ce mardi matin.

Les commerces non essentiels. Actuellement ouverts sur rendez-vous, ils pourront relancer leurs activités sur un mode normal après 4 semaines de pause, soit le 26 avril. Confirmation également pour les métiers de contact qui devraient pouvoir rouvrir le 26.

Par ailleurs, les gouvernements doivent se mettre d'accord sur l'organisation, le 23 avril, d'un Codeco spécial culture. Sur la table: le lancement des fameux tests afin d'organiser concerts et représentations de façon sécurisée.

Progressivité pour l'horeca

L'horeca. On parle de ne rouvrir que les terrasses début mai, les dates des 8 et 10 mai sont évoquées avec une formule évolutive. Deux personnes seraient autorisées par table dans un premier temps. Les couvre-feux pourraient à la même période, laisser place à une interdiction de rassemblement.

3
semaines
Les experts veulent attendre trois semaines après chaque assouplissement pour en analyser les effets, avant de lancer la phase suivante

À la base, cette volonté des experts du GEMS, appuyés par le commissaire Corona Pedro Facon, de ne travailler que par phase de trois semaines, afin d'évaluer l'impact de l'assouplissement mis en œuvre. Donc, après la réouverture des écoles, les trois semaines d'attente amèneraient l'horeca à la mi-mai et peut-être juste en terrasse, avant une relance totale en juin. La majorité des 65+ et des personnes à haut risque devraient alors être vaccinées. Cette option est quasi validée.

Le plan Plein Air (bulle de 10 personnes en extérieur contre 4 actuellement, l'organisation d'événements et d'activités culturelles avec jusqu'à 50 participants, ouverture des parcs d'attractions). Le plan Plein Air, profitant du fait que les activités en extérieur présentent un risque virologique moins élevé qu'en intérieur, pourrait être relancé après ce délai de trois semaines à la suite de la réouverture des écoles.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité