Port du masque, les erreurs à ne surtout pas commettre [Vidéo]

Manipulez votre protection bucale avec précaution, en vous assurant d'avoir toujours les mains propres et sans jamais toucher la partie avant de la protection.

Qu’il soit à usage unique ou en tissu, il faut respecter quelques règles simples pour que le masque reste efficace contre le coronavirus. Mode d’emploi.

Vous avez réussi à vous procurer un masque ou vous en avez fabriqué un vous-même? Vous avez sans doute accompli le plus difficile, mais attention, l'efficacité du masque dépend de la manière dont vous allez l'utiliser.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) est très claire sur un point: un masque n’offre une protection performante contre le Covid-19 que s’il est manipulé avec des mains propres et que son utilisation est donc associée à un lavage des mains fréquent, avant et après chaque contact.

Par ailleurs, rappelons que le masque en tissu diminue de 70% à 80% les risques qu'une personne malade du coronavirus ne propage le virus dans son entourage. C'est la grande différence avec les masques du type FFP2, réservés aux soignants (voir l'infographie ci-dessous), qui protège des projections dans les deux sens, pour le porteur du masque et son interlocuteur.

Comment porter un masque en tissu contre le coronavirus

Placer le masque

  • Avant de mettre un masque, lavez-vous les mains à l’eau et au savon ou avec une solution hydroalcoolique.
  • Recouvrez le nez, la bouche et le menton.
  • Bien ajuster le masque pour laisser le moins d'espace possible entre la peau et la protection.
  • Une fois ajusté, évitez de le toucher ou de le déplacer. Si vous le touchez, il faut systématiquement vous laver les mains.
  • Si le masque devient humide, remplacez-le le plus rapidement possible.

Porter le masque 

  • Ne placez pas le haut du masque sous votre nez. Avec la bouche, le nez est la principale voie de propagation et de contamination.
  • Si vous le retirez temporairement, laissez-le pendre par l’élastique sur une oreille. Ne le placez surtout pas autour du cou.
  • La durée de vie d’un masque à usage unique est de 4 heures maximum.

Retirer le masque

  • Avant de l'enlever, lavez-vous les mains avec du savon ou avec une solution hydroalcoolique.
  • Enlevez-le par les élastiques. Ne surtout pas toucher le devant du masque.
  • Jetez-le immédiatement dans une poubelle fermée, si possible à usage unique. 
  • Lavez-vous à nouveau les mains (oui, encore une fois), selon les précautions d’usage.
  • Pour les masques en tissu, vous pouvez les laver à 60° avec du savon ou de la lessive, pendant une trentaine de minutes dans une casserole d'eau chaude (60°, pas bouillante car vous risquez d'endommager le tissu), ou en machine, en les séparant du reste du linge. Et sans ajout d'adoucissant.
  • Il faut sécher le masque maximum 2 heures après le lavage, au sèche-linge ou au sèche-cheveux.

Ce qu'il ne faut pas faire avec le masque

  • Le passer au four à micro-ondes.
  • Le repasser sans l'avoir nettoyé préalablement. 
  • Désinfecter le masque avec de l'alcool ou de l'eau de javel.
  • Le laisser sécher à l'air libre.

Vous souhaitez fabriquer votre masque?

Là aussi, il y a quelques règles à respecter. Voici un site recommandé par les autorités belges, avec des tutoriels: faitesvotremasquebuccal.be et un autre par les autorités françaises: masques-barrieres.afnor.org

En résumé:

  • évitez les filtres du type sac à aspirateur ou filtres à café, car vous risquez d'inhaler des substances chimiques;
  • veillez à superposer trois couches de tissus;
  • privilégiez les modèles "bec de canard" ou la forme "3 plis", plutôt que les masques avec une couture qui court sur le nez, la bouche et le menton. Les risques de contamination sont plus grands avec ce type de masque.
Masque chirurgical, FFP2, en tissu ou alternatif. Voici les différences entre chaque type de protection contre le Covid-19.

Ces articles devraient également vous intéresser: 

Lire également

Publicité
Publicité