Comment profiter d'un test PCR gratuit pour voyager?

Après avoir demandé un code d'activation pour un test gratuit, il faut utiliser celui-ci dans les 10 jours. ©Photo News

Le gouvernement propose à chaque Belge n'ayant pas encore pu se faire vacciner d'avoir accès à deux tests PCR gratuits. Voici comment les demander et les employer au mieux.

Les vacances d'été sont là... ou approchent. Les projets de voyages vont enfin se concrétiser. Mais avec l'épidémie de Covid-19 qui sévit toujours et les mesures mises en place pour la contrer, organiser son départ n'est pas si facile. Les règles restent différentes d'un pays à l'autre.

Certes, des certificats et une application, Covidsafe, ont été instaurés pour permettre aux voyageurs dans l'Union européenne de démontrer rapidement leur niveau de vaccination, de prouver qu'ils viennent de passer un test négatif ou qu'ils ont déjà été contaminés.

Actuellement, un tiers de la population belge est entièrement vaccinée. Nombreuses sont donc encore les personnes devant brandir la preuve d'un test négatif à la frontière (du moins dans les aéroports, beaucoup plus rarement sur la route ou dans les gares) avant de pouvoir sortir le maillot de la valise. Or, les tests PCR pour les voyages sont normalement payants (à partir de 40,44 euros et maximum 55 euros par test), contrairement à ceux destinés aux personnes ayant eu un contact à haut risque, présentant des symptômes du Covid-19 ou revenant d'une zone rouge. Ceux-là sont intégralement remboursés.

6
ans
Les tests gratuits sont réservés aux Belges à partir de 6 ans qui n'ont pas encore reçu deux doses de vaccin.

Comment obtenir les tests PCR gratuits?

Mais le gouvernement a décidé de réserver deux tests gratuits aux personnes n'ayant pas encore eu l'occasion de se faire doublement vacciner contre le Covid-19. Comment en bénéficier?

• À qui sont destinés les deux tests PCR gratuits en vue d'un voyage? Aux Belges à partir de 6 ans qui n'ont pas encore été entièrement vaccinés et ne disposent donc pas d'un certificat de vaccination valide. Ainsi, il faut ne pas avoir encore été invité à se faire vacciner, avoir été invité il y a moins de 30 jours, avoir reçu la première des deux doses requises moins de 84 ou 70 jours pour AstraZeneca (selon que la première dose a été administrée avant ou après le 25 mai), avoir reçu la première injection il y a moins de 49 jours pour Moderna ou Pfizer ou avoir reçu une dose de Johnson & Johnson il y a moins de 14 jours.

• À partir de quand peut-on profiter d'un test gratuit? Ils sont disponibles depuis ce lundi 28 juin.

• Comment obtenir un test gratuit? Il faut le demander via la plateforme internet Masanté, en s'identifiant (principalement via itsme ou avec un lecteur de carte d'identité). Pas facile pour tout le monde. Le demandeur reçoit un code d'activation valable 10 jours. Il peut l'utiliser dans tous les centres de tri et collecte des tests, les laboratoires privés et hospitaliers. Le rendez-vous peut être pris sur le site Masanté via l'onglet Prendre un rendez-vous pour un test.

24
heures
Certains pays exigent un test effectué dans les 24 heures, d'autres vont jusqu'à 72 heures.

• Quand utiliser ces tests gratuits? Il faut être prudent dans l'utilisation de ces tests. Organisé, aussi, puisqu’un bon timing est crucial. Une fois le code demandé, le test est valable 10 jours. Il faut vérifier les créneaux disponibles pour un rendez-vous éventuel dans un centre ou laboratoire, sachant que certains n'ont plus beaucoup de plages libres. En outre, la validité du test peut varier de 24 à 72 heures, selon le pays choisi. Il faut aussi tenir compte de l'attente pour le résultat, généralement entre 24 et 36 heures.

Vous aviez déjà réservé un créneau mais souhaitez que ce test soit gratuit puisque la possibilité existe désormais?
Vous pouvez demander au centre de test de changer le code d’activation utilisé en apportant votre nouveau code d’activation lors de votre visite pour le test. Mais mieux vaut téléphoner avant au centre, certaines personnes n'ont visiblement pu profiter du test gratuit dans ces conditions.

Les antigéniques restent payants

• La gratuité concerne-t-elle aussi les tests antigéniques? Non. Ces tests-là, qui ne sont pas acceptés dans tous les pays et ne se pratiquent pas dans tous les centres de testing, doivent être payés par le demandeur.

12
juillet
À partir du 12/07, un millier de pharmacies proposeront un test antigénique rapide à faire réaliser sur place.

À partir du 12 juillet, les tests antigéniques rapides seront aussi disponibles dans un millier de pharmacies en Belgique et seront pratiqués par le pharmacien. Celui-ci pourra encoder, dans la foulée, le résultat du test afin de l'inscrire immédiatement sur le certificat Covid du patient.

• Et comment font ceux qui n'entrent pas dans les conditions pour bénéficier de ces deux tests gratuits? Ils peuvent aussi demander un code d'activation sur le site Masanté, celui-ci sera valable trente jours. Néanmoins, le code n'est pas admis dans tous les centres de testing, il faut donc poser la question au moment de la prise de rendez-vous. Le paiement se fait généralement au moment du dépistage. Ce système a été mis en place pour soulager les généralistes.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité