Publicité
Publicité

Coronavirus: du changement dans les profils les plus infectés en Belgique

Selon Sciensano, 62.210 cas de contamination au Covid-19 ont été confirmés à ce jour en Belgique. ©Photo News

Le nombre de contaminations a légèrement augmenté sur les sept derniers jours analysés. Le nombre d'hospitalisations et de décès continue, par contre, de diminuer. Il y a une explication à cela.

La moyenne journalière des contaminations au coronavirus sur sept jours s'établit à 86. Ce chiffre augmente légèrement par rapport à la précédente moyenne de sept jours établie à 85,1, selon les chiffres publiés ce jeudi par l'Institut de santé publique Sciensano.

9.778
décès
Officiellement, on dénombre à ce jour 9.778 décès liés à une infection au Covid-19 en Belgique.

Par contre, le nombre d'hospitalisations et de lits occupés aux soins intensifs continue de diminuer. Ce mercredi, 165 patients se trouvaient dans les hôpitaux belges pour une infection au Covid-19. Parmi eux, 32 occupaient un lit aux soins intensifs. Ce sont respectivement des diminutions de 19 et 11% sur les sept derniers jours.

Concernant les décès, à ce jour, 9.778 personnes sont décédées suite à une infection au Covid-19 en Belgique. 4.903 personnes sont décédées en Flandre (50%), 3.389 en Wallonie (35%) et 1.486 à Bruxelles (15%).

Combien de personnes sont contaminées chaque jour?

213
cas de contamination par jour
La plupart des personnes contaminées ne sont pas testées et ne le savent donc pas. La moyenne pourrait être de 213 contaminations par jour.

Depuis que les chiffres sont comptabilisés, un total de 62.210 cas ont été confirmés en Belgique, selon les chiffres de Sciensano. On dénombre 35.021 cas (56%) en Flandre, 19.604 cas (32%) en Wallonie et 2.525 cas (10%) à Bruxelles. Les données sur le lieu de résidence n’étaient pas disponibles pour 1.060 cas (2%).

Mais, selon les informations du Standaard, le nombre réel d'infections journalières serait bien au-dessus des chiffres indiqués par les autorités sanitaires. En effet, d'après les l'équipes Simid Covid-19 de l'Université d'Hasselt et de l'Université d'Anvers (Simulation Models of Infectious Diseases), citées par nos confrères, ce nombre serait 2,5 fois plus élevé que celui des cas confirmés chaque jour. Nous en serions donc à 213 au lieu de la moyenne de 85 ces derniers jours.

Qui sont les personnes contaminées?

Si le nombre de contaminations stagne ces derniers jours (ou augmente légèrement) et que le nombre d'hospitalisations et de décès diminue, c'est parce qu'au plus une personne détectée positive est jeune, moins elle sera susceptible de se faire hospitaliser. Or, les chiffres publiés chaque jour par Sciensano permettent d'obtenir un aperçu intéressant du profil des patients atteints.

  • Les maisons de repos. La moitié des décès comptabilisés sur notre sol l'étaient en maison de repos ou centre de soins (50%), 49% ont eu lieu dans les hôpitaux et 1% au domicile (ou autre). Depuis le 29 juin, d'après les chiffres de Sciensano, les décès rapportés en maison de repos ne concernent plus que 8% des malades, contre 92% dans les hôpitaux. Du 29 juin au 5 juillet, 2 personnes ont perdu la vie en maison de repos tandis que 22 l'ont perdue dans les hôpitaux.
  • Les jeunes. Aujourd'hui, plus de la moitié des cas confirmés concernent des personnes de moins de 40 ans. Considérée comme un public moins à risques, cette catégorie d'âge s'est, dans l'ensemble, plus largement déconfinée. Le groupe le plus largement touché, selon les informations du Standaard, est âgé de 20 à 29 ans. Suivent ensuite les 30 à 39 ans. Le virologue Steven Van Gucht rappelle que ces personnes ont, en général, plus de contacts sociaux. Mais le nombre d'infections dans ces catégories d'âge reste stable. S'il nous interpelle, c'est parce que les chiffres concernant les autres catégories d'âge ont diminué.
  • Les femmes. Si au début de la pandémie en Belgique, le nombre de femmes testées positives était plus élevé (environ deux tiers), ce pourcentage tend à diminuer. La semaine dernière, 53% des personnes testées positives étaient des femmes. Deux catégories sont mises en avant: la population active de 20 à 60 ans et les plus de 80 ans.
  • Les Bruxellois. Pour la première fois depuis le début des mesures, Bruxelles compte le même nombre de contaminations que la Wallonie, alors qu'elle dénombre trois fois moins d'habitants. Entre le 29 juin et le 5 juillet, sur les 602 nouveaux cas, 365 étaient rapportés en Flandre, 116 en Wallonie et 120 à Bruxelles. La Flandre compte le double d'infections par rapport à la Wallonie. Selon les chiffres analysés, depuis le déconfinement, le nombre de nouvelles infections a diminué plus vite en Wallonie et en Flandre.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité