analyse

Épidémie de coronavirus en Belgique: où en est-on avec la chloroquine?

De nombreuses questions se posent à propos de la chloroquine dont on sait qu'elle est administrée dans nos hôpitaux à certains patients atteints de Covid-19. ©Photo News

Jour après jour, le nombre de nouvelles hospitalisations pour une infection au Covid-19 reste très important en Belgique: 584 pour la journée de mercredi. Certains patients sont traités à base de chloroquine, même si les études autour de l'efficacité et des dangers de cette molécule sont toujours en cours.

La Belgique a déjà enregistré 1.011 décès dus au Covid-19 depuis que l'épidémie a envahi notre pays. Il y en a eu 183 pour la journée de mercredi584 nouvelles hospitalisations ont été répertoriées et 56 patients sont entrés aux soins intensifs. 

Au total, 5.376 personnes sont actuellement hospitalisées, dont 1.144 aux soins intensifs et 906 patients sont sous assistance respiratoire, 72 de plus que la veille. 

Ça se tasse

La force de l'épidémie diminue peu à peu. On le voit à la croissance des hospitalisations, qui ralentit clairement, même si le nombre de personnes entrant à l'hôpital pour une infection au Covid-19 augmente et devrait continuer à augmenter dans les prochains jours

Le taux d'utilisation de lits en soins intensifs se monte actuellement à 52%. 1.145 lits restent disponibles. On sait qu'au moment du pic d'hospitalisation, la situation sera très tendue, mais actuellement, on le voit, elle reste gérable, avec l'ajout de lits et le plan de répartition qui soulage certains hôpitaux surchargés...

L'usage de la chloroquine en Belgique

Lors de la conférence de presse présentant les derniers chiffres de l'impact du Covid-19 chez nous, les experts ont fait le point sur l'utilisation de la chloroquine, que certains annoncent comme le remède miracle alors que de nombreux scientifiques préfèrent temporiser, faute d'études fiables autour des effets, sur le Covid-19, de cette molécule principalement utilisée jusqu'ici comme antipaludique.

"Depuis plus de dix ans, l'activité de cette molécule sur un autre coronavirus très contagieux, le SRAS, est connue, a expliqué Emmanuel André, le "Monsieur Covid-19". Et depuis le début de l'épidémie, elle est intégrée dans des protocoles d’étude cliniques afin de documenter l’effet de ce médicament. Nous n'avons pas d’informations, aujourd'hui, permettant de dire totalement si elle est inefficace ou totalement efficace: on est probablement entre les deux... mais ça doit être confirmé." 

Emmanuel André a confirmé que les hôpitaux belges traitaient déjà certains patients avec cette molécule. "Mais elle a des effets secondaires", a-t-il rappelé. D'où la nécessite de prendre d'énormes précautions, comme un suivi minutieux de toute une série de paramètre médicaux. 

Le problème de la médication pour les patients atteints du Covid-19, c’est que pour les cas sévères, il est souvent trop tard. Les cas peu sévères sont soignés notamment avec un dérivé de la chloroquine, l’hydroxychloroquine comme le Plaquenil, qui permet de diminuer la charge virale. Mais lorsque des organes comme les poumons sont déjà fort atteints, il ne s’agit plus de s’attaquer à cette charge virale mais à ses conséquences. Et c’est surtout là que les traitements efficaces font défaut. 

 

Une lutte belge efficace?

Tout savoir sur le coronavirus Covid-19

La pandémie de coronavirus Covid-19 frappe de plein fouet la vie quotidienne des Belges et l'économie. Quel est l'impact du virus sur votre santé et sur votre portefeuille? Les dernières informations et les analyses dans notre dossier. 

Par thématique:

Avec ses 15.348 cas d'infection (confirmés en laboratoire) et ses plus de 1.000 décès, où se situe la Belgique par rapport à ses voisins, sachant qu'on dépasse largement les 30.000 morts au niveau européen, et les 46.000 décès au niveau mondial? Difficile de comparer avec des échelles de population et des pyramides des âges différentes, des densités d'habitat incomparables et des mesures de détection disparates. Certains pays pratiquent, en effet, un dépistage à grande échelle alors que la Belgique ne testait, jusqu'à présent, que les cas symptomatiques.

Mais force est de constater qu'avec son nombre de décès, la Belgique est mauvaise élève. De même que par rapport au nombre de morts par millions d'habitants...

Les États-Unis inquiètent

Il y a déjà plus de 13.000 morts en Italie, plus de 9.000 en Espagne, plus de 5.000 aux États-Unis, plus de 4.000 en France... Le pic de la pandémie semble néanmoins enfin se profiler en Europe.

Les États-Unis recensent de loin le plus grand nombre de cas confirmés (215.000 cas) et le nouveau coronavirus y a tué un nombre record de 884 personnes au cours des dernières 24 heures, selon le comptage de mercredi soir. Cette forte accélération y porte à 5.116 décès le bilan total depuis le début de la pandémie.  

Lire également

Publicité
Publicité