Coronavirus: le village de testing d'Anvers atteint un record de fréquentation

©Photo News

Le "village de test Covid" d'Anvers a doublé sa fréquentation quotidienne ce dimanche et a établi un nouveau record quotidien.

Depuis samedi, les personnes revenant d'une zone orange sont dirigées vers le village test d'Anvers pour y être testées au Covid-19. Cette nouvelle méthode permet aux médecins généralistes et aux services d'urgence de mieux se concentrer sur le dépistage des personnes qui présentent des symptômes. #TestCovid, le nom de ce centre de test mis en place début août, n'a testé pendant les premières semaines que des personnes revenant d'une zone rouge.

Ce dimanche, 450 personnes ont été testées dans le "village", soit plus du double du record quotidien du 18 août (204). Environ 52% des tests effectués cette journée ont été réalisés sur des personnes revenant d'une zone orange. Les personnes devant se faire tester ne peuvent pas simplement se rendre au centre mais doivent d'abord s'inscrire sur www.testcovid.be. Ils y reçoivent un billet électronique qu'ils doivent emporter avec leur carte d'identité et le Passenger Locator Form lors de leur inscription.

Raccourcir la quarantaine

"Sans le village test, 450 personnes auraient dû se rendre chez le médecin pour un test, avec tout le travail supplémentaire que cela implique", explique Fons Duchateau, échevin des soins de santé (N-VA) et président du réseau hospitalier d'Anvers. "Pour aider les services de soins, nous devons leur retirer ces tests autant que possible. Je pense que ces chiffres montrent très clairement la nécessité de notre village test. C'est une arme pour contenir la pandémie et protéger Anvers et ses environs".

L'objectif de #TestCovid est de séparer les personnes ne présentant pas de symptômes chez le médecin généraliste et aux services d'urgence des patients présentant des symptômes. La première ligne se trouve ainsi soulagée d'une énorme pression, et peut donc se consacrer pleinement aux personnes malades.

En outre, les tests à grande échelle contribuent à raccourcir la quarantaine des personnes qui reviennent de l'étranger. Cela fait une grande différence pour la continuité des services publics essentiels (pompiers, ramassage des ordures, police) et des entreprises. Après un deuxième test négatif, la quarantaine de deux semaines est raccourcie de quatre jours.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité