Coronavirus: on tombera à 500 contaminations par jour d'ici les fêtes si la tendance se poursuit

Chez les moins de 20 ans, la diminution de nouveaux cas de Covid a tendance à faire du sur place. ©REUTERS

Les indicateurs de la pandémie continuent à aller dans la bonne direction, malgré un ralentissement de la baisse de nouvelles contaminations au coronavirus.

Il y a désormais moins de 4.000 nouveaux cas de Covid-19 par jour en Belgique. Du 13 au 19 novembre, il y a eu, en moyenne, 3.672,3 nouveaux cas décelés quotidiennement (contre une moyenne de 4.165,6 dimanche), soit une baisse de 28% par rapport aux sept jours précédents.

Il s'agit d'une diminution de moitié tous les 15 jours, alors qu'au départ de la baisse de cette courbe on avait une diminution tous les 7 jours. On voit donc que la tendance ralentit. "Mais cela fait deux semaines que les indicateurs montrent une inclinaison de la courbe et tous continuent à évoluer favorablement", a indiqué le porte-parole du centre de crise Yves Van Laethem.

Cette évolution nous place désormais à la 18e place sur 31 pays au classement européen, entre le Royaume-Uni et les Pays-Bas. "Si cette tendance se poursuit, d'ici les fêtes nous pourrions avoir une moyenne de 500 nouveaux cas par jour", a souligné Yves Van Laethem.

1.194
patients
5.024 personnes sont encore hospitalisées pour le Covid-19 en ce moment, dont 1.194 se trouvent aux soins intensifs.

La répartition des nouveaux cas reste semblable à la tendance déjà observée: la majorité des infections touche des personnes âgées entre 30 et 60 ans. Ce nombre reste toutefois élevé chez les plus de 80 ans, avec une diminution plus lente, liée, sans doute, aux clusters dans les maisons de repos. Chez les moins de 20 ans, la diminution a tendance à faire du sur place, ce qui ne peut pas encore être liée à la reprise de l'école.

La situation dans les hôpitaux

5.024 personnes sont encore hospitalisées pour le Covid-19 en ce moment, dont 1.194 patients traités aux soins intensifs (-1% par rapport à dimanche), selon les chiffres de l'Institut de santé publique Sciensano. Le nombre d'admissions à l'hôpital pour cause de Covid-19 continue aussi de diminuer, de 34%, et s'établit désormais à 304 par jour en moyenne (entre le 16 novembre et le 22 novembre). Les chiffres tendent à s'améliorer plus rapidement ici. Depuis le début de la pandémie, 40.707 personnes ont été admises à l'hôpital en raison d'une pathologie liée au Covid-19 et 15.618 personnes en sont mortes.

Du 13 au 19 novembre, 170,4 personnes sont décédées en moyenne chaque jour (-14,8% par rapport à la période de sept jours précédente).

15,5%
15,5% des tests réalisés à l'échelle nationale reviennent positifs.

Le taux de positivité des tests, à savoir la proportion des personnes positives sur l'ensemble des personnes testées, atteint désormais 15,5% en moyenne à l'échelle nationale, sur la même période de référence. Au total, depuis le début de l'épidémie en mars, 558.779 personnes ont été testées positives au coronavirus en Belgique.

Des symptômes à surveiller

Un certain nombre de patients attendent visiblement d'avoir beaucoup de fièvre avant de se manifester chez leur médecin. Or, si la fièvre fait partie des symptômes du Covid-19, moins de la moitié des patients en font. Il s'agit souvent de symptômes grippaux, avec peu de température, mais des plaintes de toux sèche, d'essoufflement, de perte de l'odorat ou de goût, ou des symptômes d'un refroidissement. Si vous présentez ce genre de symptômes, il faut rester chez vous et voir avec votre médecin s'il est adéquat de vous faire tester. Mais il ne faut pas attendre.

Ce lundi, le centre de crise a évoqué également les manifestations persistantes de l'infection. La plupart des personnes atteintes voient disparaître leurs symptômes en une à deux semaines. Mais certaines en souffrent pendant plusieurs semaines voire des mois. Une étude de l'UAnvers montre que 20% des patients se plaignent encore après deux mois. Une autre étude anglaise montre qu'après trois mois, 2% ont encore des symptômes.

Qui sont ces personnes présentant des symptômes persistants? Il s'agit de personnes âgées, en surpoids et de jeunes femmes. Ces symptômes concernent surtout une fatigue générale, un essoufflement, une toux persistante, de vagues douleurs musculaires, une perte d'odorat ou de goût, des maux de tête et des problèmes de concentration, un "brouillard".

Dans la situation actuelle, il faut éviter les rassemblements au-delà des frontières (comme à l'intérieur du pays...), a alerté le centre de crise.

Parfois, ces manifestations sont liées à des séquelles comme des atteintes cardiaques, pulmonaires ou au niveau rénal. Il peut aussi d'agir de troubles neurologiques: des anomalies du sommeil, un trouble de la mémoire ou de la concentration. Dans 10 à 20% des cas, on note aussi des conséquences psychologiques: une dépression, de l'anxiété, un changement d'humeur rapide. Mais ce sont clairement des conséquences post-infectieuses, ce type de virus ne pouvant rester vivant dans notre organisme plus de 8 jours.

Éviter les rassemblements et les voyages

Enfin, la période de fin d'année peut donner envie à certains de traverser la frontière pour passer les fêtes dans un autre pays. Comme la situation épidémiologique peut varier d'un pays à l'autre, cette tentation peut être forte. Mais, dans la situation actuelle, il faut éviter les rassemblements au-delà des frontières (comme à l'intérieur du pays...), a alerté le centre de crise. Le suivi des contacts sera en outre plus difficile en cas de contamination à l'étranger.

Il faut aussi tenir compte des conditions pour des déplacements dans les pays voisins. Les Pays-Bas exigent, par exemple, une quarantaine de dix jours, tout comme l'Allemagne qui demande aussi un test, alors qu'en France les déplacements sont fortement limités. La Belgique impose, par ailleurs, ces limites pour toute personne qui passe la frontière. Si vous avez séjourné plus de 2 jours à l'étranger, il faudra ainsi remplir le Passenger Locator From, et sur base des réponses, respecter une quarantaine et/ou vous faire tester.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité