Denis Ducarme: "Si, nous sommes bien conscients de la crise sociale!"

Denis Ducarme rappelle que plusieurs mesures sociales ont déjà été prises. ©Anthony Dehez

Une crise sociale se développe suite à la crise sanitaire du Covid-19. Le Fédéral et les Régions en font-ils assez? Le ministre de l'Intégration sociale, Denis Ducarme, explique sa stratégie.

Entre autres casquettes, Denis Ducarme (MR) porte celle de l'Intégration sociale. Et à ce titre, il a réagi à l'interview que nous a accordée Céline Nieuwenhuys, membre du groupe des experts chargés de la stratégie de déconfinement (GEES), qui regrettait que la classe politique ne semble pas suffisamment consciente de l'urgence de la crise sociale.

"Je suis en train de finaliser un dossier de 750.000 euros pour les banques alimentaires."
Denis Ducarme
Ministre de l'Intégration sociale (MR)

"On est tout à fait conscients qu'une réponse sociale doit et est déjà mise en oeuvre. Je le suis, les Régions, qui sont d'importants leviers de la politique sociale, le sont aussi. Nous savons que la crise sociale risque de s'accélérer au fil des semaines." Le ministre explique ainsi qu'il a demandé à ses services d'évaluer l'augmentation de demandes de RIS (revenus d'intégration sociale) attendue pour cette année. "Ce serait une hausse de 8%", sait-il déjà, et la hausse des besoins en aide sociale complémentaire est estimée à 30% . Il a aussi réclamé un monitoring des besoins des CPAS. "Et on a mis sur pied une task force sociale, avec des acteurs du terrain pour que l'information remonte tant au Fédéral qu'aux Régions."

Aide alimentaire, CPAS...

Denis Ducarme rappelle aussi que plusieurs mesures ont déjà été prises: 270.000 euros pour les banques alimentaires, 3 millions d'euros pour l'aide alimentaire des CPAS ainsi qu'une aide supplémentaire des Régions, 15 millions pour l'aide sociale complémentaire qu'accordent les CPAS (pour le payement de facture, la scolarité des enfants...). "Je suis en train de finaliser un dossier de 750.000 euros pour les banques alimentaires." Il souligne aussi les mesures de chômage temporaire, de droit-passerelle, dans le cadre duquel "tout l'argent a été versé dans les temps!".

"Nous travaillons sur des propositions liées à la crise, ce n'est pas le moment de lancer une réforme du système social", relève-t-il. "De nouveaux fonds seront nécessaires, nous le savons et nous les dégagerons. Il est déjà certain que dans les semaines à venir, les CPAS auront des besoins accrus. Nous veillons à anticiper!"

"De nouveaux fonds seront nécessaires, nous le savons et nous les dégagerons."
Denis Ducarme
Ministre de l'Intégration sociale (MR)

Tout savoir sur le coronavirus Covid-19

La pandémie de coronavirus Covid-19 frappe de plein fouet la vie quotidienne des Belges et l'économie. Quel est l'impact du virus sur votre santé et sur votre portefeuille? Les dernières informations et les analyses dans notre dossier. 

Par thématique:

Lire également

Publicité
Publicité