Des besoins énormes en masques livrés au compte-gouttes

Faute d'avoir un stock stratégique, la Belgique peine à répondre aux besoins en masques bucaux des hôpitaux et des secteurs du soin et du social. ©Photo News

Les difficultés d'approvisionnement en masques suscitent de la colère mais aussi de la confusion. Nous faisons le point sur les livraisons attendues prochainement.

Son stock stratégique n'ayant pas été renouvelé à temps, la Belgique s'est lancée dans une course frénétique à l'achat de masques. Mais cela prend du temps: la demande mondiale pour ce type de produits explose, générant de grandes difficultés d'approvisionnement. D'autant qu'on ne dispose d'aucune unité de production sur notre territoire.

L'absence de protection suffisante pour le personnel de première ligne (médecins généralistes, ambulanciers, infirmiers...) et le personnel hospitalier génère de l'angoisse et une colère justifiées, mais aussi des rumeurs et une certaine confusion. On a ainsi entendu dire qu'après avoir été victime d'une arnaque la Belgique aurait commandé les mauvais masques. Soyons de bons comptes. Une plainte a bien été déposée la semaine passée par le SPF Santé publique concernant une commande frauduleuse de 5 millions de masques auprès d'une entreprise turque. En revanche, il n'y a pas eu d'erreurs concernant la commande de 5 millions de masques arrivés de Chine vendredi dernier, et ce malgré le niveau de protection jugé inadapté pour le personnel en contact avec des patients infectés par le Covid-19. En effet, il avait clairement été annoncé que le premier lot serait composé de masques chirurgicaux et qu'il faudrait encore patienter pour obtenir les fameux masques FFP2 ayant un meilleur niveau de protection.

Où en est-on aujourd'hui? Chargé de diriger un groupe de travail qui a pour mission de lutter contre les pénuries de matériel de protection pendant la crise sanitaire, le ministre fédéral Philippe De Backer (Open Vld) a fait savoir qu'une livraison à Liège-Bierset de 6 millions de masques chirurgicaux et de 147.000 masques de type FFP2 s'est bien déroulée dans la nuit de dimanche à lundi. Le gouvernement belge qui assure saisir toutes les opportunités pour se faire livrer un maximum de masques a fait savoir qu'il attend encore prochainement 14 millions de masques chirurgicaux et 1.2 millions de masques FFP2.

Éviter la pénurie d'autres matériaux

Par ailleurs, les entités fédérées ont passé leurs propres commandes. En Région bruxelloise, 400.000 masques chirurgicaux sont actuellement distribués aux maisons de repos et de soins, aux médecins généralistes, aux pharmaciens, aux infirmiers prestant des soins à domicile et au secteur de l'aide aux sans-abri. Une seconde fournée de 400.000 masques est attendue tandis qu'une troisième commande est dans les starting-blocks. En Wallonie, ce sont 2,2 millions de masques chirurgicaux qui sont attendus pour couvrir le secteur du soin et du social. Des masques FFP2 supplémentaires sont aussi espérés au sud du pays dans les prochains jours. De cette manière, les régions complètent la distribution du fédéral qui concerne en priorité les hôpitaux et les médecins présents dans les centres de triage.

1.000
masques FFP2
Aux cliniques universitaires Saint-Luc, on évalue les besoins liés au Covid-19 à 1.000 masques FFP2 et 5.000 masques chirurgicaux par jour.

Tous ces efforts sont appréciés du côté des hôpitaux mais il faut aller plus loin dans les démarches, indique Renaud Mazy qui préconise le développement sur notre sol, à moyen terme, de capacités de production de masques FFP2. Alors que les masques arrivent au compte-gouttes, l'administrateur délégué des Cliniques universitaires Saint-Luc affiche les besoins quotidiens "énormes" liés au Covid-19 de son établissement: 1.000 masques FFP2, 5.000 masques chirurgicaux, 1.500 blouses de protection, entre 15.000 et 20.000 gants... Et les Cliniques Saint-Luc d'attirer l’attention des responsables politiques sur les risques de pénurie à terme pour d’autres matériaux tout aussi primordiaux: blouses et lunettes de protection, gants, médicaments, certaines pièces détachées des respirateurs, etc.

Lire également

Publicité
Publicité