Publicité
Publicité

Des cas très rares de maladie neurologique avec le vaccin Johnson & Johnson

L'Agence américaine du médicament met en garde contre un "risque accru", mais rarissime, de développer le syndrome de Guillain-Barré après injection du vaccin de Johnson & Johnson.