Dès dimanche, la France exigera un test PCR négatif pour passer sa frontière

Les travailleurs frontaliers et les chauffeurs routiers ne devront pas présenter de test PCR négatif pour pouvoir rentrer sur le territoire français, contrairement aux voyageurs. ©AFP

À partir de ce dimanche, la France exigera la présentation d'un test PCR négatif pour entrer sur son territoire. Les travailleurs frontaliers et le transport terrestre sont exemptés de cette obligation.

La France durcit les règles sanitaires qu'elle applique aux étrangers. À partir de dimanche, à 00h00, un test PCR négatif réalisé 72 heures avant le départ sera exigé pour la plupart des voyageurs européens voulant entrer sur son territoire. "Les travailleurs frontaliers et le transport terrestre seront en particulier exemptés", a précisé l'Élysée. L'obligation porte sur les voyages non essentiels.

Cette règle existe déjà pour les voyageurs en provenance d'un pays extérieur à l'Union européenne. Les travailleurs transfrontaliers et les travailleurs "essentiels" en étaient déjà exemptés.

Quelle incidence pour les Belges?

Le Comité de concertation organisé ce vendredi après-midi (à partir de 14h) se penchera notamment sur la problématique des voyages, avec les variants étrangers pour toile de fond.

Le Premier ministre y défendra visiblement l'interdiction des voyages non essentiels pour la période de Carnaval. Ceux qui voudront passer quelques jours à la neige de l'autre côté de la frontière devront donc choisir une période hors de ces congés scolaires et prévoir leur dépistage bien à temps.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité