1. Dossiers
  2. Coronavirus

Du 9 juin au 1er septembre: voici les 4 étapes du plan d'été

Ce mardi, le Codeco a décidé que de nombreux assouplissements auraient lieu dès le 9 juin. Sont concernés: les théâtres, les cinémas, l'horeca... Les trois étapes suivantes de ce grand plan été sont prévues les 1er et 30 juillet et le 1er septembre.
  • Fin du live

    Merci à tous de nous avoir suivis.

  • Voici les 4 étapes du plan d'été

    Si le nombre de lits occupés en soins intensifs par des patients covid continue d’évoluer en direction du seuil des 500 lits et si la campagne de vaccination se déroule comme prévu, le plan été se déploiera en quatre étapes majeures.

    Étape 1: à partir du 9 juin

    Si huit personnes vulnérables sur dix (les 65 ans et plus et tous les adultes souffrant de comorbidités) sont protégées avec un seuil indicatif de 500 lits occupés en soins intensifs par des patients covid.

    • Chaque foyer pourra recevoir quatre personnes à l’intérieur (enfants non compris).
    • Le télétravail reste obligatoire avec un moment de retour par semaine. Présence de maximum 20 % des travailleurs simultanément (ou maximum 5 dans les PME comptant moins de 10 travailleurs). Le testing est très fortement recommandé.
    • Le secteur de l’Horeca rouvre ses infrastructures intérieures entre 8h00 et 22h00, autorisant jusqu’à 4 personnes par table ou un foyer par table, moyennant une distance de 1,5 m entre les tablées. L’heure de fermeture pour l’Horeca en extérieur passe de 22h00 à 23h30. Les règles liées aux tablées sont maintenues: 4 personnes ou un foyer par table, 1,5 m entre les tablées.
    • Les règles pour l’Horeca à l’intérieur et à l’extérieur continueront d’évoluer pendant les mois d’été. Le Comité de concertation fixera ces règles.
    • Les évènements (p.ex. représentations culturelles, spectacles ou compétitions sportives) peuvent avoir lieu.

    - À l’intérieur: jusqu’à 200 personnes ou 75 % de la capacité dela salle, public assis, port du masque et respect des distances de sécurité.

    - À l’extérieur: jusqu’à 400 personnes, port du masque et respect des distances de sécurité.

    • Pratique non professionnelle du sport jusqu’à 50 personnes à l’intérieur et 100 personnes à l’extérieur (à l’exception des sports de contact).
    • Activités et camps des jeunes et vie associative: jusqu’à 50 personnes, sans nuitée. Le pré-testing est très fortement recommandé.
    • Fêtes et réceptions jusqu’à 50 personnes à l’intérieur. Pour le reste, les règles fixées pour l’Horeca s’appliquent.
    • Services du culte, mariages et funérailles jusqu’à 100 personnes à l’intérieur et 200 personnes à l’extérieur. Si la capacité de la salle suit les principes du CIRM, les règles fixées pour les évènements s’appliquent.
    • Les foires, brocantes et marchés aux puces non professionnels sont à nouveau autorisés. L’organisation suit les principes fixés pour les marchés.
    • Les salles de fitness rouvrent moyennant des protocoles relatifs à la ventilation et l'utilisation obligatoire d'un appareil de mesure de la qualité de l'air à un endroit visible.
    • Les saunas, jacuzzis, hammams et bains de vapeur publics peuvent rouvrir.
    • Les cinémas, bowlings, salles de jeux électroniques, casinos, agences de paris rouvrent moyennant des protocoles de ventilation. Il en va de même pour les activités à l’intérieur dans les parcs naturels, les parcs animaliers, les plaines de jeux intérieures, les infrastructures de loisirs indoor, les piscines tropicales, les casinos, les agences de paris, les salles de jeux électroniques, les solariums sans personnel et les bowlings.
    • La vente en porte-à-porte est à nouveau autorisée, de même que lesprofessionnels du sexe.
    • Les manifestations jusqu’à 100 personnes, selon un parcours préalablement défini, sont autorisées.

    Étape 2: à partir du 1er juillet

    Si six adultes sur dix ont reçu leur première dose de vaccin et si l’on constate une tendance favorable des hospitalisations, avec un seuil indicatif de 500 lits occupés en soins intensifs par des patients covid.

    • Le télétravail n’est plus obligatoire mais reste recommandé, tout comme le testing régulier.
    • Fin des restrictions en matière de shopping.
    • Pratique non professionnelle du sport sans restriction.
    • Les évènements (p.ex. représentations culturelles, spectacles ou compétitions sportives) peuvent avoir lieu:

    - À l’intérieur jusqu’à 2000 personnes ou 80 % de la capacité dela salle (CIRM), public assis, avec port du masque et respect des distances de sécurité.

    - À l’extérieur : jusqu’à 2500 personnes, avec port du masque etrespect des distances de sécurité.

    • Activités et camps de jeunes et vie associative: jusqu’à 100 personnes, avec nuitée. Le pré-testing est très fortement recommandé.
    • Services du culte, mariages et funérailles jusqu’à 200 personnes à l’intérieur ou 400 personnes à l’extérieur.
    • Les fêtes et réceptions jusqu’à 100 personnes à l’intérieur. À l’extérieur s’appliquent les règles fixées pour l’Horeca.

    Étape 3: à partir du 30 juillet

    Si sept adultes sur dix ont reçu leur première dose de vaccin et si l’on constate une tendance favorable des hospitalisations, avec un seuil indicatif de 500 lits occupés en soins intensifs par des patients covid.

    • Les évènements (p.ex. représentations culturelles, spectacles ou compétitions sportives) peuvent avoir lieu:

    - À l’intérieur: jusqu’à 3000 personnes ou 100 % de la capacité de la salle (CIRM), avec port du masque et respect des distances de sécurité.

    - À l’extérieur : jusqu’à 5000 personnes. À partir du 13 août, les évènements de masse sont autorisés à l’extérieur moyennant la présentation d’une preuve de vaccination ou d’un test PCR récent négatif.

    • Les foires commerciales sont autorisées, dans le respect des règles fixées pour les autres entreprises qui fournissent des biens et des services.
    • Les fêtes et réceptions jusqu’à 250 personnes à l’intérieur. Pour le reste, les règles fixées pour l’Horeca s’appliquent.
    • Activités et camps de jeunes et vie associative: jusqu’à 200 personnes, avec nuitée. Le pré-testing est très fortement recommandé.

    Étape 4: à partir du 1er septembre

    Si sept adultes sur dix sont vaccinés et si l’on constate une tendance favorable dans les hospitalisations, avec un seuil indicatif de 500 lits occupés en soins intensifs par des patients covid.

    • Les évènements (représentations culturelles, spectacles ou compétitions sportives) peuvent avoir lieu:

    - À l’intérieur : à déterminer.

    - À l’extérieur: à déterminer. Les évènements de masse tant à l’intérieur qu’à l’extérieur sont autorisés moyennant la présentation d’une preuve de vaccination ou d’un test PCR récent négatif.

    • Activités et camps de jeunes et vie associative: sans restriction. Le pré-testing est très fortement recommandé.
    • Services du culte, mariages et funérailles sans restriction.
    • Fêtes et réceptions sans restriction à l’intérieur. Pour le reste, les règles fixées pour l’Horeca s’appliquent.
    • Les marchés, foires, brocantes et marchés aux puces non professionnels et les braderies sans restriction.L’arrêté ministériel, ainsi que les protocoles sectoriels pertinents, fixeront les règles minimales.Importance de la ventilation et de la vaccination.et les gouvernements des entités

     

    fédérées réunis ce jour en Comité de concertation ont décidé
    d’un vaste Plan "
    été
    ". Ce plan prévoit un retour à une vie
    plus normale en quatre étapes.
    Si le nombre de lits occupés en soins intensifs par des patients covid
    continue d’évoluer dans la direction du seuil des 500 lits et si la campagne
    de vaccination se déroule comme prévu, le Plan "
    été
    " se déploiera en
    quatre étapes majeures.
    Étape 1.
    À partir du 9 juin 2021
    Si huit personnes vulnérables sur dix (les 65 ans et plus et tous les adultes
    souffrant de comorbidités) sont protégées avec un seuil indicatif de 500
    lits occupés en soins intensifs par des patients covid.
    Chaque foyer pourra recevoir
    quatre personnes à l’intérieur
    (enfants
    non compris)
    Le télétravail reste obligatoire avec
    un moment de retour par
    semaine
    . Présence de maximum 20 % des travailleurs
    simultanément (ou maximum 5 dans les PME comptant moins de 10
    travailleurs). Le testing est très fortement recommandé.
    Le
    secteur de l’Horeca rouvre ses infrastructures intérieures
    entre
    8h00 et 22h00, autorisant jusqu’à 4 personnes par table ou un foyer
    par table, moyennant une distance de 1,5 m entre les tablées.
    L’heure de fermeture pour l’Horeca en extérieur
    passe de 22h00 à
    23h30. Les règles liées aux tablées sont maintenues
    : 4 personnes
    ou un foyer par table, 1,5 m entre les tablées.
    Les règles pour l’Horeca à l’intérieur et à l’extérieur continueront
    d’évoluer
    pendant les mois d’été
    . Le Comité de concertation fixera
    ces règles.
    Les
    évènements
    (p.ex. représentations culturelles, spectacles ou
    compétitions sportives) peuvent avoir lieu.
    1
    o
    À l’intérieur : jusqu’à 200 personnes ou 75 % de la capacité de
    la salle
    1
    , public assis, port du masque et respect des distances
    de sécurité.
    o
    À l’extérieur : jusqu’à 400 personnes, port du masque et
    respect des distances de sécurité.
    Pratique non professionnelle du sport
    jusqu’à 50 personnes à
    l’intérieur et 100 personnes à l’extérieur (à l’exception des sports de
    contact).
    Activités et camps des jeunes et vie associative
    :
    jusqu’à 50
    personnes, sans nuitée. Le pré-testing est très fortement
    recommandé.
    Fêtes et réceptions
    jusqu’à 50 personnes à l’intérieur. Pour le reste,
    les règles fixées pour l’Horeca s’appliquent.
    Services du culte, mariages et funérailles
    jusqu’à 100 personnes à
    l’intérieur et 200 personnes à l’extérieur. Si la capacité de la salle
    suit les principes du CIRM, les règles fixées pour les évènements
    s’appliquent.
    Les
    foires, brocantes et marchés aux puces non professionnels
    sont
    à nouveau autorisés. L’organisation suit les principes fixés pour les
    marchés.
    Les
    salles de fitness
    rouvrent moyennant des protocoles relatifs à la
    ventilation et l'utilisation obligatoire d'un appareil de mesure de la
    qualité de l'air à un endroit visible.
    Les
    saunas, jacuzzis, hammams et bains de vapeur publics
    peuvent
    rouvrir.
    Les cinémas, bowlings, salles de jeux électroniques, casinos,
    agences de paris
    rouvrent moyennant des protocoles de ventilation.
    Il en va de même pour les activités à l’intérieur
    dans les parcs
    naturels, les parcs animaliers, les plaines de jeux intérieures, les
    infrastructures de loisirs indoor, les piscines tropicales, les casinos,
    les agences de paris, les salles de jeux électroniques, les solariums
    sans personnel et les bowlings.
    La
    vente en porte-à-porte
    est à nouveau autorisée, de même que
    les
    professionnels du sexe
    .
    Les
    manifestations
    jusqu’à 100 personnes, selon un parcours
    préalablement défini, sont autorisées.
    1
    Cette capacité de la salle ne correspond pas à la capacité normale de la salle mais
    répond aux normes plus restrictives fixées dans le "
    Covid Infrastructure Risk Model
    ".
    2
    L’arrêté ministériel, ainsi que les protocoles sectoriels pertinents,
    fixeront les règles minimales.
    Étape 2. À partir du 1
    er
    juillet 2021
    Si six adultes sur dix ont reçu leur première dose de vaccin et si l’on
    constate une tendance favorable des hospitalisations, avec un seuil
    indicatif de 500 lits occupés en soins intensifs par des patients covid.
    Le
    télétravail n’est plus obligatoire
    mais reste
    recommandé,
    tout
    comme le testing régulier.
    Fin des restrictions en matière de
    shopping.
    Pratique non professionnelle du sport
    sans restriction.
    Les
    évènements
    (p.ex. représentations culturelles, spectacles ou
    compétitions sportives) peuvent avoir lieu
    :
    o
    À l’intérieur
    jusqu’à 2000 personnes ou 80 % de la capacité de
    la salle (CIRM), public assis, avec port du masque et respect
    des distances de sécurité.
    o
    À l’extérieur
    : jusqu’à 2500 personnes, avec port du masque et
    respect des distances de sécurité.
    Activités et camps de jeunes et vie associative
    : jusqu’à 100
    personnes, avec nuitée. Le pré-testing est très fortement
    recommandé.
    Services du culte, mariages et funérailles
    jusqu’à 200 personnes à
    l’intérieur ou 400 personnes à l’extérieur.
    Les
    fêtes et réceptions
    jusqu’à 100 personnes à l’intérieur. À
    l’extérieur s’appliquent les règles fixées pour l’Horeca.
    Étape 3. À partir du 30 juillet 2021
    Si sept adultes sur dix ont reçu leur première dose de vaccin et si l’on
    constate une tendance favorable des hospitalisations, avec un seuil
    indicatif de 500 lits occupés en soins intensifs par des patients covid.
    Les
    évènements
    (p.ex. représentations culturelles, spectacles ou
    compétitions sportives) peuvent avoir lieu
    :
    o
    À l’intérieur
    : jusqu’à 3000 personnes ou 100 % de la capacité
    de la salle (CIRM), avec port du masque et respect des
    distances de sécurité.
    o
    À l’extérieur
    : jusqu’à 5000 personnes. À partir du 13 août, les
    évènements de masse sont autorisés à l’extérieur moyennant
    3
    la présentation d’une preuve de vaccination ou d’un test PCR
    récent négatif.
    Les
    foires commerciales
    sont autorisées, dans le respect des règles
    fixées pour les autres entreprises qui fournissent des biens et des
    services.
    Les
    fêtes et réceptions
    jusqu’à 250 personnes à l’intérieur. Pour le
    reste, les règles fixées pour l’Horeca s’appliquent.
    Activités et camps de jeunes et vie associative
    : jusqu’à 200
    personnes, avec nuitée. Le pré-testing est très fortement
    recommandé.
    L’arrêté ministériel, ainsi que les protocoles sectoriels pertinents, fixeront
    les règles minimales.
    Étape 4. À partir du 1
    er
    septembre 2021
    Si sept adultes sur dix sont vaccinés et si l’on constate une tendance
    favorable dans les hospitalisations, avec un seuil indicatif de 500 lits
    occupés en soins intensifs par des patients covid.
    Les
    évènements
    (représentations culturelles, spectacles ou
    compétitions sportives) peuvent avoir lieu
    :
    o
    À l’intérieur
    : à déterminer.
    o
    À l’extérieur
    : à déterminer. Les évènements de masse tant à
    l’intérieur qu’à l’extérieur sont autorisés moyennant la
    présentation d’une preuve de vaccination ou d’un test PCR
    récent négatif.
    Activités et camps de jeunes et vie associative
    :
    sans restriction. Le
    pré-testing est très fortement recommandé.
    Services du culte, mariages et funérailles
    sans restriction.
    Fêtes et réceptions
    sans restriction à l’intérieur. Pour le reste, les
    règles fixées pour l’Horeca s’appliquent.
    Les
    marchés, foires, brocantes et marchés aux puces non
    professionnels et les braderies
    sans restriction.
    L’arrêté ministériel, ainsi que les protocoles sectoriels pertinents, fixeront
    les règles minimales.
    Importance de la ventilation et de la vaccination
    4
    Ce vaste Plan "
    été
    " pourra uniquement être déployé si nous gardons le
    contrôle de la situation dans nos hôpitaux et surtout dans les unités de
    soins intensifs. C’est pourquoi il est crucial de respecter les règles de base,
    e
    t surtout de veiller à
    bien ventiler les espaces
    .
    Combinée au respect des distances de sécurité et au port du masque, la
    ventilation des espaces est la clé de notre santé.
    Laissez autant que possible les fenêtre ouvertes
    : à la maison, à l’école, au
    travail. C’est un petit effort qui peut sauver de nombreuses vies.
    Et enfin :
    faites-vous vacciner
    !
    Plus le nombre de personnes vaccinées augmentera, plus les soucis
    s’éloigneront et le champ des libertés s’élargira.
    fédérées réunis ce jour en Comité de concertation ont décidé
    d’un vaste Plan "
    été
    ". Ce plan prévoit un retour à une vie
    plus normale en quatre étapes.
    Si le nombre de lits occupés en soins intensifs par des patients covid
    continue d’évoluer dans la direction du seuil des 500 lits et si la campagne
    de vaccination se déroule comme prévu, le Plan "
    été
    " se déploiera en
    quatre étapes majeures.
    Étape 1.
    À partir du 9 juin 2021
    Si huit personnes vulnérables sur dix (les 65 ans et plus et tous les adultes
    souffrant de comorbidités) sont protégées avec un seuil indicatif de 500
    lits occupés en soins intensifs par des patients covid.
    Chaque foyer pourra recevoir
    quatre personnes à l’intérieur
    (enfants
    non compris)
    Le télétravail reste obligatoire avec
    un moment de retour par
    semaine
    . Présence de maximum 20 % des travailleurs
    simultanément (ou maximum 5 dans les PME comptant moins de 10
    travailleurs). Le testing est très fortement recommandé.
    Le
    secteur de l’Horeca rouvre ses infrastructures intérieures
    entre
    8h00 et 22h00, autorisant jusqu’à 4 personnes par table ou un foyer
    par table, moyennant une distance de 1,5 m entre les tablées.
    L’heure de fermeture pour l’Horeca en extérieur
    passe de 22h00 à
    23h30. Les règles liées aux tablées sont maintenues
    : 4 personnes
    ou un foyer par table, 1,5 m entre les tablées.
    Les règles pour l’Horeca à l’intérieur et à l’extérieur continueront
    d’évoluer
    pendant les mois d’été
    . Le Comité de concertation fixera
    ces règles.
    Les
    évènements
    (p.ex. représentations culturelles, spectacles ou
    compétitions sportives) peuvent avoir lieu.
    1
    o
    À l’intérieur : jusqu’à 200 personnes ou 75 % de la capacité de
    la salle
    1
    , public assis, port du masque et respect des distances
    de sécurité.
    o
    À l’extérieur : jusqu’à 400 personnes, port du masque et
    respect des distances de sécurité.
    Pratique non professionnelle du sport
    jusqu’à 50 personnes à
    l’intérieur et 100 personnes à l’extérieur (à l’exception des sports de
    contact).
    Activités et camps des jeunes et vie associative
    :
    jusqu’à 50
    personnes, sans nuitée. Le pré-testing est très fortement
    recommandé.
    Fêtes et réceptions
    jusqu’à 50 personnes à l’intérieur. Pour le reste,
    les règles fixées pour l’Horeca s’appliquent.
    Services du culte, mariages et funérailles
    jusqu’à 100 personnes à
    l’intérieur et 200 personnes à l’extérieur. Si la capacité de la salle
    suit les principes du CIRM, les règles fixées pour les évènements
    s’appliquent.
    Les
    foires, brocantes et marchés aux puces non professionnels
    sont
    à nouveau autorisés. L’organisation suit les principes fixés pour les
    marchés.
    Les
    salles de fitness
    rouvrent moyennant des protocoles relatifs à la
    ventilation et l'utilisation obligatoire d'un appareil de mesure de la
    qualité de l'air à un endroit visible.
    Les
    saunas, jacuzzis, hammams et bains de vapeur publics
    peuvent
    rouvrir.
    Les cinémas, bowlings, salles de jeux électroniques, casinos,
    agences de paris
    rouvrent moyennant des protocoles de ventilation.
    Il en va de même pour les activités à l’intérieur
    dans les parcs
    naturels, les parcs animaliers, les plaines de jeux intérieures, les
    infrastructures de loisirs indoor, les piscines tropicales, les casinos,
    les agences de paris, les salles de jeux électroniques, les solariums
    sans personnel et les bowlings.
    La
    vente en porte-à-porte
    est à nouveau autorisée, de même que
    les
    professionnels du sexe
    .
    Les
    manifestations
    jusqu’à 100 personnes, selon un parcours
    préalablement défini, sont autorisées.
    1
    Cette capacité de la salle ne correspond pas à la capacité normale de la salle mais
    répond aux normes plus restrictives fixées dans le "
    Covid Infrastructure Risk Model
    ".
    2
    L’arrêté ministériel, ainsi que les protocoles sectoriels pertinents,
    fixeront les règles minimales.
    Étape 2. À partir du 1
    er
    juillet 2021
    Si six adultes sur dix ont reçu leur première dose de vaccin et si l’on
    constate une tendance favorable des hospitalisations, avec un seuil
    indicatif de 500 lits occupés en soins intensifs par des patients covid.
    Le
    télétravail n’est plus obligatoire
    mais reste
    recommandé,
    tout
    comme le testing régulier.
    Fin des restrictions en matière de
    shopping.
    Pratique non professionnelle du sport
    sans restriction.
    Les
    évènements
    (p.ex. représentations culturelles, spectacles ou
    compétitions sportives) peuvent avoir lieu
    :
    o
    À l’intérieur
    jusqu’à 2000 personnes ou 80 % de la capacité de
    la salle (CIRM), public assis, avec port du masque et respect
    des distances de sécurité.
    o
    À l’extérieur
    : jusqu’à 2500 personnes, avec port du masque et
    respect des distances de sécurité.
    Activités et camps de jeunes et vie associative
    : jusqu’à 100
    personnes, avec nuitée. Le pré-testing est très fortement
    recommandé.
    Services du culte, mariages et funérailles
    jusqu’à 200 personnes à
    l’intérieur ou 400 personnes à l’extérieur.
    Les
    fêtes et réceptions
    jusqu’à 100 personnes à l’intérieur. À
    l’extérieur s’appliquent les règles fixées pour l’Horeca.
    Étape 3. À partir du 30 juillet 2021
    Si sept adultes sur dix ont reçu leur première dose de vaccin et si l’on
    constate une tendance favorable des hospitalisations, avec un seuil
    indicatif de 500 lits occupés en soins intensifs par des patients covid.
    Les
    évènements
    (p.ex. représentations culturelles, spectacles ou
    compétitions sportives) peuvent avoir lieu
    :
    o
    À l’intérieur
    : jusqu’à 3000 personnes ou 100 % de la capacité
    de la salle (CIRM), avec port du masque et respect des
    distances de sécurité.
    o
    À l’extérieur
    : jusqu’à 5000 personnes. À partir du 13 août, les
    évènements de masse sont autorisés à l’extérieur moyennant
    3
    la présentation d’une preuve de vaccination ou d’un test PCR
    récent négatif.
    Les
    foires commerciales
    sont autorisées, dans le respect des règles
    fixées pour les autres entreprises qui fournissent des biens et des
    services.
    Les
    fêtes et réceptions
    jusqu’à 250 personnes à l’intérieur. Pour le
    reste, les règles fixées pour l’Horeca s’appliquent.
    Activités et camps de jeunes et vie associative
    : jusqu’à 200
    personnes, avec nuitée. Le pré-testing est très fortement
    recommandé.
    L’arrêté ministériel, ainsi que les protocoles sectoriels pertinents, fixeront
    les règles minimales.
    Étape 4. À partir du 1
    er
    septembre 2021
    Si sept adultes sur dix sont vaccinés et si l’on constate une tendance
    favorable dans les hospitalisations, avec un seuil indicatif de 500 lits
    occupés en soins intensifs par des patients covid.
    Les
    évènements
    (représentations culturelles, spectacles ou
    compétitions sportives) peuvent avoir lieu
    :
    o
    À l’intérieur
    : à déterminer.
    o
    À l’extérieur
    : à déterminer. Les évènements de masse tant à
    l’intérieur qu’à l’extérieur sont autorisés moyennant la
    présentation d’une preuve de vaccination ou d’un test PCR
    récent négatif.
    Activités et camps de jeunes et vie associative
    :
    sans restriction. Le
    pré-testing est très fortement recommandé.
    Services du culte, mariages et funérailles
    sans restriction.
    Fêtes et réceptions
    sans restriction à l’intérieur. Pour le reste, les
    règles fixées pour l’Horeca s’appliquent.
    Les
    marchés, foires, brocantes et marchés aux puces non
    professionnels et les braderies
    sans restriction.
    L’arrêté ministériel, ainsi que les protocoles sectoriels pertinents, fixeront
    les règles minimales.
    Importance de la ventilation et de la vaccination
    4
    Ce vaste Plan "
    été
    " pourra uniquement être déployé si nous gardons le
    contrôle de la situation dans nos hôpitaux et surtout dans les unités de
    soins intensifs. C’est pourquoi il est crucial de respecter les règles de base,
    e
    t surtout de veiller à
    bien ventiler les espaces
    .
    Combinée au respect des distances de sécurité et au port du masque, la
    ventilation des espaces est la clé de notre santé.
    Laissez autant que possible les fenêtre ouvertes
    : à la maison, à l’école, au
    travail. C’est un petit effort qui peut sauver de nombreuses vies.
    Et enfin :
    faites-vous vacciner
    !
    Plus le nombre de personnes vaccinées augmentera, plus les soucis
    s’éloigneront et le champ des libertés s’élargira.
  • Revoyez la conférence de presse

    Comité de concertation du 11/05

  • Les assouplissements possibles si la situation dans les hôpitaux le permet, indique Vandenbroucke

    Les assouplissements du plan été ne pourront avoir lieu que si la situation des hôpitaux et des soins de santé le permet, a affirmé le ministre fédéral de la Santé Frank Vandenbroucke, au cours du JT de Eén (VRT). À ses yeux, la mise en œuvre ou non de ces mesures dépend du taux de contamination et du nombre d'admissions dans les hôpitaux. Le ministre pense que les festivals peuvent avoir lieu sous conditions strictes. "Pour y accéder, vous devez prouver que vous êtes vacciné ou présenter un test PCR négatif", a expliqué M. Vandenbroucke.

    Frank Vandenbroucke estime que les chiffres présentés par le gouvernement flamand constituent une bonne ligne de conduite. "Des assouplissements peuvent être apportés notamment s'il n'y a pas plus de 500 personnes dans les unités de soins intensifs et nous devons rester sous le seuil de 150 nouvelles admissions dans les hôpitaux", a-t-il dit. De son propre aveu, Frank Vandenbroucke est optimiste. "Je pars du principe que nous atteindrons ces chiffres. Je sais que beaucoup de personnes aspirent à la liberté, mais je partage aussi l'inquiétude des employés des hôpitaux et de tous les soignants." Le plan actuel peut toujours être ajusté et les chiffres seront certainement examinés lors du prochain Codeco du 28 mai.

  • De Croo: "Heure de fermeture des terrasses repoussée pour les matches de l'Euro 2020"

    Les terrasses d'établissements horeca pourront rester ouvertes jusqu'à 23h30 dès le 9 juin, alors qu'à l'intérieur l'heure de fermeture sera fixée à 22h00. Cette différence est liée au tout prochain championnat d'Europe de football, a confirmé le Premier ministre Alexander De Croo (Open Vld) sur VTM Nieuws. "Nous pouvons difficilement renvoyer tout le monde à la maison à la fin de la première mi-temps", a déclaré De Croo.

    Les détails précis et les modalités de la réouverture des espaces intérieurs peuvent être attendus dans les prochains jours. Le Premier ministre a promis que cela serait fait suffisamment longtemps à l'avance pour éviter les malentendus, à l'instar de ce qui s'est passé à propos de l'utilisation du plexiglas le week-end dernier. En outre, le maximum de quatre personnes par table sera probablement également élargi en juillet et août, même si Alexander De Croo a demandé de rester prudent.

    L'intention est de revenir dans un monde dans lequel les restrictions seront levées autant que possible d'ici septembre, selon le Premier ministre. Enfin, Alexander De Croo a également contré les critiques du virologue Marc Van Ranst, qui a qualifié le seuil de 500 patients Covid en unité de soins intensifs de "peu ambitieux". "Nous n'allons pas maintenir la société enfermée", a déclaré M. De Croo. "On ne gouverne pas simplement avec des chiffres", a-t-il fermement rétorqué.

  • Pas de festival Les Ardentes non plus cet été

    L'édition 2021 du festival Les Ardentes à Liège n'aura pas lieu cet été en raison des mesures sanitaires. Les tickets resteront valables pour 2022, tandis qu'une fenêtre de remboursement sera prochainement ouverte pour ceux qui le souhaitent. Comme l'année dernière, le festival doit reporter l'inauguration de son nouveau site de Rocourt.

    Malgré les mesures d'assouplissement annoncées par les autorités, les conditions ne sont pas réunies pour la tenue du festival. "Il n'y a qu'une seule manière d'envisager Les Ardentes. Celle de la liberté, de l'anti-distance sociale. Celle d'une bulle de 40.000 personnes sous le soleil", expliquent les organisateurs. "C'est comme ça et pour cela que nous avons créé Les Ardentes il y a maintenant 15 ans. Et c'est aussi comme cela que nous entendons les poursuivre." Le festival sera de retour l'année prochaine, du 7 au 10 juillet 2022.

  • Le sport amateur se réjouit de la perspective du 9 juin mais voudrait des précisions

    Le comité de concertation a décidé qu'à partir du 9 juin, les activités de sport amateur seront autorisées pour 50 personnes à l'intérieur et 100 à l'extérieur, à l'exception des sports de contact. Et dès le jeudi 1er juillet, plus aucune limitation ne sera édictée pour le sport non professionnel. "On se réjouit évidemment de voir arriver le 9 juin", déclare Serge Mathonet, directeur de l'AISF-AES, l'Association interfédérale du sport francophone, "mais en pratique, cela reste pour le moment relativement flou".

    "Il va nous falloir des précisions pour ce qui est des protocoles. Ils devront être adaptés à ces nouvelles mesures dans un délai suffisamment grand pour que le secteur puisse les mettre en place sereinement. Une interrogation essentielle demeure concernant la ventilation et l'obligation de procéder à des mesures du taux de CO2 pour l'indoor", dit encore Serge Mathonet. "Que faudra-t-il prévoir pour les vestiaires, les douches? Que sera-t-il possible de faire? Nous attendons maintenant l'arrêté ministériel qui nous donnera des éclaircissements à ce sujet car nous devons nous organiser, prévoir un planning, rappeler des coaches. Tout ça ne s'improvise pas".

  • Le Brussels Summer Festival annule son édition 2021

    L'édition 2021 du Brussels Summer Festival (BSF) est annulée malgré les assouplissements décidés par le comité de concertation. Les mesures impliquent trop de contraintes et d'incertitudes pour pouvoir organiser sereinement le festival dans son format habituel, précisent les organisateurs. L'événement avait déjà été annulé l'année dernière.

    Les modalités relatives à la billetterie pour les festivaliers en possession de pass pour les éditions 2020 ou 2021 seront communiquées prochainement sur le site internet https://bsf.be.

  • Les hôpitaux autorisés à supprimer des lits Covid sous conditions

    Les hôpitaux belges ont reçu de nouvelles instructions leur permettant de réduire la capacité de leurs soins intensifs réservée aux patients atteints du Covid-19. Cela n'est possible que sous certaines conditions et il doit être possible d'augmenter à nouveau rapidement le nombre de lits dédiés aux malades ayant contracté le coronavirus, indique mardi le SPF Santé publique. Jusqu'à présent, les hôpitaux devaient réserver 60% de leurs lits aux soins intensifs aux patients Covid.

    Si tous les établissements hospitaliers dans une même province affichent un taux d'occupation des lits Covid de 50%, ils sont autorisés à réduire la capacité réservée aux malades du Covid-19. Seule la moitié des lits peut être libérée. Les places supplémentaires créées pour faire face à la pandémie pourront aussi être supprimées. La prudence reste tout de même de mise: pendant deux semaines, la capacité doit pouvoir être augmentée dans les 48 heures. Après deux semaines, les hôpitaux seront autorisés à reprendre les traitements réguliers non urgents nécessitant une place aux soins intensifs.

  • Le Pukkelpop table sur une édition à capacité maximale

    Cette année, le Pukkelpop fonctionnera à plein régime. Cela représente environ 66.000 festivaliers par jour. "Il y aura quelques changements, mais il n'y aura pas de distanciation sociale et il ne sera pas nécessaire de porter un masque", a déclaré l'organisateur du festival Chokri Mahassine. Le festival se déroulera du 19 au 22 août.

    Les événements de masse tels que les festivals seront à nouveau possibles à partir du 13 août, à condition que les spectateurs puissent présenter une preuve de vaccination ou un test PCR négatif récent. "Notre plus grande ambition est de faire de Pukkelpop un endroit sûr pour les jeunes. Pour montrer que c'est possible", a expliqué Chokri Mahassine. "Nous sommes des professionnels, nous savons ce que nous faisons. Nous n'avons jamais été aussi prêts à relever ce défi, l'un des plus grands de notre histoire." 

  • Le seuil d'occupation des soins intensifs "peu ambitieux", selon Marc Van Ranst

    Le virologue Marc Van Ranst (KU Leuven) estime que le seuil de maximum 500 lits en soins intensifs occupés par des patients Covid pour les mesures de déconfinement cet été n'est pas très ambitieux. "S'il y a encore 500 personnes dans les unités de soins intensifs, alors l'organisation de grands événements n'est pas une bonne idée", a-t-il estimé sur VTM.

    Le virologue remarque que ce seuil est fixé comme condition pour le premier paquet de mesures d'assouplissement en juin et qu'il restera en vigueur par la suite, sans être modifié. Pour atteindre l'immunité collective, Marc Van Ranst souligne qu'il serait mieux d'atteindre un taux de vaccination de 80% face à l'émergence des nouveaux variants.

  • "Heureux et reconnaissant de cette perspective réaliste", dit l'organisation de Tomorrowland

    L'organisation de Tomorrowland est ravie que de grands festivals en plein air seront possibles à partir du 13 août. "Nous sommes très heureux et reconnaissants d'apprendre que le gouvernement fédéral a défini une perspective réaliste pour l'organisation d'événements majeurs", a déclaré la porte-parole Debby Wilmsen. Tomorrowland a reporté il y a près de deux mois son édition prévue en juillet aux week-ends des 27-29 août et 3-5 septembre, dans l'espoir que la situation sanitaire rendrait cela possible. "C'est une bonne nouvelle non seulement pour l'organisation, mais aussi pour les plus de 1.500 fournisseurs et leurs employés qui contribuent à Tomorrowland", poursuit Debby Wilmsen.

    L'affiche de Tomorrowland 2021 sera dévoilée sous peu. Les 16 et 17 juillet, il y aura également une version numérique du festival, Tomorrowland Around The World. Adam Beyer, Armin van Buuren, Claptone, Nicky Romero et Tale Of Us en seront, notamment.

  • Le secteur du fitness espère une réouverture définitive

    Les propriétaires de salles de fitness sont satisfaits de la reprise de leurs activités à partir du 9 juin et souhaitent que cette réouverture soit définitive, sans risque de devoir à nouveau fermer leurs portes, réagit Fitness.be. Selon la fédération sectorielle des centres de fitness, de nombreuses salles sont déjà équipées pour éviter la propagation du coronavirus. 

    "Nous sommes très heureux qu'on nous offre enfin des perspectives. Nous espérons que les autorités s'y tiendront car une nouvelle fermeture serait très dommageable, ce n'est pas une option", prévient Philippe De Jaegere de Fitness.be. "Nous recevons des témoignages difficiles car les professionnels doivent faire face à des frais importants, notamment pour les machines de musculation." Le secteur du fitness est d'ailleurs caractérisé par une économie lente, poursuit-il. La population ne reprendra pas immédiatement ses habitudes et un retour à la normale n'interviendra donc pas avant septembre ou octobre.

  • La FFMWB se réjouit d'avoir enfin un calendrier mais craint pour le secteur des festivals

    Le comité de concertation a annoncé une augmentation progressive du nombre de personnes autorisées pour les événements en extérieur au fur et à mesure de l'été. De 400 personnes le 9 juin, la jauge devrait augmenter jusqu'à 5.000 en aout avant de disparaître totalement en septembre. La fédération des festivals de musique Wallonie Bruxelles (FFMWB) se réjouit d'avoir enfin un calendrier de reprise des activités mais craints pour certains festivals. "Clairement on va dans la bonne direction", déclare Didier Gosset, représentant de la FFMWB.

    "C'est vraiment bien qu'on ait enfin des perspectives, mais les mesures annoncées signent l'arrêt de mort de tous les grands festivals cet été, la plupart vont sans doute confirmer leur annulation dans la foulée." La fédération craint aussi la disparition de certains événements. "Ces annonces arrivent tard, trop tard, beaucoup de festivals ont déjà renoncé à leur édition 2021", déplore Didier Gosset. "En Flandre, il y a un fonds de garantie qui a permis aux festivals comme Tomorrowland de continuer leur organisation sans que ce soit trop risqué, mais nous n'avons pas ça en Fédération Wallonie Bruxelles. Il va y avoir de la casse, c'est certain."

  • Le secteur événementiel se réjouit que le plan du Codeco "semble aller dans le bon sens"

    Le plan d'été semble "aller dans le bon sens", a réagi Bruno Schaubroeck de l'Alliance Belgian Event Federations. "Dans tous les cas, le plan semble donner une perspective claire à une grande partie du secteur", s'est réjoui M. Schaubroeck. Les organisateurs de conférences et salons peuvent ainsi se préparer à un vrai redémarrage après septembre tandis que les secteurs du mariage et de la musique "pourraient être économiquement rentables dès cet été".

    Les assouplissements prévus dépendront de l'évolution de la situation sanitaire, ce qui est "certainement une préoccupation", a toutefois relevé M. Schaubroeck. "Il nous reste encore quelques semaines avant de pouvoir redevenir rentables économiquement et entretemps, les chiffres doivent baisser. Mais la couverture vaccinale augmente très rapidement, ce qui est un très bon signe." 

  • L'horeca satisfait d'avoir une date claire mais demande un peu plus d'esprit pratique

    L'ouverture de l'espace intérieur des établissements horeca dès le 9 juin satisfait les fédérations sectorielles. "C'est une bonne nouvelle. Cela va permettre aux restaurateurs de mettre en place une meilleure rentabilité", a commenté Fabian Hermans, administrateur de la fédération Horeca Bruxelles. "Enfin une date claire", s'exclame Thierry Neyens, président de la fédération Horeca Wallonie. "Nous aurions souhaité le 1er juin, mais nous comprenons aussi que la date retenue correspond avec ce qui se fait en France", ajoute-t-il. Les autorités françaises ont en effet annoncé lundi que les cafés, bars et restaurants pourraient rouvrir leurs terrasses le 19 mai dans l'Hexagone, puis leurs salles le 9 juin, avec une capacité réduite de moitié.

    Les responsables des fédérations wallonne et bruxelloise pointent cependant deux bémols: un nombre de convives imprécis et une divergence entre les heures de fermeture de la terrasse (23h30) et de l'intérieur (22h00). "On prend le plat principal à l'intérieur et le dessert à l'extérieur", grogne M. Hermans. Quant au nombre de clients par table, Thierry Neyens aurait préféré un nombre fixe plutôt qu'une formule de "quatre par table ou une famille". "Ce n'est pas à l'exploitant de s'immiscer dans la sphère des gens en demandant si tel ou tel fait bien partie de la bulle", constate le président d'Horeca Wallonie. "Nous avions besoin de quelque chose d'encadré certes, mais il faut du pratico-pratique, et pas des éléments qui pourraient prêter à interprétation dans le chef du client ou de l'exploitant."

  • Des écrans géants seront possibles pour l'Euro

    Il sera possible de suivre les matches de l'Euro de football sur des écrans géants, en plus des écrans qui se multiplieront certainement dans les cafés, a confirmé la ministre de l'Intérieur, Annelies Verlinden. "Nous avons décidé que les villes et communes pourront placer des écrans", a-t-elle indiqué, même s'il y aura des limitations quant au nombre de spectateurs.

    Pour l'UCM, les indépendants "voient le bout du tunnel" 
  • Pour l'UCM, les indépendants "voient le bout du tunnel"

    Les indépendants et chefs de PME voient, cette fois, le bout du tunnel, a réagi l'Union des classes moyennes. "Le timing est extrêmement prudent, trop peut-être sur certains points comme la liberté de shopping, qui aurait sans doute pu être rendue avant les soldes de juillet. Le 9 juin semble encore bien loin pour les professionnels de l'horeca, des salles de fitness, des agences de paris, etc. Mais au moins une date précise existe, qui permet de se préparer à une reprise définitive", estime dans un communiqué l'UCM pour qui "tout retour en arrière sur les engagements pris aujourd'hui serait inimaginable." 

    La fédération du commerce Comeos s'est dite quant à elle satisfaite des mesures concernant les restaurants et les magasins. "C'est une bonne chose que les limitations dans les magasins disparaissent complètement et qu'on puisse refaire du shopping de façon normale, comme nos clients apprécient tant le faire", commente Comeos. La fédération représente également les chaînes de restauration et se réjouit donc de revoir des clients pénétrer à l'intérieur d'un établissement horeca dès le 9 juin. "L'unique ouverture des terrasses n'était pas rentable pour la plupart des propriétaires de restaurants. C'est un premier pas important et cela augure d'une reprise, mais il faudra encore des mois avant que le secteur ne relève la tête", conclut la fédération.

  • Pas encore de clarification sur les voyages

    Le Premier ministre Alexander De Croo a indiqué ce mardi ne pas encore pouvoir donner des éclaircissements sur les possibilités de voyager durant l'été malgré le coronavirus. Il faudra attendre pour cela que le dossier des "certificats verts" ou "certificats européen Covid" avance au niveau européen, a-t-il expliqué.

    "J'aimerais pouvoir apporter de la clarté, mais nous devons attendre le Conseil européen du 25 mai" (sommet des chefs d'Etat et de gouvernement des 27, les 24-25 mai, NDLR), a précisé Alexander De Croo. Les dirigeants des Etats membres de l'UE devront alors déterminer comment sera utilisé le certificat européen, pour qu'il puisse faciliter les voyages durant l'été.

    "Je pars du principe que l'on pourra donc éclaircir la question dans deux, trois semaines. Mais je n'ai pas de doute quant au fait qu'il sera possible de voyager en Europe cet été", a ajouté le Premier ministre. A priori, la Commission européenne table sur un système opérationnel dans le courant du mois de juin.

  • Les prestataires de mariage, "très contents", saluent un "bond en avant"

    À partir du 9 juin, les mariages pourront réunir jusqu'à 100 personnes à l'intérieur et 200 à l'extérieur, ce qui soulage les prestataires du secteur, fortement impacté par les confinements successifs. "On est très contents, c'est le bout du tunnel", a réagi Alexandre Hames, président de la Fédération belge des prestataires de mariage. Pour l'instant, les mariés peuvent célébrer leur union avec 50 personnes maximum à l'extérieur, chez un professionnel dédié, c'est-à-dire une salle de mariage, un restaurant... La fête à domicile n'est pas permise.

    La jauge augmentera le 1er juillet, avec 200 invités en intérieur et 400 à l'extérieur. L'objectif est que plus aucune restriction ne s'applique pour ce genre d'événements dès le 1er septembre.

  • Les cinémas soulagés de pouvoir rouvrir le 9 juin

    Les exploitants de cinémas étaient plutôt heureux à la suite de l'annonce du Codeco que leurs salles seront autorisées à rouvrir leurs portes dès le 9 juin, moyennant des protocoles de ventilation. "Nous sommes soulagés de pouvoir enfin rouvrir après plus de 11 mois de fermeture cumulés", a réagi Thierry Laermans, secrétaire général de la Fédération des cinémas de Belgique (FCB). Les cinémas n'ont pu accueillir des spectateurs que lors d'une "pause de trois mois", pendant l'été, entre les deux confinements.

    "Nous sommes contents d'être avertis à temps, on espère que les détails des modalités seront aussi connus" suffisamment tôt, a déclaré M. Laermans. Selon les mesures, les salles de cinéma devraient pouvoir accueillir 200 personnes, limite fixée à tout événement intérieur. "Beaucoup de salles n'arriveront pas à cette jauge car la distanciation physique limite de toute façon la capacité à 25 ou 30%."

  • Le festival de Dour annulé pour la deuxième année consécutive

    Il n'y aura pas de Dour Festival en 2021. "En dépit de nos nombreux efforts collectifs à défendre notre secteur, avec l'espoir que notre ferveur et notre engagement fassent bouger les choses positivement pour l'été 2021, nous devons nous rendre à l'évidence: même si le secteur de la culture va doucement sortir de l'ombre, le Dour Festival quant à lui devra encore être patient", déplore l'équipe du festival.

    "Nos pensées vont à nos salariés, volontaires, techniciens, aux artistes, à tous nos prestataires et partenaires qui subiront encore une sombre saison estivale." Les festivaliers devront eux aussi attendre encore un an pour se retrouver sur la plaine de la machine à feu. L'édition 2022 devrait se tenir les 13, 14, 15, 16 et 17 juillet. Les festivaliers qui possèdent un ticket pour l'édition de cette année pourront prochainement retrouver toutes les informations nécessaires sur dourfestival.eu.

  • La FEB satisfaite de voir revenir un peu de personnel sur le lieu de travail

    La Fédération des entreprises de Belgique (FEB) est satisfaite que les travailleurs puissent à nouveau se rendre sur leur lieu de travail. Le Comité de concertation a en effet décidé mardi que les employés pouvaient être actifs sur le lieu de travail un jour par semaine à partir du 9 juin. Le télétravail perdra son caractère obligatoire à partir du 1er juillet.

    "L'organisation d'employeurs est particulièrement satisfaite que (...) la possibilité de moments de retour sur le lieu de travail soit désormais prévue pour les télétravailleurs, car les effets négatifs du télétravail obligatoire à temps plein commencent à se faire sentir tant chez les employeurs que chez les travailleurs."

  • "Les chiffres évoluent rapidement dans le bon sens"

    "Quatre Belges adultes sur 10 ont déjà reçu une première dose de vaccin et les chiffres évoluent rapidement dans le bon sens", s'est félicité le Premier ministre Alexander De Croo en ouverture de la conférence de presse. 

    "Une première étape sera franchie le 9 juin. A ce moment-là, 50% des Belges adultes auront été vaccinés. Cela nous permettra d'entreprendre un certain nombre de choses: ouverture de l'Horeca à l'intérieur jusqu'à 22H et à l'extérieur jusqu'à 23H. La bulle à l'intérieur passera également à 4 personnes. Un jour de retour au travail par semaine sera également possible à cette date", a ajouté De Croo.

    "Pour beaucoup d'événements, le nombre de participants va augmenter progressivement au fur et à mesure de l'été", a ensuite indiqué le Premier ministre. Les grands événements seront toutefois accessibles uniquement sous réserve de se faire tester ou d'être vacciné.

    "Ce vaste plan été pourra uniquement être déployé si nous gardons le contrôle de la situation dans nos hôpitaux et surtout dans les unités de soins intensifs. C’est pourquoi il est crucial de respecter les règles de base,et surtout de veiller à bien ventiler les espaces. Combinée au respect des distances de sécurité et au port du masque, la ventilation des espaces est la clé de notre santé. Laissez autant que possible les fenêtre ouvertes: à la maison, à l’école, au travail. C’est un petit effort qui peut sauver de nombreuses vies. Et enfin: faites-vous vacciner! Plus le nombre de personnes vaccinées augmentera, plus les soucis s’éloigneront et le champ des libertés s’élargira", a conclu Alexander De Croo.

    Les ministres-présidents des différentes régions et communautés ont ensuite salué le travail du personnel des centres de vaccination et appelé la population à continuer à se faire vacciner en masse.

  • La conférence de presse va commencer un peu en retard

  • Les festivals, dès le mois d'août

    Les grands festivals pourront avoir lieu dès le 13 d'août. Les participants devront pouvoir prouver qu'ils ont reçu une première injection de vaccin anti-covid.

  • En juillet

    • Il sera possible, au mois de juillet, de voyager en Europe, muni d'un passeport digital certifiant la vaccination. Cela permettra d'éviter la quarantaine.
    • Les grands événements pourront accueillir 2.500 personne sen extérieur et 2.000 en intérieur, avec masque et distanciation.
    • Les réceptions seront alors limitées à 100 convives.
    • Les camps de jeunesse pourront regrouper un maximum de 100 participants, qui pourront passer les nuits.
    • Les mariages, enterrements et cérémonies religieuses passeront à 400 personnes en extérieur et 200 en intérieur.
  • Ce que l'on sait déjà pour le 9 juin

    Le 9 juin prochain:

    • Les cafés, bars et restaurants pourront ouvrir leurs espaces intérieurs (4 personnes par table).
    • Les terrasses horeca resteront accessibles jusqu'à 23h30.
    • Les bowlings et casinos pourront reprendre leurs activités.
    • Les centres de fitness pourront à nouveau accueillir les sportifs.
    • Les théâtres pourront accueillir des spectateurs à l'intérieur.
    • Les salles de cinéma reprendront leurs activités.
    • Les événements en extérieur pourront accueillir 400 personnes; en intérieur, 200 personnes maximum (avec un maximum de 75% des places occupées)
    • Les entraînements et compétitions pour les sportifs amateurs seront admises, avec un maximum de 100 participants en extérieur et 50 en intérieur.
    • Les activités pour la jeunesse pourront regrouper 50 participants (pas de nuitée en juin).
    • Les salles des fêtes rouvriront, pour 50 convives au maximum (et le protocole de l'horeca).
    • Les cérémonies religieuses, mariages et enterrements pourront regrouper 100 personnes à l'intérieur et 200 à l'extérieur.
    • Les travailleurs pourront retourner en entreprise à raison d'un jour par semaine, et 20% du personnel présent à la fois (pour les petites PME de moins de 10 personnes, 5 travailleurs pourront être présents).
    • On pourra accueillir 4 personnes chez soi, à l'intérieur.

    Ces assouplissements sont conditionnés à l'amélioration de la situation sanitaire (moins de 500 personnes en soins intensifs) et à l'avancée de la vaccination. En outre, chaque secteur devra suivre un protocole strict.

  • Annonces à 16h

    La conférence de presse annonçant le détail des mesures décidées en Comité de concertation aura lieu à 16h.

  • Et le 1er juillet...

    Le 1er juillet, il sera possible de faire ses achats à deux, et non plus en solitaire, comme c'est actuellement exigé.

  • Le 9 juin, de nombreuses activités vont reprendre

    L'horeca ne sera pas le seul secteur à rouvrir la porte de ses salles le 9 juin. D'autre secteurs bénéficieront, ce mercredi-là, de grands assouplissements, aurait décidé le Codeco, selon plusieurs sources: les centres de fitness, les kermesses, les casinos et bowlings, les cinémas et théâtres sont aussi concernés.

    Les événements pourront accueillir 200 personnes en intérieur et 400 en extérieur.

    On pourra accueillir chez soi quatre personnes, et non plus deux comme aujourd'hui.

    Les travailleurs pourront retourner dans leur entreprise à raison d'un jour par semaine.

    Les offices religieux pourront réunir jusqu'à 100 personnes à l'intérieur et 200 personnes à l'extérieur. 

  • L'horeca rouvrira bien ses salles le 9 juin

    Le Codeco est toujours en cours, mais plusieurs sources confirment que l'horeca devrait effectivement rouvrir ses salles le mercredi 9 juin, avec un protocole strict encore en discussion: 4 personnes à table, les tables séparées par 1m50 de distance au moins et la fermeture à 22h?

    C'est la première décision qui a filtré de la réunion.

  • Appel à la prudence

    Le professeur de l'UGent Steven Callens, un spécialiste des maladies infectieuses qui fait partie du GEMS (groupe d'experts qui conseille les autorités sur la gestion de la crise), parle de "liberté conditionnelle".

    "Si cela devient nécessaire de réintroduire des mesures, cela risque d'être encore plus dur."
    Steve Callens
    Professeur (UGent)

    Il craint que l'on ne mette trop l'accent sur une liberté retrouvée qui ne soit liée qu'à un paramètre (les vaccinations). "Si cela devient nécessaire de réintroduire des mesures, cela risque d'être encore plus dur", disait-il ce matin sur Radio 1 (VRT).

  • Les Pays-Bas veulent une bulle de 3, avec la Belgique et l'Allemagne

    Le Bureau néerlandais chargé du tourisme et des congrès (NBTC Holland Marketing) souhaite que le gouvernement néerlandais envisage une "bulle de trois pays" pour relancer le secteur, surtout si le passeport corona n'est pas lancé à temps. Prévoir une telle "bulle", avec la Belgique et l'Allemagne, pourrait au moins sécuriser l'arrivée des visiteurs en provenance de ces pays, selon le directeur du NBTC, Jos Vranken.

  • Le risque du variant indien

    L'un des principaux éléments qui influenceront l'épidémie ces prochaines semaines est le variant indien. Il semble encore peu présent en Belgique, mais l'on sait à quel point la dispersion d'un mutant peut être rapide.

    Or, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) vient de classer ce variant du virus du Covid-19 découvert en Inde, le B.1.617, comme "préoccupant". Elle a pris cette décision, notamment, parce qu'il est plus contagieux. Certains éléments font craindre qu'il présente un certain degré de résistance aux vaccins.

  • Le coronapass pour voyager et assister aux festivals d'été

    Un passeport digital, qui indiquerait que son détenteur est déjà vacciné, voire qu'il a passé récemment un test positif, est en réflexion au niveau européen. Le Codeco va se pencher sur l'usage que la Belgique pourrait faire d'un tel sésame. Il pourrait être utile pour voyager sans devoir effectuer de quarantaine, mais aussi pour participer à de grands événements chez nous, tels que les festivals de l'été. 

    On sait déjà que le sujet va faire fumer les grands esprits du Codeco, étant donné les divergences de vue.

    Pour donner à chacun la chance d'avoir été appelé pour la vaccination et d'avoir déjà reçu la seconde dose, et donc éviter une discrimination, un tel coronapass ne devrait pas être utilisé chez nous en guise de critère de sélection avant le mois d'août.

    De son côté, Test Achats va interpeller le Premier ministre, ainsi que le ministre de la Santé et les trois ministres-présidents régionaux.  "Les tests PCR devraient être gratuits pour les personnes non vaccinées", souligne Julie Frère, porte-parole de Test Achats. "Ces personnes seront déjà discriminées par rapport aux personnes vaccinées étant donné qu'elles devront s'organiser/planifier leurs sorties et se déplacer dans un centre de testing contrairement aux personnes vaccinées qui ne devront pas faire face à ces obstacles "administratifs". L'organisation de défense des consommateurs pose aussi plusieurs questions concernant ce passeport: "La situation sanitaire le justifie-t-elle aujourd'hui? Sur la base de quels critères? A partir de quand jugera-t-on qu'un tel système n'est plus nécessaire? Qui sera responsable du contrôle de ces critères? Comment évite-t-on que ce pass ne soit utilisé à d'autres fins que celles initialement prévues?"

  • Le 9 juin, l'objectif

    "Il y a une forme d'optimisme. Il y a surtout une très forte attente de la part de nos concitoyens", a rappelé Elio Di Rupo, ministre-président wallon ce mardi matin sur Bel RTL. Il a confirmé de premiers assouplissements dans les prochaines semaines: "Il y aura des étapes pour le mois de juin. On parle du 9 juin, mais il faut attendre le Comité..." 

    Quelles sont les propositions sur la table pour le 9 juin?

    • Réouverture de l'horeca en salle, avec un protocole précis (quatre personnes à table, 1m50 entre les tables, etc.).
    • Reprise de la culture en intérieur, avec un public de 200 personnes (et 250 personnes à l'extérieur). 
    • Retour du public pour le sport professionnel. 
    • Reprise des compétitions pour amateurs.
    • Retour progressif des travailleurs en entreprise (un jour par semaine).
    • Réouverture des saunas, bowlings, plaines de jeux indoor, centres de bien-être, club de fitness...
    • Assouplissements pour l'organisation des cultes.
  • Les chiffres du jour

    • 711 personnes sont en soins intensifs pour un Covid-19, parmi les 2.255 patients hospitalisés pour un covid.
    • Entre le 4 et le 11 mai, il y a eu, en moyenne, 159,9 admissions à l'hôpital par jour pour cause de coronavirus, une baisse de 17% par rapport à la période de référence précédente. 
    • Du 1er au 6 mai, 2.936 nouvelles contaminations au Sars-CoV-2 ont été dépistées en moyenne par jour, en baisse de 4% par rapport à la semaine précédente.
    • Sur la même période, 35,3 personnes sont décédées par jour en moyenne des suites du virus (-9,2%), portant le bilan à 24.583 morts depuis le début de la pandémie en Belgique.  
    • Le taux de positivité des tests est de 6,5%. 
    • Le taux de reproduction du virus est de 0,90. 
  • Les conditions d'assouplissement

    Les assouplissements pourront être effectifs si la situation épidémiologique (et donc la pression sur les hôpitaux) s'est suffisamment améliorée le 9 juin, la date visée. Que visent ces conditions?

    • Moins de 500 personnes en soins intensifs;
    • 85% des 65+ vaccinés (c'est fait) et 85% des personnes présentant une ou plusieurs comorbidités (on en est à 35%).
  • Ce 11 mai dès 9h, nouveau Codeco

    Bonjour à tous et à toutes!

    Les ministres du gouvernement fédéral et des entités fédérées se retrouvent ce mardi matin, à partir de 9h, avec un programme très large. Leurs discussions devront déboucher sur des décisions importantes tant pour l'économie du pays que pour le bien-être des Belges. Il s'agit de pousser le "plan plein air", entré en fonction samedi dernier, une étape plus loin et, aussi, de préciser le prochain "plan intérieur", qui devrait être activé en juin

    La bulle de contacts sera également un des sujets en discussion. Actuellement, les Belges peuvent recevoir deux personnes à l'intérieur de leur domicile, mais cette règle très restrictive, même si elle vient juste d'être étendue, est de plus en plus malmenée. La bulle va-t-elle encore être élargie (à 4 personnes?) ou éclater dès ce mardi?

    Tous ces sujets seront discutés à la lumière de l'évolution épidémiologique.

    Suivez en direct et avec nous les décisions prises lors de ce Comité de concertation. Bonne lecture!

    Frank Vandenbroucke, le ministre de la Santé, et Alexander De Croo, le Premier ministre, retrouvent ce mardi les représentants des entités fédérées et les experts pour discuter des prochains assouplissements. ©BELGA

Plus sur Les Marchés

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés