Publicité
analyse

Emmanuel André: "L'accélération des indicateurs est plus marquée dans les provinces flamandes"

Le microbiologiste Emmanuel André constate que les indicateurs de propagation de l'épidémie de covid augmentent actuellement plus rapidement en Flandre que dans le reste du pays. ©Kristof Vadino

La Flandre affiche un taux de contaminations et d'hospitalisations pour covid plus faible que Bruxelles et la Wallonie. Mais ces derniers jours, le virus y circule plus vite.

Les chiffres de contaminations au covid sont toujours en forte hausse en Belgique. Entre le 18 et le 23 octobre, 5.555 personnes ont été contaminées chaque jour, en moyenne. Il s'agit d'une augmentation de 76% par rapport à la semaine précédente. Et entre le 20 et le 26 octobre, 121 patients étaient admis chaque jour à l'hôpital pour un covid (+53%).

"Le problème se trouve principalement en Wallonie et à Bruxelles, et nous en sommes aujourd’hui victimes", disait lundi Bart De Wever, bourgmestre d'Anvers et président de la N-VA. À propos de la vaccination, il n'a pas tort: la Flandre affiche un taux de 92% d'adultes pleinement vacciné, alors que la Wallonie en reste à 81% et que Bruxelles traîne un petit 68%.

Des mesures malgré la vaccination

"Lorsque l'on compare les données aujourd'hui, il y a en effet moins d'infections et d'hospitalisations en Flandre comparé aux autres Régions."
Emmanuel André
Microbiologiste et chercheur (UZ Leuven et UCLouvain).

Pourtant, le beau bulletin vaccinal du nord du pays n'a pas empêché celui-ci, plus laxiste dans ses règles jusque là, de se voir imposer de nouvelles mesures lors du Codeco de mardi: le covid safe ticket et le port du masque y connaîtront presque le même usage que dans les autres Régions.

La Flandre, malgré ce haut taux de vaccination, n'échappe pas à la virulence du virus. "Lorsque l'on compare les données aujourd'hui, il y a, en effet, moins d'infections et d'hospitalisations en Flandre comparé aux autres régions", analyse Emmanuel André, microbiologiste et chercheur (UZ Leuven et UCLouvain). "Cependant, l'accélération des indicateurs est en général plus marquée dans les provinces flamandes."

Que disent les chiffres?

Si l'on regarde le nombre de nouveaux cas diagnostiqués, on constate que plusieurs provinces flamandes connaissent une propagation rapide du virus. Sur tout le pays, du 17 au 23 octobre, il fallait neuf jours pour que le nombre de cas double. Mais dans le Limbourg, il n'en fallait que cinq; les contaminations y ont explosé de 175% en une semaine.

24%
24% des lits de soins intensifs sont occupés par des patients covid à Bruxelles, contre 6% au Limbourg.

La province d'Anvers, la Flandre-Occidentale et la Flandre-Orientale font aussi moins bien que la moyenne nationale, avec sept jours. Limbourg et Flandre occidentale connaissent les taux de reproduction du virus les plus élevés du pays.

Par contre, le Limbourg n'a actuellement que 6% de ses lits de soins intensifs occupés par des patients covid, contre 24% en Région bruxelloise, 23% en province de Luxembourg et 22% en Brabant wallon. L'essentiel des provinces flamandes sont sous la moyenne belge. Il faudra voir dans les prochains jours si cette circulation rapide du virus en Flandre a de lourdes conséquences sur les hospitalisations. Ou pas, grâce à la vaccination...

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité