Publicité
Publicité
analyse mon argent

En vacances en Italie? Mode d'emploi du pass sanitaire

Le certificat covid européen permettra aux touristes de respecter les nouvelles règles d'application en Italie. ©Photo News

L'Italie impose, dès ce vendredi, un pass sanitaire pour toute une série de lieux et d'activités: restaurants, musées, festivals, etc. Il en sera bientôt de même pour les transports publics.

Après la France, c'est une autre destination de prédilection des touristes belges qui impose un pass sanitaire. L'Italie élargit l'usage de son green pass à de nombreux lieux publics. Mais les conditions fixées sont plus souples que celles du certificat français.

À qui le green pass italien s'adresse-t-il?

Le pass sanitaire italien s'adresse aux personnes âgées de 12 ans et plus (il n'y a pas encore de vaccin autorisé pour les moins de 12 ans).

Où sera-t-il demandé?

Dans les restaurants et dans le bars, mais uniquement en salle. Il ne sera pas exigé en terrasse ou pour une commande au comptoir. Les musées sont aussi concernés par cette nouvelle disposition.

Le pass sera également demandé pour accéder à des concerts et des rencontres sportives ou encore, pour accéder aux piscines, aux thermes, aux salles de jeux, aux salles de sport, aux cinémas, aux théâtres et autres lieux de spectacle ou de foires. Les congrès et autres conventions sont, eux aussi, soumis à cette règle.

Les discothèques restent fermées en Italie, comme en Belgique.

Le personnel des établissements scolaires et des universités, ainsi que les étudiants des universités, doivent aussi être munis du pass sanitaire.

Qui des transports?

Les transports publics (trains, bus, métro...) ne sont pas encore concernés... mais ce sera le cas à compter du mois de septembre. Le green pass sera alors nécessaire pour voyager à bord de trains, bus ou ferries dans le pays.

Comment être en ordre de pass sanitaire?

Le principe est le même que celui qui s'applique aux autres pass sanitaires, déjà en circulation : il faut être soit vacciné contre le covid-19, soit testé négatif, soit guéri d'une contamination récente.

Les touristes qui entrent en Italie avec un certificat européen de vaccination valable remplissent parfaitement les conditions.

Pour le vaccin, un délai de 15 jours après la première dose suffit pour être en ordre, alors que le certificat covid européen est bien plus exigeant. Ce dernier exige en effet un délai de 14 jours - contre 7 jours pour le pass sanitaire français- après la seconde injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, AstraZeneca) ou 4 semaines après la piqûre de Johnson & Johnson. Les touristes qui entrent en Italie avec un certificat européen de vaccination valable remplissent donc parfaitement les conditions du green pass.

Le green pass est aussi accessible pour les personnes guéries du covid-19 dans un délai six mois, ce qui est aussi mentionné sur le certificat européen.

Pour les autres, il faudra présenter un test négatif effectué dans les 48 heures.

Que faut-il montrer lors d'un contrôle?

Le certificat numérique européen fait office de green pass. Vous devez donc montrer celui que vous avez téléchargé pour entrer dans le pays.

Où passer un test de dépistage en Italie?

De nombreuses pharmacies proposent des tests antigéniques rapides. Les laboratoires proposent des tests antigéniques ainsi que des tests PCR sur rendez-vous, cela sans ordonnance. Plusieurs centres de testing sont également disponibles dans les aéroports et certaines gares.

Sous quelle forme les touristes devront-ils utiliser ce pass sanitaire?

Le certificat sanitaire covid européen, avec son code QR, fera office de green pass pour les étrangers.

Pourquoi ce pass sanitaire est-il exigé dans les lieux fermés?

Le nombre de cas de Covid-19 est en hausse dans la péninsule, comme dans de nombreux pays.

5.000
contaminations
L'Italie a à nouveau dépassé le seuil des 5.000 cas de Covid-19 dépistés par jour.

Ainsi, la Toscane et les Marches viennent de passer en rouge sur la carte européenne.

Le gouvernement voudrait encourager la vaccination afin de ne pas risquer une hausse des hospitalisations, ce qui engorgerait les hôpitaux. Une situation que l'Italie a vécue de façon dramatique lors de la première vague.

Pour entrer en Italie, de quoi a-t-on besoin pour être considéré "covid safe"?

Pour entrer en Italie en venant de Belgique, il faut remplir une fiche de traçabilité, ou Passenger Located Form (à trouver sur https://app.euplf.eu/) au format électronique.

Il faut aussi être en possession d'un certificat sanitaire européen qui prouve une vaccination complète, une guérison du Covid ou un test négatif effectué dans les 48 heures avant l'arrivée dans le pays. Le pass européen est exigé à partir de 6 ans. Il est à télécharger à partir de l'app CovidSafeBe ou du site MaSanté.be notamment.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité