Publicité
Publicité

Assouplissement des règles pour le shopping et les événements

©BELGA

Shopping moins régulé, public élargi pour les événements et camps de jeunes: quelques restrictions anti-covid sont tombées ce vendredi.

Une nouvelle étape du "plan été" a été franchie ce vendredi. La limitation du nombre de clients dans les magasins et centres commerciaux est désormais levée. La règle d’un client maximum par 10 m² de surface de vente est donc supprimée. Les responsables des commerces ne doivent donc plus contrôler le flux. Cela entraîne-t-il d'office la fin de l'obligation d'utiliser le caddie pour faire ses courses?

Certaines enseignes privilégieront encore un moment l'utilisation du caddie pour encourager la distanciation sociale.

Cette règle avait été adoptée par les supermarchés eux-mêmes, afin d'imposer de facto une certaine distanciation sociale entre clients. "Mais Lidl et Aldi l'ont déjà supprimée", renseigne l'UCM. Par contre, tous les supermarchés ne vont pas abolir cette mesure immédiatement. "Cela va plutôt se faire progressivement, il semble que plusieurs enseignes vont conseiller aux gérants de conserver cette "obligation", par sécurité. Notamment en ne mettant pas de paniers à disposition, pour inciter les clients à emprunter un chariot en cas de courses d'une certaine importance."

5.000 personnes pour les événements extérieurs

Autre assouplissement permis ce vendredi: le nombre de personnes autorisées à des événements monte à 3.000 maximum en intérieur et à 5.000 en extérieur. Avec un masque, sauf si l'organisation se fait dehors avec un public assis

200
jeunes
Les camps de jeunesse peuvent rassembler 200 participants

Les camps de jeunes peuvent rassembler jusqu'à 200 personnes. Les autorités ont insisté sur l'intérêt d'un dépistage de tous les participants et encadrants avant le départ, pour éviter des contaminations en série sur place. 

Bientôt le retour des grands événements

Quid de la suite? Les festivals et autres grands événements vont pouvoir reprendre dès le 13 août prochain, mais de façon régulée. Il avait été décidé lors du Codeco d'abaisser à 1.500, plutôt que 5.000, le nombre de participants à partir duquel sera exigé le covid safe ticket, en test ce week-end. Masques et distanciation ne seront alors plus imposés dans ces organisations où il faudra montrer la preuve de sa vaccination, de sa guérison ou un test au moyen de l'app CovidSafeBe.

Un comité de concertation préparera, à la mi-août, la rentrée scolaire, qui se déroulera en code vert ou en code orange selon l'évolution de la situation épidémiologique et de la campagne de vaccination.

En septembre, les événements de masse en intérieur seront possibles avec un public de maximum 75.000 personnes par jour, qui devront présenter le covid safe ticket. Autre changement attendu le 1er septembre, l’utilisation d’un appareil de mesure de la qualité de l’air (CO₂) dans les établissements relevant des secteurs événementiel et sportif.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité