Frontières fermées, couvre-feu étendu... Le resserrement des mesures est envisagé

De nombreux experts, dont le virologue Marc Van Ranst, plaident pour la fermeture des frontières. ©Photo News

Alors que la situation sanitaire belge est stable, les experts plaident pour de nouvelles mesures, afin de ne pas se laisser dépasser par l'arrivée des variants étrangers du virus Sars-CoV-2.

"Cela doit nous inquiéter. Nous sommes confrontés à un nouveau danger." Jeudi, à la Chambre, le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke a fait part de ses craintes à l'égard de la montée de cas de contaminations relevant d'un des variants étrangers.

100
Une centaine de contaminations avec un variant étranger, britannique ou sud-africain, ont été décelées en laboratoire en Belgique.

Selon le virologue Marc Van Ranst (KULeuven), on en a déjà détecté une centaine en Belgique, mais il ne s'agirait là que "d'un échantillon, probablement qu'il faut multiplier par 100", a-t-il précisé à la VRT. Il prône l'interdiction totale des voyages non essentiels, et il n'est pas le premier expert à envisager cela pour éviter de perdre le contrôle de la situation épidémiologique. Le Premier ministre Alexander De Croo a demandé au groupe d’experts qui conseillent le gouvernement un rapport sur d'éventuelles nouvelles mesures.

Les voyages dans le collimateur

Un renforcement a déjà été acté ce vendredi: les voyageurs arrivant en bus ou train d'un pays hors Union européenne et hors Schengen doivent remplir le document FLP, se mettre en quarantaine, passer un double test. Ils doivent présenter un test PCR négatif s'ils n'ont pas leur résidence principale en Belgique.

Mais quelles autres mesures devraient être discutées?

La fermeture des frontières. Interdiction de tout voyage non essentiel, du transit avec le Royaume-Uni... Il y a beaucoup de réticences côté politique. Pour le moment, les voyages en zone rouge sont fortement déconseillés et assortis d'obligations (quarantaine et double test au retour), ce qui ne semble pas très dissuasif.

Obligation de test négatif pour entrer sur le territoire, de double test (jour 1 et 7) et quarantaine. Ces règles pourraient être étendues à tout voyageur, pour tout pays et quelle que soit la durée du séjour.

Dans la vie quotidienne

Couvre-feu. La France étend son couvre-feu à partir de 18h sur tout son territoire. En Belgique, deux règles existent: de minuit à 5h en Flandre et de 22h à 6h en Wallonie et à Bruxelles. C'est un levier pour réduire la circulation, et donc les contacts. Il pourrait y avoir uniformisation, voire allongement.

10 ans
Le port du masque pourrait être rendu obligatoire dès 10 ans à l'école.

Commerces. Les commerces non essentiels ont rouvert le 1er décembre et il est question de prolonger les soldes de deux semaines... Mais les commerçants pourraient être parmi les premières "victimes" d'un éventuel nouveau resserrement.

Écoles. Les écoles sont toujours en code rouge. Une mesure envisagée est d'étendre l'obligation du port du masque à partir de 10 ans, contre 12 ans actuellement.

Les vacances de carnaval. Les prochains congés scolaires sont prévus du 15 au 19 février. Ils pourraient être avancés ou allongés.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité