Horeca, culture, vie sociale... Tout ce qui change ce 9 juin

Ce mercredi, les plus frileux, qui auront évité les terrasses en mai, pourront s'attabler à l'intérieur des bars et restaurants. ©Kristof Vadino

Ce mercredi marque la première étape du plan de déconfinement pour cet été. Entre élargissement de l'ouverture du secteur horeca, reprise des activités sportives et culturelles: voici tout ce qui change.

Le 9 juin, on y est presque. Si la première phase du plan été tant attendu était encore tributaire de l'évolution sanitaire, le Comité de concertation de vendredi dernier n'a sans doute pas manqué de faire souffler bon nombre de Belges. La vaccination suit toujours son cours, tandis que le nombre de patients hospitalisés, et surtout, en soins intensifs, continue de reculer.

Ce mardi, le dernier décompte de l'institut Sciensano recensait ainsi 968 personnes hospitalisées en raison du Covid-19, dont 335 patients traités en soins intensifs. Et entre le 1er et le 7 juin, il y a eu en moyenne 69,3 admissions à l'hôpital par jour pour cause de coronavirus. Le seuil symbolique des 75 hospitalisations avait été franchi la veille, donnant le feu vert aux assouplissements initialement prévus.

Que le décompte commence, donc. Voici le calendrier (chargé) du déconfinement qui nous attend demain.

Ouverture élargie pour l'horeca

L'une des mesures les plus attendues, c'était sans doute celle concernant l'ouverture du secteur horeca en salle. Si les terrasses ont déjà été prises d'assaut le samedi 8 mai, la pluie en a sans doute refroidi plus d'un. Ce mercredi, les plus frileux pourront donc s'attabler à l'intérieur des bars et restaurants en toute tranquillité.

4
personnes
La bulle de contact social à l'intérieur passera de deux à quatre personnes, enfants exceptés.

Mais là où le Comité de concertation a pris tout le monde de court, c'est en élargissant les horaires d'ouverture à 5h du matin jusque 23h30, tant en intérieur qu'en extérieur. Un bonus inespéré, alors que l'heure de fermeture avait été précédemment fixée à 22h pour l'espace intérieur.

Autre grand changement: la bulle de contact social à l'intérieur passera de deux à quatre personnes, enfants exceptés. Et en cas de rassemblement de personnes vaccinées, il ne sera plus recommandé de porter le masque.

Retour au bureau

Dès mercredi, le télétravail en vigueur depuis de longs mois sera assoupli. Les travailleurs pourront ainsi retourner au bureau un jour par semaine. Avec toujours quelques limitations: un maximum de 20% des personnes pour lesquelles le télétravail à domicile est obligatoire peuvent être présentes simultanément dans l'unité d'établissement.

Une nouvelle qui réjouira de nombreux Belges, si l'on en croit une enquête du bureau de conseil BDO. Alors que 84% d'entre eux souhaiteraient continuer à travailler de chez eux au moins deux jours par semaine, 72% des collaborateurs ont également hâte de retourner au bureau afin de revoir leurs collègues.

Un préambule à la prochaine étape du 1er juillet, lorsque le télétravail ne sera plus obligatoire, mais fortement recommandé. À condition que six adultes sur dix aient reçu une première dose de vaccin d'ici-là, n'allons pas plus vite que la musique.

Culture, sport et événementiel

Gros point que celui des rassemblements en tout genre. Commençons par les évènements tels que les représentations culturelles (y compris les cinémas), spectacles ou compétitions sportives qui peuvent désormais reprendre. Avec une jauge maximale de 200 personnes à l’intérieur (75% de la capacité de la salle) tout en respectant certaines mesures: public assis, port du masque et respect des distances de sécurité. À l’extérieur, cette limite monte jusqu’à 400 personnes, avec le port du masque et les distances de sécurité.

200
personnes
Les événements culturels et sportifs pourront accueillir jusqu'à 200 personnes en intérieur (ou 75% de la capacité de la salle) et 400 personnes en extérieur.

Les fêtes et réceptions pourront, elles, être organisées en intérieur avec 50 personnes maximum, à condition de respecter les règles en vigueur dans l'horeca: quatre personnes par table, une distance d'1m50 entre les groupes et port du masque lorsque l'on se lève. Quant aux rassemblements relatifs aux cultes, mariages et funérailles, ils seront limités à 100 personnes à l'intérieur, et 200 personnes à l'extérieur.

Concernant la pratique du sport (non professionnelle), des rassemblements sont autorisés jusqu'à 50 personnes en intérieur, et jusqu'à 100 personnes en extérieur. Rouvrent également les salles de fitness (moyennant des protocoles relatifs à la ventilation), tout comme les saunas, jacuzzis, hammams et bains de vapeur publics.

Les visiteurs pourront, en outre, avoir accès aux parties intérieures des parcs naturels, animaliers et des parcs d'attraction. Il en va de même pour les piscines tropicales, les casinos, les agences de paris, les salles de jeux électroniques, les solariums sans personnel et les bowlings, moyennant toujours des protocoles de ventilation. Il faudra toutefois bien se renseigner: les parcs aquatiques de Wallonie, tels que Plopsaqua et Aqualibi, réduiront, par exemple, leur capacité et utiliseront un système de réservation.

Les foires, brocantes et marchés aux puces non professionnels sont également à nouveau autorisés, ainsi que la vente en porte-à-porte et les professionnels du sexe.

Bonne nouvelle pour les jeunes: les activités, camps et la vie associative sont permis jusqu’à 50 personnes, sans nuitée. Le pré-testing est toutefois fortement recommandé. Enfin, les manifestations jusqu’à 100 personnes, selon un parcours préalablement défini, sont autorisées dès mercredi.

Voyage, voyage

Avec le retour des beaux jours et bientôt l'arrivée du mois de juillet, les envies d'ailleurs se font sentir. Mais les pays catégorisés "zone rouge" sont encore nombreux dans l'Union européenne, avec leur lot de tests et quarantaines obligatoires. Ce ne sera bientôt plus le cas (en partie), mais il faudra attendre le 1er juillet et l'entrée en vigueur du certificat sanitaire européen.

En attendant le certificat sanitaire européen le 1er juillet, plusieurs pays relâchent les conditions d'entrée sur leur territoire.

Les Européens vaccinés contre le Covid-19 pourront entrer en France sans test PCR dès le 9 juin. Pour la France, sont considérés comme "vaccinées" les personnes ayant obtenu une vaccination complète depuis au moins 14 jours.

D'autres pays relâchent également leurs conditions d'entrée, comme l'Italie, qui a mis fin à la quarantaine de cinq jours, mais aussi la Grèce et le Portugal.

Shopping sans limite

Selon l'arrêté royal publié au Moniteur belge, il sera également autorisé de faire du shopping à plus de deux (sans compter les enfants jusqu'à l'âge de 12 ans accomplis et les accompagnateurs de personnes ayant besoin d'une assistance). "Des groupes de plus de deux personnes sont autorisés pour autant que ces personnes font partie du même ménage", souligne toutefois la ministre de l'Intérieur Annelies Verlinden (CD&V). Il n'y a aura, en outre, plus de limite de temps pour visiter les magasins et les prestataires de services.

Les magasins de nuit pourront, par ailleurs, rester ouverts jusqu'à 23h30, tandis que l'interdiction générale de la vente de boissons alcoolisées entre 22h et 5h du matin est levée.

Enfin, petit bonus pour les Bruxellois, le port du masque généralisé n'est plus obligatoire en extérieur à partir de ce mercredi, sauf dans les rues très fréquentées.

©Codeco

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité