Publicité

Inquiétudes sur un syndrôme inflammatoire infantile lié au coronavirus

La révélation de cas graves d'infections au coronavirus va inciter les autorités à la prudence avant de décider des retours en classe. ©Photo News

Au moins douze enfants ont été placés en soins intensifs au Royaume-Uni après avoir développé des troubles cardiaques, des maux d'estomac et des éruptions cutanées, en lien probable avec une infection au Covid-19.

Le ministre de la Santé Matt Hancock s'est dit "très inquiet" après l'apparition de cas rares de choc toxique et de symptômes inflammatoires évoquant la maladie de Kawasaki chez des enfants de tous âges. Au moins douze enfants ont été touchés, et certains n'ont pas résisté à cette maladie inconnue. Le nombre de décès n'a pas été dévoilé par le ministère de la Santé.

"Nous avons repéré des symptômes relativement rares dans un certain nombre d’hôpitaux différents. Nous nous en inquiétons, nous l’étudions de près", a indiqué Matt Hancock.
"C’est une maladie nouvelle qui, selon nous, pourrait être causée par le Covid-19."

Un parallèle a été établi avec d'autres cas similaires, en Italie, premier épicentre européen de la pandémie jusqu'à la fin du mois de mars, où un nombre important d'enfants de moins de neuf ans ont montré les mêmes symptômes. L'Espagne a également déclaré des cas.

Une maladie rare en Europe

Dans son alerte, le National Health Service indique que ces cas ont commencé à apparaître à Londres et dans le reste du Royaume-Uni il y a environ trois semaines. Une partie des enfants a été testée positive au coronavirus.

"C’est une maladie nouvelle qui, selon nous, pourrait être causée par le Covid-19."
Matt Hancock
Ministre britannique de la Santé

Le lien avec le Covid-19 est encore incertain et fragile, car tous les tests n'ont pas été positifs, ce qui ne signifie pas pour autant que les enfants n'ont pas été porteurs asymptomatiques au tout début de la pandémie. Le lien entre cette maladie et la maladie de Kawasaki n'est pas non plus clairement établi, car tous les enfants qui se sont présentés avec ces inflammations artérielles ces dernières semaines n'ont pas été diagnostiqués "Kawasaki".

Cette maladie infantile, très rare en Europe, mais probablement infectieuse et dont les causes précises sont inconnues, a été identifiée il y a une cinquantaine d'années au Japon, puis dans d'autres pays asiatiques. Les enfants sont généralement touchés dans leurs cinq premières années. La maladie de Kawasaki guérit généralement en deux ou trois semaines, mais peut aussi, dans des cas rares, entraîner des complications ou un décès. Cette maladie constitue le déclencheur le plus courant de maladies cardiaques chez les enfants dans les pays développés.

Les enfants qui ont présenté les symptômes de maladie de Kawasaki ces dernières semaines avaient également d'autres troubles (abdominaux, cardiaques, intestinaux), ce qui complique le diagnostic. "Il s'agit d'une maladie très rare, mais je pense qu'il est tout à fait plausible que cela soit dû au coronavirus, du moins dans certains cas", a indiqué Chris Whitty, directeur de la santé britannique.

Quid du retour en classe?

La révélation de cas graves d'infections au coronavirus d'une douzaine d'enfants va un peu plus inciter les autorités à la prudence avant de décider des retours en classe, même si seule une infime minorité d'enfants risque d'être touchée par cette maladie. Le Royal College of Paediatrics and Child Health a confirmé que les parents ne devaient pas s'inquiéter en raison du risque très faible de cas graves de coronavirus chez les enfants.

Alors que Boris Johnson doit annoncer d'ici au 7 mai les mesures progressives de déconfinement, la réouverture des écoles ne semble pas être prévue avant encore plusieurs semaines, voire au début du mois de juin. La phase aiguë de la pandémie de coronavirus s'est en effet développée en Angleterre avec environ deux semaines de décalage par rapport à l'Italie, et a, depuis, suivi une trajectoire très comparable.

Tout savoir sur le coronavirus Covid-19

La pandémie de coronavirus Covid-19 frappe de plein fouet la vie quotidienne des Belges et l'économie. Quel est l'impact du virus sur votre santé et sur votre portefeuille? Les dernières informations et les analyses dans notre dossier. 

Par thématique:

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité