KBC adapte son assurance auto à la période post-confinement

©BELGA

Le bancassureur propose deux extensions gratuites à ses clients RC auto pour couvrir leurs déplacements "doux". Une nouvelle façon de s'adapter aux changements en matière de mobilité en cette période.

La période de confinement aura profondément transformé les habitudes de déplacement des Belges. Ces changements devraient avoir des répercussions à plus long terme, étant donné l'importance que le télétravail devrait conserver dans les prochains mois et bien au-delà.

Partant de ce constat, KBC (ceci incluant CBC et KBC Brussels) a décidé d'adapter son assurance automobile.

Le bancassureur propose d'une part plusieurs extensions sans frais sur sa police pour les particuliers et les indépendants qui en font la demande, et ce, jusqu'à la fin du mois de septembre. Il s'agit d'abord d'une assistance vélo gratuite. En cas de panne, de vol, de vandalisme, de défaut technique ou encore d'accident lors d'un accident en vélo, l'assuré peut faire appel au service de dépannage de la VAB. L'extension couvre tous les types de bicyclettes: vélo de ville, vélo électrique, vélo de course, vélo pliant, ainsi que l'éventuelle remorque.

D'autre part, une extension gratuite de l'assurance accident conducteur est aussi automatiquement activée. Ainsi, le cycliste ou son passager, par exemple un enfant de la famille sur un vélo cargo, sont assurés en cas d'accident. Ils sont également assurés en tant que piétons dans la circulation, ce qui couvre aussi tous les membres d'une famille vivant sous le même toit. Les deux extensions sont valables en Belgique jusqu'à 15 kilomètres en dehors de nos frontières, précise le bancassureur.

Baisse de la sinistralité

Toujours pour ses clients ayant souscrit une assurance automobile, KBC propose par ailleurs une réduction de 50% sur la prime annuelle de son assurance vélo via un bon d'achat. Ce voucher peut être utilisé lors de l'achat d'un nouveau vélo au sein de la famille. Cette police couvre les endommagements, destructions ou encore les vols, que ce soit au domicile ou partout ailleurs dans le monde.

70%
.
La baisse de sinistralité atteint 70% pendant le confinement pour l'assurance automobile, selon les données de certaines compagnies.

"La crise du coronavirus a radicalement changé notre mode de vie en très peu de temps, et nous pouvons le constater dans nos modes de déplacement", déclare Hans Verstraete, directeur général de KBC Assurances. "Nous contribuons ainsi à garantir que ses clients sont assurés sans soucis pendant cette période de corona, et aussi cet été s’ils passent les vacances près de chez eux."

Les assureurs automobiles adaptent progressivement leur modèle aux conséquences de la pandémie, alors que le nombre total de déplacements diminue et que leur distance moyenne rétrécit. Selon les données de plusieurs compagnies, la sinistralité automobile a baissé de 30 à 70% au cours du confinement.

Tout savoir sur le coronavirus Covid-19

La pandémie de coronavirus Covid-19 frappe de plein fouet la vie quotidienne des Belges et l'économie. Quel est l'impact du virus sur votre santé et sur votre portefeuille? Les dernières informations et les analyses dans notre dossier. 

Par thématique:

Lire également

Publicité
Publicité