Publicité

L'Allemagne sortira par étapes du confinement à partir du 4 mai

Alors que certains magasins pourront déjà rouvrir à partir de lundi prochain, la Chancelière allemande Angela Merkel annonce un déconfinement par étapes à compter du 4 mai. ©Bernd von Jutrczenka/dpa-Pool/dpa

Angela Merkel et les Ministres présidents des Länder se sont retrouvés hier par visioconférence afin de déterminer les modalités d’une sortie du confinement. La limitation des contacts sociaux est prolongée jusqu’au 4 mai.

L’Allemagne retrouvera un semblant de normalité à partir du mois de mai. Seuls les commerces de moins de 800 mètres carrés pourront rouvrir leurs portes dès lundi, à condition de respecter les règles de distanciation sociale, en vigueur dans le pays depuis le 22 mars. "Les succès provisoires sont fragiles", a rappelé Angela Merkel, alors que l’Allemagne a jusqu’ici réussi à éviter l’effondrement de son système de santé. La priorité de Berlin est d’éviter l’apparition d’une seconde phase de la pandémie, qui obligerait à un nouveau confinement de la population. "Ce ne serait pas dans l’intérêt des milieux d’affaires", rappelle le ministre-président de Bavière, Markus Söder, particulièrement prudent.

Réouverture des écoles, pas des universités

Les rassemblements de masse et les manifestations sportives resteront pour leur part interdits jusqu’au 31 août.

Après plus de quatre heures de négociations, au lieu des 90 minutes initialement prévues, l’État fédéral et les Länder se sont mis d’accord hier pour assouplir le confinement, par étapes, à compter du 4 mai. Le point le plus âprement disputé a concerné les écoles qui relèvent de la seule compétence des Länder. Les élèves les plus âgés, qui doivent passer leurs examens de fin de cycle d’ici l’été, seront les premiers à retourner en classe. Les écoles primaires suivront ultérieurement. Crèches et jardins d’enfants n’ouvriront pas avant l’été, les enfants étant jugés trop jeunes pour respecter les consignes de sécurité. Les étudiants, se débrouillant mieux avec l’enseignement à distance, retrouveront les universités à la rentrée d’automne. 

Port du masque fortement recommandé

Salons de coiffure, magasins de plus de 2.500 mètres carrés, bibliothèques, zoos et jardins botaniques pourront rouvrir à partir du 4 mai, qui doit marquer un tournant dans le traitement de la crise. Restaurants, bars et cafés resteront par contre fermés pour une durée indéterminée. Les rassemblements de masse et les manifestations sportives resteront pour leur part interdits jusqu’au 31 août. L’État fédéral et les Länder ont dû renoncer à imposer le port du masque, faute d’un approvisionnement suffisant. Les autorités ont dû se contenter de "recommander fortement" le port du masque dans les magasins et les transports en commun.

Depuis des semaines, Angela Merkel devait faire face à la pression des milieux d’affaires et des régions les plus avancées dans la lutte contre la pandémie comme la Rhénanie-du-Nord-Westphalie, demandant un retour rapide à la normale, alors que l’économie allemande est entrée en récession en mars. À l’opposé, la Bavière, plus durement frappée par l’épidémie, souhaitait prolonger le lockdown. 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité