Publicité

L'Europe rouvre ses frontières aux voyageurs vaccinés

Cette décision est sans doute une bonne nouvelle pour de nombreux voyageurs à l'approche de la saison touristique estivale. ©Photo News

Les 27 États membres ont approuvé la recommandation de la Commission européenne pour permettre aux voyageurs entièrement vaccinés, provenant de pays tiers, de se rendre sur le continent.

Les représentants des États membres se sont mis d'accord, ce mercredi, pour permettre l'entrée dans l'Union européenne aux voyageurs de pays tiers ayant reçu les doses nécessaires de vaccins anti-Covid autorisés au niveau européen, a appris l'agence AFP, de sources européennes.

À l'approche de la saison touristique estivale, les ambassadeurs des 27 ont approuvé cette recommandation proposée par la Commission européenne, qui n'est toutefois pas d'application contraignante. Mais l'UE tente de coordonner ses mesures aux frontières extérieures, étant donné leurs conséquences sur la libre circulation au sein du bloc.

La liste des pays autorisés étendue

75
cas pour 1.000
Le taux d'incidence du virus pris en compte pour élaborer la liste des pays dont les ressortissants sont autorisés à entrer sur le sol européen est relevé de 25 à 75 cas (pour 100.000 habitants sur les 14 derniers jours).

La Commission s'est réjouie de cet accord, intervenu deux semaines et demie après sa proposition. Le Conseil (États membres), a-t-elle précisé, va aussi étendre la liste de pays tiers connaissant une bonne situation épidémiologique, et depuis lesquels les voyageurs seront autorisés selon les nouveaux critères convenus. Cette liste, qui compte actuellement sept pays (Australie, Israël, Nouvelle-Zélande, Rwanda, Singapour, Corée du Sud, Thaïlande, plus la Chine en attente de réciprocité), devrait significativement s'allonger en conséquence.

Les représentants des États membres ont aussi accepté d'assouplir le critère du taux d'incidence du virus pris en compte pour élaborer cette liste. Le taux est relevé de 25 à 75 cas (pour 100.000 habitants sur les 14 derniers jours).

Se protéger contre les variants

En outre, pour limiter le risque d'entrée de variants dans l'UE, le Conseil a décidé d'un nouveau mécanisme de restrictions d'entrées, permettant aux États membres de réagir rapidement et de manière coordonnée, selon un porte-parole de la Commission.  À ses yeux, ces éléments aideront à reprendre les voyages en toute sécurité, tout en permettant d'instaurer des restrictions rapides en cas d'arrivée de nouveaux variants.

Les négociations européennes sur la mise en place d'un régime de passeport sanitaire pour voyager en sécurité au sein de l'UE se sont achevées sans succès, mardi soir.

L'UE avait fermé ses frontières extérieures en mars 2020 pour les voyages "non essentiels" et établi, à partir de juin une liste restreinte, révisée régulièrement, de pays tiers dont les résidents – vaccinés ou non – peuvent entrer dans l'Union.

Rappelons par ailleurs que les négociations européennes sur la mise en place d'un régime de passeport sanitaire pour voyager en sécurité au sein de l'UE se sont achevées sans succès, mardi soir. La vaccination des plus jeunes et le tarif des tests ont notamment été au cœur des discussions, qui doivent reprendre jeudi.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité