Publicité
analyse

La 4e phase du plan été entre en vigueur, sauf à Bruxelles

Dès ce 1er septembre, le masque n'est plus obligatoire pour les événements et fêtes privées rassemblant moins de 200 personnes à l'intérieur et 400 personnes à l'extérieur. ©BELGA

Ce 1er septembre, de nouveaux assouplissements entrent en vigueur, alors que les inquiétudes persistent sur la reprise de l'épidémie.

Les foyers de contamination au coronavirus les plus fréquemment signalés à la mi-août étaient les lieux de travail, et ce, pour près de la moitié des 225 clusters répertoriés. Les maisons de repos (8,4%) et les résidences pour personnes handicapées (4,4%) restent bien loin derrière.

Ce sont surtout les provinces du Hainaut, du Brabant wallon, de Namur et de Liège qui sont concernées, ainsi que Bruxelles.

Les personnes infectées par le variant Delta ont deux fois plus de risque d'être hospitalisées pour un Covid-19 que celles contaminées par le variant Alpha.
Une étude britannique publié dans The Lancet

Attention à la rentrée

La rentrée des classes et le retour en masse au travail risquent de relancer les transmissions, d'autant qu'à partir de ce 1er septembre, plusieurs assouplissements seront permis. Et notamment pour le télétravail, qui ne sera plus "fortement recommandé", sauf en Région bruxelloise. 

Dans ce contexte, une étude britannique publiée dans The Lancet Infectious Diseases vient confirmer la dangerosité du variant Delta: les personnes infectées par celui-ci ont deux fois plus de risque d'être hospitalisées pour un Covid-19 que celles contaminées par le variant Alpha...

La vaccination, mais autrement

Comment s'attaquer au problème des contaminations et aux clusters, alors que la plupart des mesures de confinement sont supprimées? En accentuant la vaccination. La stratégie change de forme, avec la diminution des grands centres et la multiplication des initiatives de proximité. Ainsi, la vaccination au sein des entreprises est à l'étude en Wallonie et à Bruxelles.

La vaccination en magasin, elle, a débuté ce lundi à Bruxelles, avec des équipes sur les parkings de certaines enseignes (Action et Ikea) et dans les locaux d'autres (certains hypermarchés Carrefour et Primark à Ixelles).

Pour le reste, la Wallonie garde 16 centres, accessibles sans rendez-vous, ainsi que sept nouvelles antennes, dont trois fixes (sur les campus de Louvain-la-Neuve, Liège et Namur) et quatre bus autour des universités et hautes écoles. Les médecins généralistes sont davantage mis à contribution.

Côté bruxellois, cinq centres restent ouverts, mais c'est la rencontre avec le public qui est privilégiée, par le biais des vaccibus, des antennes mobiles, etc.

62%
des bruxellois
Bruxelles est toujours nettement à la traîne, avec seulement 62% des habitants qui sont considérés comme pleinement vaccinés.

Ce mercredi, on déconfine encore

Le temps presse puisque Bruxelles reste à la traîne, avec seulement 62% des habitants qui sont considérés comme pleinement vaccinés, contre 78% en Wallonie et 89% en Flandre.

La Région a d'ailleurs mis sur pause les assouplissements de la quatrième étape du plan été. Ceux-ci ne seront donc valables que pour la Wallonie et la Flandre. Il s'agit, notamment, de la fin des limites pour le nombre d'invités à la maison, ainsi que de l'élargissement des horaires et du nombre de personnes à table dans l'horeca.

Dès ce 1er septembre, le port du masque n'est plus obligatoire dans les espaces accessibles au public des entreprises, des collectivités publiques ou des associations, ainsi que dans le secteur culturel, festif, sportif, récréatif, pour les événements et fêtes privées rassemblant moins de 200 personnes à l'intérieur et 400 personnes à l'extérieur.

Les restrictions concernant les événements réunissant moins de 200 spectateurs à l’intérieur et moins de 400 spectateurs à l'extérieur sont levées.

Plus festif

Il n’y aura plus de restrictions pour les activités dans un contexte organisé (par un club ou une association) ni aux buffets ou pour danser lors de fêtes privées.

Les règles disparaissent aussi pour les cultes et les mariages civils, sauf pour le port du masque. Les restrictions concernant les événements réunissant moins de 200 spectateurs à l’intérieur et moins de 400 spectateurs à l'extérieur sont levées.
Concernant les événements réunissant plus de 200 spectateurs en salle et plus de 400 spectateurs à l’extérieur, le Covid Safe Ticket pourra être utilisé dès ce 1er septembre.

Le résumé

  • Ce mercredi, la quatrième étape du plan été est mise en branle.
  • Différents assouplissements seront permis dans l'horeca, pour les réceptions, les fêtes...
  • Mais Bruxelles, et la Wallonie dans une moindre mesure, doivent pallier leur retard en termes de vaccination.
  • Désormais, les possibilités de se faire vacciner sont multiples: sur le parking de certains magasins, chez son généraliste, etc.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité