Publicité

La Bécasse et Bonsoir Clara sont en faillite

Après avoir dû se mettre à l'abri de ses créanciers, le restaurant Bonsoir Clara a fait aveu de faillite la semaine dernière. ©Saskia Vanderstichele

Tous les deux en réorganisation judiciaire par transfert, les restaurants La Bécasse et Bonsoir Clara ont fait aveu de faillite la semaine dernière. Un curateur a été désigné. Ces établissements, déjà fragilisés par les travaux du piétonnier et par les attentats, n'ont pas résisté à la crise du Covid-19. 13 personnes travaillaient pour Bonsoir Clara et 26 pour La Bécasse.

La crise du Covid-19 vient de faire deux nouvelles victimes dans le secteur de l'horeca à Bruxelles. D'après nos informations, les restaurants Bonsoir Clara et La Bécasse, respectivement situés au centre-ville et au cimetière d'Ixelles, ont tous les deux fait aveu de faillite. L'avocat des deux sociétés, Nicholas Ouchinsky (Lexlitis) nous a confirmé l'information et le jugement de la faillite a été publié au Moniteur belge. Les deux établissements étaient tous les deux en réorganisation judiciaire par transfert d'activité. Des mandataires de justice avaient été désignés pour proposer les restaurants à la vente, mais la crise du Covid-19 a accéléré le mouvement.

Après le piétonnier et les attentats...

Bonsoir Clara, situé rue Dansaert en plein centre de Bruxelles, avait dû se mettre à l'abri de ses créanciers par le biais d'une procédure de réorganisation judiciaire (PRJ) à la suite des travaux du piétonnier et des attentats qui avaient frappé Bruxelles en mars 2016. Une première opération de sauvetage menée en 2018 n'avait pas permis de remettre l'établissement sur les rails.

Tout savoir sur le coronavirus Covid-19

La pandémie de coronavirus Covid-19 frappe de plein fouet la vie quotidienne des Belges et l'économie. Quel est l'impact du virus sur votre santé et sur votre portefeuille? Les dernières informations et les analyses dans notre dossier. 

Par thématique:

Lors de la seconde PRJ, lancée au début du mois de décembre 2019, Saaid Barhdadi, qui exploitait aussi La Bécasse et Le Tavernier (tous les deux au cimetière d'Ixelles), avait apporté son soutien à l'opération. Nicholas Ouchinsky, le conseil du restaurant, avait alors demandé un délai de six mois pour tenter de trouver le meilleur repreneur. Entre-temps, le Covid-19 est passé par là, réduisant à néant tous les efforts entrepris en ce sens. 

Concernant La Bécasse, c'est une autre histoire. En 2019, l'établissement avait perdu un procès en appel contre l'administration fiscale et avait dû faire face à un redressement de plus de 1,8 million d'euros. L'affaire datait d'avant la reprise du restaurant par Saaid Barhdadi, mais face à l'impossibilité de payer un tel montant, l'exploitant du restaurant avait également opté pour la réorganisation judiciaire afin de se mettre à l'abri de ses créanciers. 

"Les restaurants ne savent pas encore quand et comment ils pourront à nouveau ouvrir leur porte. Cette incertitude en décourage plus d'un."
Nicholas Ouchinsky
Avocat de La Bécasse et de Bonsoir Clara

"Une des plus grandes victimes de cette crise du Covid-19 sera le secteur horeca. Les restaurants ne savent pas encore quand et comment ils pourront à nouveau ouvrir leurs portes. Cette incertitude en décourage plus d'un", nous a déclaré Nicholas Ouchinsky, l'avocat des deux établissements. 

Le tribunal de l'entreprise francophone de Bruxelles a désigné Charles-Henri Springuel comme curateur pour les deux restaurants.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité