La Belgique en pole position de la vaccination en Europe

60% des plus de 18 ans ont reçu une première dose de vaccin contre le Covid-19 dans notre pays. ©BELGA

La Belgique est devenue vendredi le pays qui vaccine le plus rapidement contre le coronavirus dans l'Union européenne, devant les Pays-Bas et le Luxembourg.

Avec une moyenne de 1,27 dose de vaccin administrée pour 100 habitants vendredi, la Belgique est passée première dans la course des pays qui administrent le plus de vaccins anticoronavirus par cent habitants et par jour dans l'Union européenne (UE), sur une moyenne lissée de 7 jours. Notre pays fait ainsi fait mieux que les Pays-Bas (1,18 dose) et le Luxembourg (1,15 dose). La moyenne de l'UE est de 0,91 personne vaccinée par jour et par cent habitants. L'Allemagne (0,96) et la France (0,92) présentent des chiffres similaires. Les pires élèves de l'UE sont actuellement la Bulgarie (0,25 dose) et l'Irlande (0,11 dose).

Dans un graphique du compte Twitter @EuVaccination basé sur des données du site "Our World In Data", le ministre flamand de la Santé Wouter Beke (CD&V) souligne la vitesse de la Flandre dans la vaccination contre le Covid-19 par rapport à la moyenne belge. "Nous allons maintenir ce rythme pendant les deux prochaines semaines. Au cours de cette période, nous administrerons pas moins de 1,3 million de vaccins, dont 1 million de premières doses. Nous espérons donc que d'ici le 21 juin, début de l'été, la couverture vaccinale atteindra 70% de la population adulte flamande (première injection)."

Quant au taux de vaccination, la Flandre comme la Wallonie figurent dans le peloton de tête de l'UE. En quatrième position, la Flandre est seulement devancée par Malte, l'Islande et la Hongrie (qui utilise les vaccins russes et chinois, non approuvés par l'Agence européenne des médicaments), selon l'Agence flamande des soins de santé. La Finlande et la Wallonie suivent de près.

©EuVaccination

En ce qui concerne la Wallonie, toutes les personnes de plus de 18 ans ont reçu depuis la semaine dernière leur convocation pour se faire vacciner. La Région passe à l'étape supérieure lundi, avec l'envoi des invitations pour les jeunes de 16 et 17 ans. Quelque 84.000 personnes sont concernées, selon la ministre wallonne de la Santé, Christie Morreale.

Bruxelles accuse elle un retard sur les autres Régions. Depuis vendredi soir, les listes d'attente pour la vaccination ont été ouvertes pour les personnes nées avant et en 1990 sur la plateforme BRUVAX.

Des millions de doses à la poubelle

À l'échelle de la Belgique, 60% des plus de 18 ans ont reçu une première dose de vaccin contre le Covid-19. La task force vaccination prévoit que la barre des 70 à 75% devrait être franchie à la fin de ce mois de juin, tandis que 70% des Belges devraient être complètement vaccinés dans le courant du mois d'août.

Selon le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke, la campagne de vaccination devrait être retardée de trois semaines suite à des problèmes de livraisons.

Les livraisons de vaccins restent toutefois "chaotiques", ont précisé les experts, particulièrement en ce qui concerne AstraZeneca et Johnson & Johnson, dont plusieurs millions de doses vont devoir être détruites à la suite d'un problème de contamination croisée aux États-Unis. Des conséquences pour la campagne de vaccination belge, qui sera probablement retardée de trois semaines, selon le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke.

Autre ombre au tableau: la propagation du variant indien (renommé "Delta" par l'OMS) dans notre pays menace l'immunité collective, qui est atteinte lorsque 70% de la population est protégée contre le coronavirus (via la vaccination ou après avoir guéri de la maladie). Afin de s'assurer que ce variant (plus contagieux que la forme "classique" du coronavirus) ne pose pas trop de problèmes, la task force vaccination plaide pour revoir désormais l'objectif de vaccination à la hausse.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité