La Belgique va provisionner un milliard d'euros pour faire face à la crise sanitaire

David Clarinval, ministre du Budget, annonce une provision d'un milliard d'euros pour lutter contre le Covid-19 et ses conséquences. ©BELGA

David Clarinval, le ministre du Budget, a proposé une provision exceptionnelle de 1 milliard d’euros pour affronter le coronavirus.

L'argent, c'est le nerf de la guerre. Or, la guerre est déclenchée contre le coronavirus et le gouvernement va donc avoir besoin d'argent pour lutter contre l'ennemi. Comment va fonctionner la team Wilmès désormais dotée de pleins pouvoirs dans le cadre, justement, de cette lutte contre le Covid-19? Comment la (difficile) question budgétaire va-t-elle être traitée par cette équipe soutenue de l'extérieur juste pour certains dossiers? Nul ne le sait encore, les compétences et limites de l'équipe doivent être tracées ce lundi après-midi, lors d'une réunion qui regroupera notamment les présidents des partis impliqués.

Sachant que, comme l'expliquait Georges-Louis Bouchez, on n'a actuellement aucune vue sur le budget qui sera nécessaire dans ce combat...

Douzièmes provisoires

Mais ce lundi, en commission des Finances et du Budget, un vote doit avoir lieu sur les douzièmes provisoires, soit le budget de l’État pour les mois d’avril, mai et juin. Des mois qui seront clairement impactés par la crise sanitaire.

David Clarinval, le ministre du Budget, propose de partir sur une provision exceptionnelle de 1 milliard d’euros pour affronter le coronavirus. Les besoins vont être, en effet, criants: budget des soins de santé, chômage temporaire, dispositions pour les entreprises impactées par les mesures exceptionnelles et autres conséquences socio-économiques...

"S’il devait apparaître par la suite que le milliard d’euros est insuffisant, nous pourrons bien entendu encore augmenter le montant, en accord avec le Parlement."
David Clarinval
Ministre du Budget

Ce milliard d’euros permettra "de faire face très rapidement à toute dépense qui sera jugée indispensable pour protéger la santé des citoyens dans un premier temps, mais également les conséquences des fermetures décidées", explique David Clarinval dans un communiqué.

Un "premier" budget d'urgence

"Dès le début de la crise du coronavirus, j’ai fortement insisté pour que la santé de nos concitoyens prime sur toute considération d’ordre financière. Les récents développements de la crise du coronavirus me confortent dans cette conviction", explique David Clarinval qui parle d'un "premier" budget d’urgence. "S’il devait apparaître, par la suite, que le milliard d’euros est insuffisant, nous pourrons bien entendu encore augmenter le montant, en accord avec le Parlement. Mais au moins, le gouvernement disposera immédiatement des moyens financiers dont il aura besoin pour assurer la protection de la santé de nos habitants, ainsi que pour aider les secteurs et travailleurs impactés par les mesures importantes, mais nécessaires déjà décidées."

Cette provision exceptionnelle devrait être adoptée puisque sept partis (PS, sp.a, N-VA, cdH, Défi, Ecolo et Groen) ont accepté de faire corps autour du gouvernement pour lui permettre d'adopter les mesures nécessaires. 

Impact sur les finances de l'État

Rappelons que les finances publiques belges continuent de se dégrader. Vendredi, le Comité de monitoring, signalait que le déficit budgétaire structurel était de 14,1 milliards d'euros, soit 2,9% du produit intérieur brut (PIB). Le déficit nominal s'établirait fin 2020 à 13,49 milliards d'euros, soit 2,77% du PIB. Tout cela "à politique inchangée d’ici la fin 2020" alors que, clairement, la lutte contre le coronavirus va avoir besoin de fonds énormes...

Le coronavirus impactera le budget à plusieurs niveaux:

  • une diminution de la croissance et, par effet de domino, des recettes de l'État;
  • la nécessité d'aider des entreprises confrontées de facto à l'impossibilité d'importer des produits en provenance de Chine;
  • la nécessité de dégager des fonds supplémentaires pour faire face à la crise sanitaire. Déjà un milliard de prévu, donc... 

Lire également

Publicité
Publicité