Publicité

La communauté BeCentral a formé 150.000 Belges depuis mi-mars

BeCentral accueille des étudiants, des entrepreneurs et des start-ups. ©Tim Dirven

BeCentral, le campus technologique au cœur de Bruxelles, et sa communauté se sont remonté les manches pendant la crise pour former et accompagner ceux qui en avaient besoin.

BeCentral, le plus grand campus numérique belge situé dans la gare Centrale à Bruxelles, va à nouveau accueillir étudiants et entrepreneurs dès lundi prochain. Pourtant l’activité des résidents du lieu n’a pas diminué pendant les dernières semaines, bien au contraire. "Le printemps 2020 est très difficile pour les familles et les petites entreprises. Pour notre communauté, c’était un devoir de leur venir en aide, avec ce que nous savons faire: utiliser la technologie numérique au bénéfice du plus grand nombre", nous explique Laurent Hublet, CEO de BeCentral.

Entre mi-mars et fin avril, les résidents de BeCentral ont accompagné 150.000 Belges, en adaptant leurs activités existantes et en lançant de nouvelles initiatives. "Ces actions ne sont pas le résultat d’un grand brainstorming stratégique, mais de la volonté de chacun de nos résidents d’agir utilement en temps de crise", poursuit Laurent Hublet.

"Ces actions ne sont pas le résultat d’un grand brainstorming stratégique, mais de la volonté de chacun de nos résidents d’agir utilement en temps de crise."
Laurent Hublet
CEO de BeCentral

Concrètement, pas moins de 100.000 nouveaux élèves du primaire et du secondaire ont rejoint la plateforme Khan Academy pour y suivre des apprentissages à distance, en mathématiques, sciences et informatique. 2.500 élèves de 8 à 14 ans ont participé à des concours d’initiation à l’informatique développés et proposés gratuitement par CodeNPlay. Le programme Educit a lui formé 800 professeurs du secondaire à donner cours à distance à leurs 10.000 élèves.

Pour les adultes, la plupart des programmes d’apprentissage de BeCentral ont adapté en quelques semaines leur mode de fonctionnement, passant à l’apprentissage à distance.

Aider les commerçants et les plus fragiles

Un programme de soutien intensif, l’Agence digitale solidaire, a été lancé dès la mi-mars. Durant les 7 dernières semaines, 200 commerçants et PME ont bénéficié gratuitement de cours à distance en marketing numérique et de coaching personnalisé. Une aide précieuse pour rester connecté avec sa clientèle malgré la crise.

Fort impactée par la crise, la plateforme d’économie collaborative ListMinut s’est transformée temporairement en un réseau de 1.600 bénévoles fournissant des services à leurs voisins et aux personnes les plus fragiles. Le réseau a entre autres confectionné plus de 20.000 masques distribués gratuitement.

Laurent Hublet espère que le monde politique s’inspirera de sa communauté: "Si nos dirigeants pouvaient se rendre compte que partout en Belgique, des entrepreneurs construisent des solutions technologiques concrètes pour aider à la sortie de crise. Osez vous appuyer sur leur expertise et pérenniser ces solutions!"

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité