La Flandre en vert, Bruxelles et la Wallonie en orange: ce que ça change pour les voyages

Bruges, et le reste de la Flandre, sont en vert sur la carte du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies. ©© Stad Brugge

Avec un taux de positivité et une incidence plus faible, la Flandre a pris les devants sur les autres Régions en passant au vert sur la carte du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies.

La Flandre est passée en vert suite à la mise à jour de la carte du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) publiée jeudi. Ce n'est pas le cas de Bruxelles ni de la Wallonie, qui restent en orange.

La carte de l'ECDC est mise à jour tous les jeudis. Pour obtenir la couleur verte, deux conditions existent:

  • La première nécessite une incidence sur 14 jours inférieure à 50 cas pour 100.000 habitants et un taux de positivité sous les 4%.
  • Pour la seconde, l'incidence sur 14 jours doit être de 75 cas pour 100.000 habitants, mais avec un taux de positivité inférieur à 1 %.

Des règles moins strictes pour la Flandre

La Flandre entre dans le second cas de figure avec un taux de positivité de 0,99% et une incidence de 61 ce qui explique sa couleur verte sur la carte européenne. Bien que la Wallonie ait également une incidence inférieure à 75, son taux de positivité est, lui, de 1,28%. Avec une incidence de 111 et une positivité de 1,22%, la Région bruxelloise ne remplit aucune des conditions. Toutes deux restent donc en orange.

Cependant, il est probable que la Wallonie passe rapidement dans le vert, elle aussi. Fin de semaine dernière, le porte-parole interfédéral de la lutte contre le Covid-19, Yves Van Laethem, expliquait que si les contaminations continuaient de diminuer à ce rythme, la Belgique pourrait atteindre une incidence inférieure à 50 cas pour 100.000 habitants le 29 juin. L'ensemble de la Belgique passerait donc au vert avant la fin du mois.

Les codes couleur européens sont une indication pour les États membres de l'UE pour imposer des conditions de retour, comme une quarantaine obligatoire ou la présentation de tests négatifs. Le passage de la Flandre en vert signifie donc que ces règles deviennent moins strictes.

Ce que ça change

Pour le moment, cette situation reste légèrement plus compliquée pour les Wallons et les Bruxellois concernant les voyages vers certains pays. L'avantage d'être en vert, c'est de voyager sans contrainte. En orange, certains pays continuent de demander un test PCR négatif avant de passer la frontière.

Quoi qu'il en soit, avant de quitter la Belgique, vérifiez toujours les conditions d'accès au pays de destination (mais également celles d'un pays par lequel vous devez transiter, même pour un voyage en avion, par exemple). Ces conditions peuvent être vérifiées depuis l’application Re-OPEN EU (ou via le portail des Affaires étrangères pour le reste du Monde).

Notons qu’à partir du 1er juillet, le passeport sanitaire entrera en vigueur au sein des 27 pays de l’Union européenne.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité