Publicité
Publicité
reportage

La nature n'attend pas, les clients non plus…

Le secteur des pépinières joue l’essentiel de son chiffre d’affaires sur le printemps. Les mesures de confinement qui le paralysent tournent à la catastrophe, malgré les ventes en ligne et les livraisons. Et la concurrence des grandes surfaces et des animaleries est plus cuisante encore.