analyse

Le casse-tête du prochain Codeco

Le prochain Codeco devra analyser de nombreux dossiers. ©REUTERS

Les demandes d'assouplissements émanent de toutes parts mais, objectivement, la situation sanitaire se prête-t-elle à un relâchement?

Le Comité de concertation de vendredi sera particulièrement suivi. De nombreux secteurs, outre la culture, attendent, si pas des décisions, au moins des promesses. La population, quant à elle, se lasse et relâche sa vigilance. Mais le Premier ministre l'a expliqué en conférence de presse ce lundi: il est trop tôt pour espérer de vastes relâchements...

1er
mars
Les métiers de contact doivent rouvrir le 1er mars

Les métiers de contact (hors coiffeurs) attendent en tout cas confirmation de leur reprise au 1er mars. Pour les voyages, la Commission européenne presse la Belgique de supprimer l’interdiction des déplacements non essentiels à l’étranger. Georges-Louis Bouchez, le président du MR, a ajouté sa voix au débat ce week-end. La mesure sera réévaluée ce 26 février et pourrait bien ne pas survivre après la date initialement annoncée du 1er mars.

Les espoirs de l'horeca

Les restaurants et cafés demandent, eux, des perspectives pour préparer leur réouverture (refaire les stocks, retrouver du personnel, mettre en place le matériel). Le protocole discuté tourne autour de l’installation de détecteurs de CO2, ce qui permettrait de contrôler les risques de contamination par aérosols.

Les activités en extérieur, notamment pour le sport amateur, pourraient aussi bénéficier (de promesses) d’assouplissements. L'élargissement de la bulle de contacts, notamment pour les étudiants en kot, fait partie des demandes.

Un plateau assez haut

120
hospitalisations
Il y a actuellement quelque 120 admissions à l'hôpital par jour pour un Covid

La situation épidémiologique décidera, en partie, de la quantité de lest qui sera lâchée. Les indicateurs stagnent sur un plateau depuis plusieurs semaines, à un niveau assez élevé, avec 120 hospitalisations par jour actuellement, alors qu’il n’y en avait plus que 15 lors du retour du public dans les événements culturels en juillet dernier…

Autre élément à surveiller: les variants étrangers qui s’avèrent plus contaminants et grignotent du terrain. Parallèlement à ces indicateurs, les ministres fédéraux et des entités fédérées devront prendre en compte l’avancée de la vaccination. Ce lundi, 2,29% de la population belge avait reçu sa double dose de vaccin et les maisons de repos wallonnes dans lesquelles 8 résidents sur 10 sont déjà vaccinés peuvent commencer à se déconfiner.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité