Publicité
Publicité

Le Cercle de Lorraine est à vendre

©Saskia Vanderstichele

Face aux difficultés causées par le Covid-19, le Cercle de Lorraine a fait savoir qu'il allait demander la réorganisation judiciaire. Il se cherche un repreneur.

La mauvaise nouvelle pour le Cercle de Lorraine est tombée par un communiqué envoyé aux membres et signé par Herman Craeninckx et Isabelle Simon, respectivement président et directrice générale du Cercle de Lorraine. Face à la situation actuelle, alors que le Cercle ne génère plus de revenus et qu'il doit faire face à des frais fixes importants, le conseil d'administration a dû se résoudre à se mettre à l'abri de ses créanciers par le biais de la procédure en réorganisation judiciaire (PRJ). "Si cette procédure est malheureusement nécessaire, elle est la meilleure solution pour essayer d'assurer la pérennité du Cercle", lit-on dans le communiqué envoyé aux membres. 

Cercle à vendre

Cette procédure de réorganisation se fera par transfert de l'activité. En un mot comme en cent, le Cercle de Lorraine, fondé par Stéphan Jourdain en 1998 est à vendre. "La demande introduite vise à trouver un repreneur pour le Cercle qui s'engagerait à poursuivre l'activité avec une assise financière solide tout en conservant l'équipe en place". 

"Il s'agit d'un épisode difficile qui n'entame aucunement, bien au contraire, notre enthousiasme et notre volonté de développer et de renouveler les activités à proposer dès la reprise possible des activités", lit-on encore dans le mail envoyé aux membres. 

Le communiqué des dirigeants précise sur le Cercle demeure actif et que les activités virtuelles se poursuivent. 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité