Le confinement coûte 420 millions par mois au secteur de la mode

Les magasins de mode paient un lourd tribut à la crise du Covid-19.

La fermeture imposée aux commerces non alimentaires a pesé lourd, en particulier sur les enseignes de mode. Pour elles, un mois de lockdown, c'est une perte de 420 millions d'euros.

Avec le confinement, plusieurs chaînes et magasins se trouvent en difficulté. L'addition est particulièrement lourde pour le secteur des produits textiles. Selon des chiffres de l'agence d'études de marché GfK publiés par le magazine Gondola, les magasins de mode ont perdu 420 millions d'euros par mois de lockdown.

Au fil du temps, ceux-ci ont certes pu s'appuyer sur les ventes en ligne, mais celles-ci n’ont compensé que partiellement les pertes subies en magasin.

Le bricolage et l'électronique aussi

La mode n'est pas le seul secteur à subir de plein fouet l'impact de la crise du Covid-19. Pour les magasins de bricolage, rouverts depuis plus de deux semaines, la perte mensuelle s'élève à 190 millions d'euros. Les magasins d'électronique ont subi pour leur part une baisse de 110 millions d'euros par mois. Ce manque à gagner a toutefois pu être partiellement compensé grâce à l'essor des ventes en ligne (+66 millions d'euros).

190
millions d'euros
Pour les magasins de bricolage, rouverts depuis plus de deux semaines, la perte mensuelle s'élève à 190 millions d'euros.

Le marché des produits de grande consommation, vendus essentiellement en supermarché, a par contre profité de la crise: il croît de 12%. Une croissance que l’on retrouve dans toutes les classes d'âge, sauf chez les plus de 65 ans, où la consommation a diminué, peut-être en raison d'une mobilité réduite et de la peur de sortir.

À noter aussi, l'effondrement de la confiance des consommateurs, ce qui pourrait peser lourd sur leurs achats futurs: 64% des Belges interrogés estiment que l'économie sera en mauvais état d'ici un an. Paradoxalement, 67% d'entre eux pensent que leur situation financière sera égale ou meilleure d'ici un an.

Lire également

Publicité
Publicité