Le coronavirus plombe la croissance de l'économie belge

La croissance de l'économie belge est attendue en forte baisse. ©Ã‚© Illustration Works/Corbis

La croissance en Belgique risque de tomber à 0,4% cette année, contre 1,4% l'année dernière, selon une estimation du Bureau du Plan. Le coronavirus est passé par là.

À en croire le Bureau du Plan, la croissance de l'économie belge pourrait tomber de 1,4% en 2019 à 0,4% en 2020, essentiellement en raison de la crise du coronavirus. L'organisme fédéral appelle à prendre ses prévisions avec précaution au vu du contexte économique actuel où des risques à la baisse surviennent à un rythme soutenu.

0,4
%
La croissance de l'économie belge atteindra à peine 0,4% cette année.

Les hypothèses macroéconomiques qui ont servi de base à cet exercice datent de surcroît du 11 mars dernier. En pleine crise sanitaire mondiale, "les prévisions sont rapidement dépassées par les faits", souligne-t-il.

Avec la réserve qui s'impose, et compte tenu du contexte international, le Bureau du plan s'attend à une croissance belge timide de 0,4% en 2020. "Les exportations belges diminueraient de 1,0% en volume. La croissance de la consommation des particuliers se limiterait à 0,7%, en dépit d’une augmentation relativement soutenue (2,0%) du revenu disponible réel des ménages", analyse-t-il.

Inflation ralentie

Cette hausse du pouvoir d'achat s'explique en grande partie par le net ralentissement de l'inflation, qui devrait atteindre 0,5% en 2020, contre 1,4% un an auparavant. Il y a quelques semaines, le Bureau du plan tablait encore sur une inflation de 1 à 1,1% pour cette année.

La crise pèse en outre sur la confiance des consommateurs, ce qui entraîne une forte augmentation du taux d’épargne. Tout comme chez les partenaires commerciaux de la Belgique, le préjudice économique est partiellement compensé en 2021 et 2022, deux années au cours desquelles la croissance du PIB belge atteindrait 1,4%.

Lire également

Publicité
Publicité