Le Covid-19 en Belgique: "On s'oriente vers une situation plus stable"

578 nouvelles hospitalisations pour des cas de Covid-19 ont été enregistrées pour la journée de jeudi en Belgique. ©Photo News

Ces derniers jours, les chiffres de la contamination au Covid-19 en Belgique tendent à se stabiliser.

"On s'oriente vers une situation plus stable": cette phrase d'Emmanuel André, porte-parole de la lutte contre le Covid-19 en Belgique, résume bien ce que la tendance de ces derniers jours laisse espérer. Les chiffres de la contamination au Covid-19 tendent en effet à se stabiliser.

578 nouvelles hospitalisations ont été enregistrées pour la journée de jeudi. Au total, 5.552 personnes ont été admises pour une infection au nouveau coronavirus. Le ralentissement de l’augmentation du nombre de personnes hospitalisées se remarque depuis plusieurs jours. Actuellement, 1.205 sont en soins intensifs – c'est 61 de plus que mercredi –, dont 916 sous respirateur artificiel (+10).

1.143  décès

132 personnes sont décédées du Covid-19 jeudi, ce qui porte le bilan belge à 1.143 morts.

Le pic de l'épidémie est-il en vue? Les experts ne sont pas d'accord sur la question. "Il y a débat parce qu'il reste différents éléments à observer pour consolider les tendances", note Emmanuel André.  Certains points positifs sont à relever: le nombre de personnes faisant part à leur généraliste de symptômes de type Covid-19 semble se stabiliser, "voire diminuer", indique le porte-parole de la lutte contre le Covid-19. "Cela démontrerait l'efficacité des mesures."

Le nombre d'hospitalisations continue néanmoins à être important (578 admissions jeudi), mais "ce nombre n'augmente pas. C'est un signe positif qui montre que la dynamique change par rapport à il y a une ou deux semaines", précise le docteur André.

"Même si l'augmentation est moins rapide de jour en jour, le nombre d'hospitalisations et d'admissions en USI augmente toujours", note, pour sa part, l'épidémiologiste Marius Gilbert dans un tweet. "On espère voir ce nombre diminuer plus fortement dans les prochains jours et se mettre à être négatif."

La maladie se transmet encore...

Les experts relèvent qu'il existe encore bien de la transmission, malgré les mesures strictes. Pourquoi? Cela se remarque surtout dans des groupes particuliers où le maintien de la distanciation sociale de 1m50 est extrêmement difficile à tenir. Comme en maisons de repos. Donc, non, le procédé de contamination n'est pas encore rompu et il faut maintenir les efforts. Les autorités doivent aussi renforcer l'attention à l'égard de ces groupes difficiles.

Jusqu'ici, les mesures ont permis de diviser la société en un certain nombre de petits groupes: famille, maisons de repos ou autres groupes qui restent ensemble. "Ça a permis de diminuer la transmission entre tous ces groupes. Ça a un impact important: jour après jour, le nombre de nouvelles infections se stabilise."

Notons que 3.972 tests ont été réalisés jeudi. On reste loin des 10.000 dépistages par jour promis par le gouvernement, mais le chiffre progresse. 1.422 personnes se sont révélées par ce biais positives au nouveau coronavirus.

Tout savoir sur le coronavirus Covid-19

La pandémie de coronavirus Covid-19 frappe de plein fouet la vie quotidienne des Belges et l'économie. Quel est l'impact du virus sur votre santé et sur votre portefeuille? Les dernières informations et les analyses dans notre dossier. 

Par thématique:

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité