Le télétravail plébiscité

Plus de neuf personnes sur dix ayant découvert le télétravail avec le confinement l'ont adopté. ©Bloomberg

Parmi celles et ceux qui ont découvert le télétravail à l’occasion du confinement en vigueur depuis la mi-mars, 94% se disent prêts à le pratiquer à l’avenir.

Parmi celles et ceux qui ont découvert le télétravail à l’occasion du confinement en vigueur depuis la mi-mars, 94% se disent prêts à le pratiquer à l’avenir. C'est ce qu’il ressort d’un sondage réalisé fin avril auprès d’un peu plus de 1.000 personnes par eBloom, une start-up belge active dans la rétention de jeunes talents.

Il semble qu’une barrière vis-à-vis du travail à distance soit bel et bien tombée lors de cette période inédite de confinement imposée par le coronavirus.

14%
favorables au télétravail à temps plein
Selon le sondage d'eBloom, 14% des répondants se disent partants pour le télétravail à temps plein.

L’enquête fait également ressortir que, tous répondants confondus, 96% sont d’accord d’intégrer le télétravail dans leur vie professionnelle, et 14% se disent même partants pour du "homeworking" à temps plein.  

Une majorité (56%) préfère l’autonomie liée au télétravail et 53% se disent moins stressés lorsqu’ils travaillent à la maison.

Meilleures relations au bureau

En revanche, 69% des répondants se sentent plus liés à leur entreprise lorsqu’ils y travaillent. Dans le même ordre d’idées, ils sont 66% à estimer que les relations avec les collègues sont meilleures lorsqu’ils sont au bureau. Ils estiment aussi, majoritairement, que l’esprit d’équipe (70%), la communication (69%) et le feedback reçu (55%) sont meilleurs lorsqu’on travaille dans l’entreprise plutôt qu’à distance.

À noter aussi que la moitié des sondés (51%) ne considèrent pas le trajet domicile-travail comme une contrainte et 81% se disent à l’aise avec les outils digitaux à leur disposition.

Lire également

Publicité
Publicité