Le vaccin anti-covid de Pfizer/BioNTech étendu aux adolescents aux États-Unis

Jusqu'à présent, le vaccin de Pfizer/NioNTech était autorisé en urgence pour les 16-18 ans. ©AFP

L'accès au vaccin anti-covid est étendu aux adolescents de 12 à 15 ans outre-Atlantique. L'Europe étudie également cette extension.

L'autorisation du vaccin contre le Covid-19 de Pfizer/BioNTech a été étendue aux adolescents âgés de 12 à 15 ans aux États-Unis, a annoncé, lundi, l'Agence américaine des médicaments (FDA), marquant une nouvelle étape dans la campagne de vaccination. Il s'agit "d'un pas important dans la lutte contre la pandémie de Covid-19", a déclaré Janet Woodcock, la cheffe par intérim de la FDA, dans un communiqué.

"Si vous êtes parents et que vous voulez protéger votre enfant ou un adolescent qui veut se faire vacciner, la décision d'aujourd'hui est un pas de plus vers ce but."
Joe Biden
Président des États-Unis

Le vaccin était jusqu'ici autorisé en urgence pour les jeunes à partir de 16 ans. Il pourra désormais être administré à des millions d'adolescents supplémentaires, en deux injections contenant le même dosage que le vaccin pour adultes.

"Si vous êtes parents et que vous voulez protéger votre enfant ou un adolescent qui veut se faire vacciner, la décision d'aujourd'hui est un pas de plus vers ce but", s'est réjoui, lundi, le président américain Joe Biden. Il avait souligné, ces derniers jours, le rôle crucial de cette autorisation pour la suite de la campagne américaine d'immunisation, dont le rythme est actuellement en train de s'essouffler.

Le Canada pionnier

Une réunion des Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), la principale agence fédérale de santé publique du pays, doit encore se tenir mercredi. Les premières injections pourraient ainsi commencer "dès ce jeudi", a précisé Peter Marks, un responsable de la FDA, lors d'une conférence de presse.

Mercredi dernier, le Canada était devenu le premier pays à autoriser le remède pour cette tranche d'âge. L'Agence européenne des médicaments (EMA) étudie également cette extension du vaccin de Pfizer pour les adolescents.

Plus de 5 millions de doses de vaccin ont été livrées en Belgique

La Belgique a réceptionné, à la date du 9 mai, un total de 5.030.565 doses des quatre vaccins approuvés contre le coronavirus, selon la mise à jour hebdomadaire du SPF Santé publique publiée ce mardi. Il s'agit de 3.136.965 doses de Pfizer/BioNTech, 1.317.600 doses d'AstraZeneca, 510.000 doses de Moderna et 66.000 doses de Janssen.

Presque toutes les doses ont été distribuées à travers le pays. La Flandre a reçu un total de 2.890.170 doses, la Wallonie 1.566.165, Bruxelles 518.115 et la Communauté germanophone 38.855.

La différence entre le nombre total de vaccins livrés en Belgique et ceux alloués aux entités fédérées s'explique par une réserve stratégique de 5.810 doses, ainsi que 5.600 doses pour l'armée, 4.680 pour l'hôpital militaire et 1.170 doses pour un essai clinique.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité