Publicité
Publicité

Le vaccin Moderna autorisé pour les 12-17 ans en Europe

Une étude a montré que ce vaccin a produit une réponse en anticorps comparable à ce qui avait été observé chez les 18-25 ans. ©REUTERS

L'Agence européenne des médicaments (EMA) a indiqué avoir donné son feu vert pour recommander le vaccin anti-covid de Moderna pour les enfants de 12 à 17 ans.

Le vaccin à ARN messager développé par Moderna a reçu l'autorisation de l'Agence européenne des médicaments (EMA) pour être administré aux mineurs de 12 à 17 ans. Actuellement, ce vaccin dénommé Spikevax est déjà autorisé pour les 18 ans et plus à travers l'Union européenne.

La vaccination des adolescents est considérée comme une étape importante pour parvenir à une immunité collective contre le coronavirus et ses variants.

C'est à l'issue d'études cliniques sur l'utilisation de ce produit auprès de jeunes adolescents que l'agence européenne a estimé qu'il était sûr et efficace de l'autoriser pour cette tranche d'âge. Moderna avait déclaré en mai dernier que son vaccin s'était révélé sûr et efficace dans une étude clinique auprès de 3.732 adolescents de 12 à 17 ans, celle sur laquelle s'appuie la recommandation du Comité des médicaments à usage humain (CMUH) de l'agence européenne. Cette étude "montre que Spikevax a produit une réponse en anticorps comparable" à ce qui avait été observé chez les 18-25 ans, indique l'EMA.

"Le profil d'innocuité global de Spikevax déterminé chez les adultes a été confirmé dans l'étude sur les adolescents. Le comité considère donc que les bénéfices de Spikevax chez les enfants âgés de 12 à 17 ans l'emportent sur les risques", a déclaré l'EMA dans un communiqué. L'élargissement aux 12-17 ans doit être formellement validé désormais par la Commission européenne.

Atteindre l'immunité collective

L'EMA recommande également la même administration en deux doses espacées d'une période de quatre semaines. L'Agence européenne des médicaments a précisé avoir relevé avec le vaccin Moderna le même type d'effets secondaires bénins chez les adolescents que chez les adultes, mais ne pas être en mesure de détecter d'effets indésirables plus rares ou risqués en raison de l'étroitesse de l'échantillon observé.

Dans l'Union européenne, seul le vaccin développé par Pfizer était jusqu'ici autorisé pour les enfants dès 12 ans.

La vaccination des adolescents est considérée comme une étape importante pour parvenir à une immunité collective contre le nouveau coronavirus et ses mutations, dont le variant Delta, particulièrement contagieux, qui provoque aujourd'hui un fort rebond des contaminations dans de nombreux pays.

Actuellement, quatre vaccins contre le Covid-19 sont autorisés au niveau européen: ceux d'AstraZeneca (Vaxzevria), de Moderna (Spikevax), de Janssen et de BioNTech-Pfizer (Comirnaty). Ce dernier est déjà autorisé dès l'âge de 12 ans et était jusqu'à présent le seul à l'être au sein de l'Union européenne.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité