Le variant sud-africain du coronavirus n'a pas (encore) été identifié en Belgique

Des professionnels de la santé s'occupent d'un patient dans le service temporaire dédié au coronavirus à l'hôpital universitaire Steve Biko de Pretoria ©AFP

Parmi les voyageurs de retour d'Afrique du Sud présentant des symptômes du Covid-19, aucune trace du variant local bien plus contagieux n'a été décelée.

Ce variant du coronavirus découvert par des scientifiques sud-africains en décembre a suscité une inquiétude mondiale. Il serait en effet plus contagieux, à l'instar de la variante britannique. Il ne serait toutefois pas plus nocif.

Une plus grande contagiosité inquiète toutefois, car cela implique que le virus peut se propager plus facilement. Cela pourrait aussi entraîner un nombre élevé de tests positifs et d'admissions à l'hôpital. Point positif: selon les premières études, les vaccins développés contre le coronavirus sont bien efficaces face à ces mutations.

La Belgique a craint lundi que cette variante sud-africaine eût pénétré le Plat pays. Plusieurs voyageurs de retour d'Afrique du Sud souffraient de symptômes du Covid-19. Ils ont été informés qu'ils pouvaient être des super-propagateurs et qu'ils devaient respecter une quarantaine. Les prélèvements de ces malades ont été minutieusement analysés et les résultats sont plutôt rassurants: ils n'ont pas été infectés par la mutation sud-africaine.

Vers une interdiction des voyages?

Le virologue Steven Van Gucht, porte-parole néerlandophone Covid-19, a également confirmé qu'il n'y avait pour l'instant aucune information quant à une présence de la variante en Belgique. Il a cependant souligné qu'il serait compliqué de tenir les mutations britanniques et sud-africaines hors du pays tant que les voyages ne sont pas interdits. La variante sud-africaine est d'ailleurs déjà apparue en Allemagne et aux Pays-Bas.

Lire également

Publicité
Publicité