Publicité

Les 7 mesures à retenir après la prolongation du confinement

Une nouvelle réunion du Conseil national de sécurité est déjà prévue la semaine prochaine. ©Photo News

Le confinement a été prolongé jusqu'au 3 mai en Belgique, mais avec certaines nouvelles mesures mises en place ou prolongées. On fait le point.

La Première ministre Sophie Wilmès (MR) a annoncé ce mercredi, à l'issue d'une nouvelle réunion du Conseil national de sécurité (CNS), la prolongation des mesures actuelles de confinement jusqu'au 3 mai inclus afin de lutter contre la pandémie de Covid-19.

  • Pour lutter contre la détresse psychologique générée par l'isolement, les résidents vivant en maisons de repos ou dans des centres pour personnes handicapées pourront à nouveau recevoir des visites d'un proche. Cette personne désignée, qui devra toujours être la même, devra toutefois n'avoir exprimé aucun symptôme du coronavirus durant les 15 jours précédents cette visite. Ce droit de visite sera aussi valable pour toute personne isolée ne pouvant se déplacer. Cette mesure est déjà contestée, notamment en Flandre, certains la jugeant dangereuse. Sophie Wilmès a rappelé qu'il ne s'agissait en rien d'une obligation, mais d'une possibilité.
  • Le travail pourra reprendre sur les chantiers, pour autant que les distances de sécurité puissent être respectées.
  • Les parcs à conteneurs vont rouvrir.
  • Le télétravail va continuer d'être privilégié, même après le 3 mai.

"Ces mesures ne sont pas un assouplissement des consignes de base", a toutefois averti Sophie Wilmès lors d'une conférence de presse. "Nous ne sommes pas encore arrivés au stade d'un déconfinement. Les règles (de confinement) doivent toujours être complètement respectées", a-t-elle insisté. "Aujourd'hui, personne ne peut dire quand nous pourrons reprendre le cours normal de notre vie. Le chemin est long. Nous devons faire preuve de persévérance", a-t-elle plaidé.

Une nouvelle réunion du Conseil national de sécurité est déjà prévue la semaine prochaine. Celle-ci portera sur l'organisation prochaine du déconfinement. Celui-ci devrait normalement débuter à l'entame du mois de mai, mais de manière progressive, sur base du constat des scientifiques, ainsi qu'en fonction du bon respect des mesures actuelles par la population, a indiqué la cheffe du gouvernement.

"Nous travaillerons étape par étape pour éviter que la maladie ne revienne. Nous ne sommes pas encore arrivés au bout du chemin. Mais nous y arriverons."
Sophie Wilmès

Quant au retour des enfants sur leurs bancs d'école, la reprise des mouvements de jeunesse, la réouverture des cafés et restaurants, ou encore la reprise des activités en entreprises, l'incertitude reste toujours de mise. Les analyses et concertations vont se poursuivre dans les jours et semaines à venir entre acteurs et experts à cet égard.

Selon Mme Wilmès, le port du masque en tissu par la population fera partie de la stratégie de déconfinement. Celui-ci ne sera toutefois pas imposé, mais "conseillé", notamment pour toutes les situations de la vie où les distances de sécurité peuvent difficilement être respectées (transports en commun, commerces, ...). A cet égard, la Première ministre a dit espérer pouvoir s'appuyer sur "une ou plusieurs productions nationales" pour confectionner ces masques en masse.

"Nous travaillerons étape par étape pour éviter que la maladie ne revienne. Nous ne sommes pas encore arrivés au bout du chemin. Mais nous y arriverons", a-t-elle conclu.

Tout savoir sur le coronavirus Covid-19

La pandémie de coronavirus Covid-19 frappe de plein fouet la vie quotidienne des Belges et l'économie. Quel est l'impact du virus sur votre santé et sur votre portefeuille? Les dernières informations et les analyses dans notre dossier. 

Par thématique:

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité