Publicité

Les dernières cartes du Codeco pour éviter le lockdown

"Ces mesures sont décevantes, mais c'est un minimum", a déclaré le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke mercredi soir. ©EPA

Télétravail obligatoire, port du masque dès 10 ans, troisième dose pour tout le monde d'ici fin avril: voici les mesures décidées par le Codeco pour éviter de nouvelles fermetures.

Le tour de vis était attendu, il est venu. Le Comité de concertation (Codeco) qui s'est tenu ce mercredi a pris acte de la "détérioration suivie" des indicateurs de l'épidémie depuis sa dernière réunion, le 26 octobre dernier.

Comprenez: les mesures prises lors du précédent Codeco n'ont pas suffi. Pas du tout, même: il y a désormais deux fois plus de contaminations quotidiennes (10.000) que fin octobre, idem pour les nouvelles hospitalisations (234 par jour), y compris aux soins intensifs (533 lits occupés au total). Ce dernier chiffre pourrait même encore doubler d'ici la fin du mois, selon certains experts.

Aucun secteur n'est renvoyé à la case fermeture à ce stade.

La situation va devenir très tendue dans les hôpitaux. Car la tendance reste très mauvaise. On assiste à "une explosion des contaminations", a commenté le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke, avançant un chiffre de 19.300 contaminations pour le lundi 15 novembre.

"Prévenir et protéger plutôt qu'enfermer"

Et donc, quelle est désormais la recette proposée pour casser cette quatrième vague? Premier enseignement: c'est confirmé, aucun secteur n'est renvoyé à la case fermeture à ce stade. Mais de nouvelles contraintes vont compliquer la vie des Belges. Un moindre mal, si l'on songe aux confinements passés.

Le Premier ministre Alexander De Croo a résumé la philosophie de ce nouveau train de mesures: "Prévenir et protéger, plutôt qu'enfermer", et faire contribuer tout le monde à l'effort, sans stigmatiser un groupe en particulier. Il a rappelé l'importance des gestes barrières et a demandé à la population de "limiter fortement" les contacts, sans que l'on assiste au retour de la bulle.

Quatre jours de télétravail obligatoire

Le télétravail redevient obligatoire pour toutes les fonctions qui le permettent. Mais pas à 100%: une journée de retour sur le lieu de travail par semaine peut être prévue, et ce jusqu'au 13 décembre. Au-delà de cette date, le Codeco prévoit la possibilité de se rendre au bureau deux jours par semaine. Une mesure qui doit permettre de réduire significativement le nombre de contacts.

Pour s'assurer du respect de la mesure, chaque entreprise devra déclarer via le portail de la sécurité sociale qui parmi ses employés ne peut télétravailler. Des contrôles sont annoncés.

Le masque dès 10 ans, sauf à l'école

Le port du masque sera désormais obligatoire dès l'âge de 10 ans. Cela vaudra dans tous les lieux publics fermés (transports en commun, magasins, cinémas...) et lors des événements en extérieur soumis à l'obligation. Mais pas dans les écoles. Le Codeco laisse aux Communautés le soin d'en décider. Le PS étant formellement contre l'idée, l'âge du port du masque restera fixé à 12 ans dans les écoles francophones.

Le Covid Safe Ticket ne suffira plus

Le Covid Safe Ticket ne sera plus le sésame permettant de se démasquer. On parlera désormais d'un CST+. Dans les secteurs culturel (théâtres, salles de concert, musées...) et du divertissement (cinémas, parcs à thèmes indoor...), ce sera CST + masque. Dans les discothèques et dancings, aussi. Ou CST + autotest.

L'ambition est que tout le monde ait reçu une troisième dose de vaccin d'ici fin avril.

Pour les événements publics de masse, la jauge est abaissée et le CST sera désormais requis dès 50 personnes en intérieur et 100 en extérieur.

Une 3e dose pour tous les vaccinés

Le Codeco a confirmé la volonté de généraliser la troisième dose à l'ensemble de la population déjà intégralement vaccinée. La campagne de rappel pour les 65+, les personnes immunodéprimées et les vaccinés au Johnson&Johnson est en cours, comme celle du personnel soignant, qui vient de débuter.

Pour le reste de la population, l'ambition est que tout le monde ait reçu une troisième dose d'ici fin avril. Par ailleurs, le Codeco affiche sa volonté d'enclencher rapidement (si les autorités sanitaires belge et européenne donnent leur feu vert, espéré en décembre) la vaccination des enfants de 5 à 11 ans.

Renforcer la ventilation des écoles et entreprises

Enfin, le Codeco voudrait que des détecteurs de CO2 soient installés dans toutes les entreprises et dans toutes les classes d'écoles. Comment? Avec quels moyens? Il est trop tôt pour le dire.

Toutes les mesures entreront en vigueur dès ce samedi et resteront théoriquement en vigueur jusqu'au 28 janvier. Ce renforcement des digues face à la quatrième vague suffira-t-il? "Ces décisions sont sans doute décevantes", a reconnu Frank Vandenbroucke. Mais il a prévenu: "C'est un minimum."

Le résumé

  • Le Comité de concertation a présenté un nouveau train de mesures destinées à enrayer la 4e vague de Covid-19.
  • Le télétravail obligatoire et le port du masque y figurent en première ligne, de même que le rappel des gestes barrières.
  • Suffisant pour éviter de nouveaux lockdowns?

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité