Les enseignants auront leurs tests salivaires hebdomadaires. À quel prix?

©Photo News

Un accord est intervenu en comité interministériel afin que des kits de tests salivaires soient disponibles pour les enseignants, dans le cadre d'un projet pilote.

Tester les enseignants chaque semaine, avec des tests salivaires, c'était la proposition faite par le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke (sp.a) fin janvier. Et celui-ci précisait aussi que le Fédéral était prêt à financer une partie de l'exercice.

225.000
euros
La phase pilote du projet coûtera entre 225.000 et 300.000 euros au Fédéral.

En conférence interministérielle Santé publique, un accord a été trouvé pour un cofinancement par les entités fédérées et l’autorité fédérale. Ainsi, les premières (donc, la Fédération Wallonie-Bruxelles) prennent à leur charge le prix du kit de test. Un budget de 70.000 euros, dans la fourchette haute, est estimé pour la période de 6 semaines. Le Fédéral payera pour l'analyse en laboratoire, ce qui est évalué entre 225.000 et 300.000 euros.

Dès le 22 février

Le projet débutera la semaine du 22 février pour six semaines, dans l'enseignement fondamental et secondaire en Wallonie, à Bruxelles et en Flandre, avec quelques écoles, sur base volontaire. Environ 2.500 enseignants et membres du personnel d’encadrement seront impliqués. Le projet sera évalué après trois et six semaines. Il reste à sélectionner les écoles, régler la logistique... Quinze écoles seront concernées en FWB.

2.500
personnes
2.500 enseignants et membres du personnel d’encadrement seront impliqués dans la phase pilote.

Ces tests salivaires sont faciles à effectuer parce qu'ils ne nécessitent pas de personnel médical en amont. Ils sont délivrés aux personnes à tester, qui peuvent emporter leur kit chez elle, cracher dans le tube le matin à jeun et le rapporter au travail dans la foulée, afin que les tests de tout le personnel soient acheminés vers le laboratoire, pour l'analyse. Le résultat est connu dans les 24 heures. Si un enseignant se révèle positif, un test massif de la classe devra être lancé, avec les outils classiques de testing.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité