Les leçons de la vaccination en Israël à tirer par la Belgique

Une femme reçoit une injection dans un centre de vaccination mobile à Jaffa, près de Tel Aviv, ce mardi. ©REUTERS

Israël a commencé tôt et vaccine vite. Les premiers constats sont prometteurs, le pays prépare la réouverture des restaurants et bars pour le début mars. Comment la Belgique suit-elle?

Israël a déjà vacciné plus de 3,9 millions de personnes, plus de 40% de sa population. Plus de 2,5 millions de personnes y ont reçu une seconde dose, dont 80% des plus de 60 ans.

La campagne de vaccination y a commencé à la mi-décembre, le pays a donc trois semaines d'avance sur la Belgique en termes de timing. Il est aussi beaucoup plus rapide puisque seuls 3,22% des Belges (370.000 personnes) sont actuellement partiellement vaccinés, et 1,77% (203 700 personnes) ont reçu leurs deux doses.

0,1%
des israéliens vaccinés
0,1% des Israéliens vaccinés ont contracté la maladie, ce qui confère au vaccin Pfizer/BioNTech une efficacité proche de celle avancée par ses concepteurs (95%).

Avec quel effet sur la propagation de la pandémie? On sait que la réponse immunitaire n'est pas immédiate suite à l'injection, et prend plus de temps chez les personnes âgées. Inutile donc d'interpréter trop vite les statistiques qui indiquent que l'État hébreu enregistre actuellement une moyenne d'environ 4.900 nouveaux cas par jour, contre environ 8.000 à la mi-janvier.

L'efficacité du vaccin sur le terrain

Néanmoins, une étude menée par Maccabi Healthcare Services, un des grands prestataires de soins en Israël, et reprise par le Jerusalem Post, avance des données intéressantes. Elle montre que 0,1% des gens ayant été vaccinés deux fois tombent encore malades, ce qui confère au vaccin Pfizer/BioNTech une efficacité proche de celle avancée par ses concepteurs, qui annonçaient 95%.

Qu'est-il arrivé aux 544 personnes ayant contracté un Covid malgré qu'elles avaient été vaccinées? Juste des symptômes légers pour la grande majorité. Quinze ont néanmoins été hospitalisées, dont 4 dans un état grave, mais aucun décès n'a été signalé.

Israël a déjà allégé ses mesures, qui étaient sévères, avec la réouverture de certains commerces et services la semaine dernière.

On observe une nette diminution des nouveaux cas positifs et des hospitalisations chez les plus de 60 ans, les personnes les plus exposées à une forme sévère de la maladie.

Les allègements sont programmés

Fort de ces résultats encourageants, Israël a déjà allégé ses mesures, qui étaient sévères, avec la réouverture de certains commerces et services la semaine dernière. Le 21 février, ce sera au tour des commerces de rue, des centres commerciaux, des marchés, des musées et des librairies.

Les salles de sport, hôtels, piscines et spectacles seront accessibles aux personnes ayant reçu deux doses de vaccin ou ayant guéri du Covid-19. Quant aux restaurants et bars, leur permission est fixée au 7 mars, si les chiffres de contaminations continuent de baisser, a néanmoins précisé le communiqué du Premier ministre.

"Les différents marqueurs épidémiologiques sont favorables."
Yves Van Laethem
Infectiologue (CHU Saint-Pierre)

Et chez nous?

Il est évidemment difficile de transposer des constats à partir d'un pays qui a été touché différemment par la pandémie, qui a instauré un confinement plus sévère qu'en Belgique et qui vaccine beaucoup plus allègrement.

Ces premiers constats issus du cas israélien sont néanmoins encourageants et apportent de l'eau au moulin de ceux qui lancent déjà quelques teasers autour du prochain Comité de concertation qui parlera des allègements à venir chez nous. D'autant qu'actuellement, "les différents marqueurs épidémiologiques sont favorables", comme le soulignait l'infectiologue Yves Van Laethem lundi, et qu'on estime que la population belge présenterait déjà une immunité située entre 15 et 20%.

L'arrivée du printemps jouera aussi en faveur de la lutte contre le virus. Au programme du Codeco du 26 février: le retour (partiel) des jeunes en cours, un assouplissement pour le sport en extérieur, des perspectives pour l'horeca, la culture...

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité