Publicité
Publicité

Les règles changent pour les soignants non vaccinés

Les soignants ne bénéficieront plus d'exception pour la quarantaine. ©AFP

Les soignants non vaccinés ne sont plus dispensés de quarantaine après leur retour d'une zone rouge ou après un contact à haut risque.

La Belgique, contrairement à d'autres pays comme la France ou l'Italie, n'a pas décidé d'une obligation de vaccination contre le Covid-19 pour les soignants. Mais les règles vont être renforcées pour ceux-ci.

En effet, aucune exception à la quarantaine n'est désormais plus autorisée pour les personnes revenant d'une zone à très haut risque de contamination. En cause, la virulence du variant Delta et le nombre important de cas positifs détectés au retour des voyages. À Bruxelles, une personne sur cinq cas positifs revient de zone rouge.

20%
À Bruxelles, une personne sur cinq cas positifs au covid revient de zone rouge.

Par conséquent, les soignants non vaccinés ne sont plus dispensés de quarantaine après leur retour d'une zone rouge. Ces personnes bénéficiaient d'une exception, dans le cadre d'une pénurie de personnel dans les fonctions critiques au sein des secteurs essentiels, y compris dans le secteur de la santé.

Contact à haut risque

Les règles concernant les contacts à haut risque évoluent également. Les exceptions pour les personnes occupant des postes critiques dans des secteurs essentiels, comme la santé, ne sont plus applicables pour les contacts à haut risque non vaccinés.

Cela signifie qu'en cas de contact à haut risque, une personne vaccinée doit se mettre en quarantaine et effectuer un test, qui la libère de la quarantaine s'il est négatif. Un soignant non vacciné, ou non entièrement vacciné, doit effectuer un test rapidement, puis un deuxième, le 7e jour après le dernier contact avec le contact positif au Covid-19.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité