Les tests sérologiques seront remboursés par la Sécu, mais pas pour tout le monde

Le test sérologique se fait avec une prise de sang. ©BELGA

L'Inami a décidé de rembourser les tests sérologiques. Ceux-ci pourront donc être (enfin) utilisés en Belgique. Mais qui peut demander le test? Et être remboursé?

La décision de l'Inami concernant les tests sérologiques est enfin tombée. On sait dans quelles circonstances ces tests seront remboursés. Jusqu'ici, faute de décision, ils n'étaient guère utilisés, vu qu'ils ne pouvaient être ni facturés aux patients, ni aux assurances... Certains laboratoires les utilisaient néanmoins dans l'ombre, vu leur utilité.

Ces tests se font par prise de sang.  Ils sont importants dans le cadre de la pandémie de Covid-19, et surtout pour le déconfinement en cours, parce qu'ils permettent de détecter si le patient a conçu des anticorps contre le virus. Mais on ne sait en revanche pas pour combien de temps un patient est immunisé.

Pour tout le monde?

"Ça va nous donner de l'expérience sur la façon dont évolue la maladie."
Thomas Orban
Docteur, président du Collège de la médecine générale francophone de Belgique

Alors, oui, ces tests seront bien remboursés, mais pas pour tout le monde. Les groupes cibles concernent des patients, hospitalisés ou pas, pour lesquels globalement le diagnostic n'est pas clair. Mais sont aussi concernés le personnel de soins, les travailleurs des hôpitaux, des laboratoires cliniques ou collectivités avec haut risque de contagion (service Covid, maisons de repos ou laboratoire clinique).

Et pour les autres? Ils devront s'adresser à leur médecin et payer de leur poche un test qui coûte moins de 10 euros. "Il est clair que la majorité des patients va demander ce test en dehors des conditions", explique le Docteur Thomas Orban. Et pour celui-ci, ça a un réel intérêt de tester, comme le veut d'ailleurs l'OMS, un maximum de personnes. "Ça va nous donner de l'expérience sur la façon dont évolue la maladie", analyse-t-il, tout en insistant sur le risque d'erreur toujours possible.

Remboursement complet

Ces tests seront remboursés 9,60 euros, sans aucune part à charge du patient (pas de ticket modérateur). Ils sont déjà bien présents dans les labos: l'État belge en avait notamment commandé 3,65 millions à l'entreprise liégeoise Zentech.

9,60
euros
Le test sérologique coûte moins de 10 euros

Outre le type de patient, plusieurs modalités sont imposées pour ce remboursement. Le test doit être prescrit par un médecin, les résultats (anonymisés) doivent être rapportés à Sciensano, la prestation peut être portée en compte maximum deux fois par période de six mois...

Si le test est réalisé en dehors de ces conditions, il ne sera pas remboursé par les mutuelles.

Et qu'en est-il des tests en entreprise et du dépistage organisé pour rassurer les collaborateurs dans le cadre d'un retour au travail après des semaines de homeworking? "Ce n'est pas au patron de décider, mais au médecin du travail", précise le Docteur Orban. Un tel dépistage pourrait donc être organisé en cas de suspicions particulières, comme un grand nombre d'employés malades, mais pas à charge de l'assurance soins de santé.

Lire également

Publicité
Publicité